46ème Mondial Football de Montaigu : Le Portugal et le Stade Rennais encore sacrés

crédit photo : Léo Roussel

La 46ème édition du Mondial Football Montaigu a pris fin lundi dernier. Au terme d’un tournoi relevé, le Stade Rennais s’est imposé comme l’an passé dans le challenge des clubs. Le Portugal a imité les bretons en remportant face au Brésil, son deuxième sacre consécutif…

On prend les mêmes et on recommence ! Du mardi 27 mars au lundi 2 avril se tenait à Montaigu, le prestigieux mondial de football U16. Une compétition qui voyait s’affronter cette année huit sélections dans le challenge nation et huit autres dans le challenge club. Un plateau particulièrement relevé pour cette 46ème édition, grâce à la présence de nombreuses grandes nations du football.

Le Portugal récidive

La rude concurrence n’a pas empêché le Portugal de remporter le mondial pour la 2ème année consécutive, la quatrième fois depuis 2010. Après avoir battu la France en tout début de tournoi, les portugais n’ont pas faibli et se sont imposés face aux brésiliens au terme d’une finale spectaculaire.  Brésil – Portugal, une affiche finale peu étonnante au vu du niveau des deux équipes sur le tournoi. Deux nations qui possédaient sans nul doute les meilleures attaques du tournoi. Après avoir été menés 4 buts à 2, les brésiliens sont parvenus à égaliser dans les tout derniers instants de la partie, poussant la rencontre jusqu’aux tirs aux buts.

Mais pour gagner, il faut certes une bonne attaque, mais également un bon gardien. Et à ce jeu là, le Portugal a été meilleur. Lors de l’ultime séance de tirs aux buts, le portier lusitanien Diogo Almeida s’est illustré par deux fois, laissant à son coéquipier Joao Cruz le soin d’inscrire le penalty décisif, et d’offrir, ainsi, le trophée au Portugal.

Les brésiliens n’auront pas démérité, mais ce sont bien les portugais qui remportent la 46ème édition du tournoi.

Le classement final : 1- Portugal   2- Brésil    3- Angleterre   4- France   5- Russie   6- Argentine   7- Cameroun   8- Haïti

Le Portugal s'adjuge le titre pour la deuxième année consécutive
Le Portugal s’adjuge le titre pour la deuxième année consécutive (crédit photo : Léo Roussel)

Le double exploit du Stade Rennais

Du côté des clubs, toujours pas de changement de vainqueur puisque c’est une nouvelle fois Rennes qui s’est imposé. Cette année encore, ils ont du affronter l’Olympique de Marseille en finale. Les olympiens ne sont pas parvenus à inquiéter les bretons, qui ont ouvert le score en toute fin de match. Ils échouent ainsi en finale pour la deuxième édition consécutive.

Le stade Rennais réalise quant à lui l’exploit de remporter le tournoi trois années de suite. Seul Anderlecht était parvenu à réaliser cette performance auparavant. Les belges s’étaient en effet adjugés le trophée trois fois, de 1972 à 1975.

Les rennais ont également réalisé une excellente performance défensive, n’encaissant aucun but sur la totalité du tournoi. Marseille ne sera également pas passé loin de cet exploit, les minots concédant leur seul et unique but lors de la finale. Mais ils pourront néanmoins se consoler, puisque leur dernier rempart, Fabio Vanni, a été nommé meilleur gardien de la compétition.

Le classement final :   1- Stade Rennais   2- Olympique de Marseille   3- FC Nantes   4- Girondins de Bordeaux   5- RC Strasbourg   6- SCO Angers   7- SM Caen   8- Sélection de Vendée

Zéro : Comme le nombre de buts encaissés par les rennais dans le tournoi...
Zéro : Comme le nombre de buts encaissés par les rennais dans le tournoi… (crédit photo : Léo Roussel)

 

Un niveau de jeu élevé

Cette année encore, le gratin du football mondial était au rendez-vous à Montaigu. Brésil, Argentine, Angleterre, Portugal et France entre autres, un choix de sélections qui a clairement ravi Michel Allemand, président du tournoi :

“Cette année nous avons eu droit à un très rare spectacle, à l’image de la finale. Nous sommes très satisfait du niveau de jeu. Nos choix ont été confirmés puisque les équipes ont été à la hauteur de ce qu’on attendait d’elles” , se félicite-t-il.

Pas de chance pour les petites nations comme Haïti, qui repart bon dernier en encaissant 17 buts. Même souci d’infériorité pour le Cameroun, qui termine le tournoi juste devant les haïtiens.

Un niveau plus élevé que les années précédentes, qui peut d’ailleurs expliquer le bilan mitigé de l’équipe de France dans ce tournoi. Avec deux victoires et deux défaites à la fin de la compétition, les hommes de Jean-Claude Giuntini se classent au pied du podium derrière l’Angleterre. Mais pour le sélectionneur tricolore, l’objectif était ailleurs :

“On fait un tournoi moyen, mais globalement conforme à nos attentes. On est venus volontairement avec des garçons juvéniles, avec 7 joueurs nés dans le second semestre. Le tournoi permet aux joueurs de se mesurer à d’autres grands pays de football. L’objectif est de mesurer le niveau d’expérience acquis chez les joueurs, de voir comment ils sont capables de garder ou d’élever leur niveau de jeu, et au final de déterminer quels sont les postes déficitaires de la sélection.” , explique-t-il.

Un mondial pour l’avenir

Le niveau de jeu a séduit cette année, et Michel Allemand s’est donné comme objectif de le faire perdurer, tout en laissant le tournoi ouvert à toutes les nations du monde :

“Nous avons eu un très bon cru en terme de niveau de jeu, et un bon cru niveau fréquentation. […] L’objectif du tournoi est de laisser une chance à tout le monde. On espère avoir une ouverture avec l’Italie pour les prochaines années, mais on est déjà sûrs du retour de la Côte d’Ivoire pour 2019.” (ndlr : Les Ivoiriens ont remporté le tournoi en 2014)

“Le Mondial existera, tant que nous serons bien suivis par le partenariat public et privé.”, conclut le président du Mondial.

Le Mondial de Montaigu a donc un avenir tout tracé, avec, en point de mire, le 50ème anniversaire du tournoi en 2022.

A propos de Léo Roussel 25 Articles
Passionné de sport, étudiant en journalisme à Lannion (22) Suivez-moi sur : Twitter : @leo_rsl85 / @sportfaconusa Facebook : https://agorasports.fragorasports.fragorasports.frwww.facebook.com/sportfaconusa/ Mon blog : http://agorasports.fragorasports.fragorasports.frsportfaconusa.blogspot.fr/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*