Allan Saint-Maximin fête ses 21 ans !

Du sourire aux larmes, de quoi résumer la carrière d'Allan Saint-Maximin (source : So Foot)

Né le 12 mars 1997, Allan Saint-Maximin est un joueur aussi ingérable que talentueux, entre frasques extra sportives et coups de génies sur le terrain.

Natif de Châtenay-Malabry, le jeune Allan commence le football à 5 ans, avant de rejoindre l’AC Boulogne Billancourt en 2007. Là-bas, le phénomène impressionne tout le monde et rejoint l’académie du célèbre Bernard Diomède à Issy-les-Moulineaux. Malheureusement, à  13 ans seulement, les ennuis débutent au cours de son passage à l’INF Clairefontaine. Pour une histoire de bizutage, il est immédiatement renvoyé mais réussit cependant à rebondir à l’AS Saint-Etienne. En 2012-2013, il remporte le titre de Champion de France des moins de 17 ans avec une belle génération qui compte dans ses rangs Jonathan Bamba, notamment. Le 1er juillet de la même année, il signe son premier contrat pro et entre en jeu dans la foulée, le 29 août 2013, en Ligue Europa. Il connait ensuite plusieurs apparitions en Ligue 1 et sa première titularisation en professionnel en coupe de France. Sa deuxième saison est plus fournie en temps de jeu mais il peine à s’imposer et disparait progressivement du groupe stéphanois. Malgré une prolongation de contrat, il est vendu à l’AS Monaco en 2015. Il ne disputera pas une minute sous le maillot monégasque puisqu’il est d’abord prêté à Hanovre. Le temps d’être impliqué dans un accident de tramway, il revient sur le rocher et est aussitôt prêté au SC Bastia. Malgré une bonne saison, le club corse est relégué et Monaco ne compte pas davantage sur lui. Il est ainsi vendu pour 10M à l’OGC Nice. Il découvre cette année la Ligue des Champions et est un élément essentiel du dispositif de Lucien Favre.

Allan Saint-Maximin est passé par toutes les sélections de jeunes françaises jusqu’aux espoirs qu’il a intégré cette année. Tous ses formateurs et entraineur sont unanimes, il peut aller bien plus loin mais doit mûrir, sur et en dehors du terrain.

D’autres sportifs sont nés le 12 mars. Parmi eux : Jordan Ferri (26 ans), Boris Diallo (24 ans) ou Sehrou Guirassy (22 ans).

A propos de Alexis Polette 15 Articles
Rédacteur pour un Jour un Sportif. Aussi sur le foot, le cyclisme et le tennis. Sur Twitter : @i42Alexis

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*