5 mai 1992 : le lendemain

Comme tous les ans, les commémorations ont eu lieu autour de la stèle de Furiani. (Crédit photo : France 3 Corse ViaStella)

Il y a trois ans, j’avais réalisé un entretien avec un supporter bastiais présent au stade Armand-Cesari de Furiani. Cette année, sur trois jours, je voulais le livrer comme je l’avais reçu. Après l’avant-match et le jour du match, place évidemment au lendemain. Aujourd’hui : le 6 mai 1992.

Attention, comme on pourrait le dire à la télévision : certaines images peuvent choquer !

Le 6 mai 1992

Je ne suis pas frais mais je sens que les nerfs me tiennent. J’arrive à l’aéroport, Poretta. Et là, nouvelle gifle. Est-ce que vous avez déjà imaginé Beyrouth ou Bagdad après un attentat ? Moi, oui, après ce jour. Va et vient des ambulances et pompiers, les dalles de l’aéroport étaient maculées de sang, des blessés allongés de partout avec quantité de perfusions, et la souffrance qui se lisait sur de nombreux visages. Après, je suis rentré sur le continent, j’ai passé mon examen. A la fin de celui-ci, j’ai traversé un parc, bien calme. Et j’avais ce sentiment étrange : avoir été sauvé de la mort mais ne plus rien avoir à faire ici. Je suis rentré chez moi et j’ai pleuré pendant un jour ! Mes nerfs avaient lâché mais cela m’a peut-être… sans doute… permis d’évacuer le trop plein vécu.

Je connaissais des dizaines de personnes qui, ce jour-là, sont tombées. Stéphane (son cousin, ndlr) est tombé, mais hormis quelques vertèbres déplacées ou écrasées et une rate éclatée, il s’en est plutôt bien sorti. D’autres n’ont pas réussi à surmonter l’idée, la réalité d’un handicap à vie ou les diminuant. Elles ont préféré mettre fin à leurs jours. C’est à ces personnes que je pense aussi. Au même titre que celles qui sont tétraplégiques ou paraplégiques. Ces personnes sont noyées dans le décompte officiel des victimes…

Un décompte, il faut le rappeler, qui est de 18 morts et de 2 357 blessés.

Recueilli par Pierre Le Goff

A propos de Pierre Le Goff 50 Articles
Amateur de sport en général et de football en particulier, je supporte le FC Lorient. Je joue dans un sport à la fois individuel et collectif : le badminton. Je suis également correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan et administrateur d'un forum sur le football (www.footballsupps.com/forum/).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*