Les candidats All-Star #28: Hassan Whiteside

Hassan Whiteside, point d'ancrage d'un Heat qui coule (source image: Rocky Widner / Getty Images)

Durant les 31 jours du mois de janvier, Agora Sports vous propose de dresser le portrait de 31 joueurs qui pourrait faire partie du prochain All-Star Game, mais dont la place n’est pas assurée. Parmi les 31 joueurs présentés ne figureront donc pas les joueurs suivants: LeBron James, Kyrie Irving, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Kevin Durant, Kawhi Leonard, James Harden, Chris Paul, Russell Westbrook et Anthony Davis qui sauf énorme surprise ou blessure devraient participer au All-Star Game 2017 de New Orleans. Aujourd’hui, c’est au tour du nouveau leader du Heat, Hassan Whiteside. Le contreur fou comptait en début de saison se glisser au All-Star Game.

Bilan collectif: 14ème de la Conférence Est: 16 victoires – 30 défaites

Qui aurait imaginé il y a quatre ans voir Miami aussi bas dans le classement. Pourtant, c’est ce qui est arrivé suite aux départs successifs de LeBron James puis de Dwyane Wade. Cela combiné aux problèmes de santé de Chris Bosh, et voilà Miami quasiment condamné au tanking. Dans ce marasme, un Whiteside devenu franchise player essaye d’augmenter le niveau de jeu de son équipe, sans grand succès.

Bilan individuel: 16,9 points, 13,9 rebonds, 0,7 passes décisives, 0,8 interception et 2 contres par match en 33,3 minutes en moyenne

On ne pourra pas enlever à l’ancien des Kings qu’il a progressé cette saison statistiquement. Il est meilleur sur l’homme, ce qui explique en partie la baisse de sa moyenne de contres. Cependant, on a pu voir au fil de la saison que Whiteside n’a pas les épaules d’un vrai franchise player. Il n’a pas assez d’impact offensif pour pouvoir faire gagner son équipe. La faiblesse du reste de l’effectif ne l’aide pas, certes, mais à aucun moment n’a t’on pu voir Whiteside mettre les choses au point en demandant les ballons en fin de match au poste, en étant un leader. Au lieu de ça, il a tendance à se plaindre dans les médias dès que les ballons n’arrivent pas à lui dans les moments critiques.

La meilleure performance: 26 points, 22 rebonds, 2 contres (vs Pacers, 14/12/16)

Quand il est mis dans les meilleures dispositions, Whiteside peut devenir une machine de domination. Etouffant en défense à l’image de son équipe, Whiteside va marquer son territoire dans la raquette. Myles Turner, son adversaire du soir, ne pourra que constater les dégâts. Hassan permettra d’arracher une victoire 95-89 qui a fait du bien au moral des jeunes de l’équipe.

Ce qui aurait pu le faire sélectionner: son nouveau rôle de leader

A Miami, le leader s’appelle désormais Whiteside. Parmi les meilleurs rebondeurs et défenseurs de la ligue, le pivot aurait pu être récompensé par une sélection au All-Star Game, mais ce ne sera pas pour cette année.

Ce qui lui a coûté sa place: l’absence de résultats du Heat

Il a beau enchaîner quelques grosses performances, mais ça ne suffit pas toujours pour aller au All-Star Game. Les résultats du Heat ont été trop médiocre tout au long de la saison. Hassan Whiteside ne tourne pas à vingt-huit points de moyenne comme DeMarcus Cousins ou Anthony Davis. Si ses chances étaient déjà faibles en début de saison, les mauvais résultats de l’équipe ont sonné le glas sur sa candidature au All-Star Game.

A propos de Lucas Heilmann 117 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*