Les candidats All-Star #25: DeMarcus Cousins

DeMarcus Cousins, le roi de Sacramento (source image: Brad Rempel / USA TODAY Sports )

Durant les 31 jours du mois de janvier, Agora Sports vous propose de dresser le portrait de 31 joueurs qui pourrait faire partie du prochain All-Star Game, mais dont la place n’est pas assurée. Parmi les 31 joueurs présentés ne figureront donc pas les joueurs suivants: LeBron James, Kyrie Irving, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Kevin Durant, Kawhi Leonard, James Harden, Chris Paul, Russell Westbrook et Anthony Davis qui sauf énorme surprise ou blessure devraient participer au All-Star Game 2017 de New Orleans. Aujourd’hui, c’est au tour de l’ami de John Wall, DeMarcus Cousins. Après deux participations consécutives au All-Star Game, Cousins ne compte pas s’asseoir dans le public cette année. 

Mise au point: Au moment où vous lirez cet article, les titulaires du All-Star Game auront été annoncés, et même si le reste des participants sera annoncé le 26 janvier, cette série d’articles continuera bel et bien jusqu’au 31, car il y a plusieurs candidats potentiels qui méritent d’être évoqués, et qui ne pourront pas l’être avant cette date.

Bilan collectif: 11ème de la Conférence Ouest: 17 victoires – 27 défaites

A l’inverse de la Conférence Est, la Conférence Ouest est très hétérogène. Alors que le septième, Memphis, possède un bilan de 26 victoires et 20 défaites, le huitième, Denver, en est à 18 victoires et 25 défaites. Malgré un bilan plus que négatif, Sacramento est donc actuellement dans la course aux play-offs. Si l’équipe est très irrégulière du fait de la qualité très médiocre de l’effectif en dehors de DeMarcus Cousins et d’un Rudy Gay blessé et sur le départ, Cousins essaye tant bien que mal de faire gagner un maximum de matchs à son équipe pour essayer d’arracher les play-offs.

Bilan individuel: 28 points, 10,2 rebonds, 4,3 passes décisives, 1,4 interception et 1,4 contre par match en 34,5 minutes en moyenne

Sur le plan individuel, DeMarcus Cousins est tout simplement monstrueux. Cinquième de la ligue en scoring, dans le top 20 en rebonds et contres, cinquième meilleur passeur et intercepteur parmi les intérieurs, Cousins est au four et au moulin à Sacramento. Complet offensivement grâce à un redoutable arsenal de shoots et de mouvements au poste, Cousins est aussi un défenseur assez sous-estimé. Les statistiques collectives ne reflètent pas les efforts individuels de Cousins, mais il prouve qu’il est l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur pivot de la ligue.

La meilleure performance: 55 points, 13 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception et 3 contres (vs Trail Blazers, 20/12/16)

Rares sont les très forts intérieurs de la ligue à avoir eu une mauvaise performance face à Portland. Dans un match au scénario rocambolesque, Cousins se chargea de détruire du Blazer, et de rappeler quel monstre il est. Expulsé après une deuxième faute technique suite à un lancer de protège-dents en direction du banc adverse, Cousins sera rappelé par les arbitres après que la faute technique ait été annulé, estimant que le jet du pivot était involontaire. Après ce match remporté 126-121, Cousins se lâcha comme à son habitude sur les médias et ses adversaire, estimant, au sujet de Meyers Leonard, l’avoir “ramené à la réalité” sur ses capacités défensives.

Ce qui pourrait le faire sélectionner: ses statistiques monstrueuses

DeMarcus Cousins a prouvé depuis plusieurs saisons qu’il était un grand joueur. Cependant, rares sont les joueurs dans l’histoire de la NBA à pouvoir se targuer d’au moins 28 points, 10 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception et 1 contre par match. Cela sera forcément un très solide argument à une participation au All-Star Game.

Ce qui pourrait lui coûter sa place: Sacramento, les défaites, la réputation

A l’image d’Anthony Davis par exemple, DeMarcus Cousins est un très grand joueur dans une équipe très médiocre. Du coup, les résultats ne suivent pas, et Cousins se frustre. Ses coups de gueule dans la presse et ses altercations ont donné à la star des Kings une réputation de bad boy qu’il n’est pas. Cette image entachée dans une équipe qui ne gagne pas pourrait jouer des tours à Cousins en vue du All-Star Game.

Mérite t’il la participation ?: 3,5/5

Va t’il participer ?: 4,5/5 

A propos de Lucas Heilmann 117 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*