Les candidats All-Star #24: John Wall

John Wall, magicien de la maison blanche (source image: AP Photo / Alex Brandon )

Durant les 31 jours du mois de janvier, Agora Sports vous propose de dresser le portrait de 31 joueurs qui pourrait faire partie du prochain All-Star Game, mais dont la place n’est pas assurée. Parmi les 31 joueurs présentés ne figureront donc pas les joueurs suivants: LeBron James, Kyrie Irving, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Kevin Durant, Kawhi Leonard, James Harden, Chris Paul, Russell Westbrook et Anthony Davis qui sauf énorme surprise ou blessure devraient participer au All-Star Game 2017 de New Orleans. Aujourd’hui, c’est au tour du meneur des Washington Wizards John Wall. Comme Millsap, il espère être All Star pour la quatrième année de suite. 

Mise au point: Au moment où vous lirez cet article, les titulaires du All-Star Game auront été annoncés, et même si le reste des participants sera annoncé le 26 janvier, cette série d’articles continuera bel et bien jusqu’au 31, car il y a plusieurs candidats potentiels qui méritent d’être évoqués, et qui ne pourront pas l’être avant cette date.

Bilan collectif: 5ème de la Conférence Est: 24 victoires – 20 défaites

Après une saison 2015-2016 très frustrante, les Wizards sont de retour dans la course aux play-offs de la Conférence Est. Ils sont même pour l’instant ancrés à la cinquième place, avec seulement deux victoires en moins et une défaite en plus par rapport aux Atlanta Hawks, quatrièmes. Bradley Beal n’est plus blessé, et Otto Porter a progressé, mais ces bons résultats sont sans doute le résultat de la très bonne saison de John Wall, qui est actuellement dans la meilleure forme de sa carrière, et qui est (presque) toujours là dans les moments difficiles pour faire gagner son équipe.

Bilan individuel: 23 points, 4,5 rebonds, 10,2 passes décisives, 2,2 interceptions et 0,5 contre par match en 36,4 minutes en moyenne

A l’âge de 26 ans, John Wall semble rentrer dans ses meilleures années. Statistiquement, il réalise tout simplement la meilleure saison de sa carrière. Avec de telles stats, il ferait partie en fin de saison des six seuls joueurs de l’histoire de la NBA à avoir des moyennes statistiques d’au moins 20 points, 10 passes décisives et 2 interceptions. Les cinq autres: Isiah Thomas, Michael Adams, Kevin Johnson, Chris Paul et Russell Westbrook. Troisième meilleur passeur de la ligue derrière James Harden et Russell Westbrook, mais aussi troisième au nombre de balles perdues derrière ces deux mêmes joueurs, John Wall n’a pas encore un jeu aussi propre que Chris Paul par exemple. Cependant, il a prouvé qu’il est l’un des tout meilleurs à son poste actuellement.

La meilleure performance: 36 points, 11 rebonds, 9 passes décisives, 2 interceptions (vs Pacers, 28/12/16)

Certes, John Wall a marqué 52 points en un match cette saison, mais ce fut lors d’une défaite face au Magic d’Orlando. Dans un match serré, John Wall va tout faire: scorer, se battre au rebond, mettre en valeur ses coéquipiers et … perdre des ballons. Malgré les turnovers, Wall n’hésitait pas à chercher ses coéquipiers dès que possible, à agresser le cercle, shooter en cas de besoin (…) . Clutch au possible, Wall arracha la victoire face à un Paul George en feu en fin de match, mais pas aussi fort que son adversaire du soir.

Ce qui pourrait le faire sélectionner: Il porte son équipe

Si John Wall a toujours eu de très bonnes productions statistiques, les résultats n’ont pas toujours suivi. Cette année, grâce à l’apport toujours plus important de Wall, les Wizards sont bien placés dans la course aux play-offs. Cela ajouté à la meilleure saison statistique de Wall, et vous avez un argument majeur en faveur d’une participation au All-Star Game de John Wall.

Ce qui pourrait lui coûter sa place: la concurrence ?

Il est difficile de trouver une raison valable de ne pas voir John Wall au All-Star Game cette année. Ses productions statistiques et ses résultats d’équipe sont en hausse. La concurrence est certes importante, mais tout de même, John Wall joue à un niveau tellement élevé que ce facteur est difficilement recevable.

Mérite t’il la participation ?: 5/5

Va t’il participer ?: 4,75/5

Une partie des informations de cet article ont été reprises de la vidéo du YouTuber américain Legend of Winning: 4 reasons why John Wall is underrated 

A propos de Lucas Heilmann 116 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*