Il y a 9 ans, Colin McRae nous quittait

Greg Stuart (via Redbull)

Il y a tout juste 9 ans, Colin McRae disparaissait dans un accident d’hélicoptère, chez lui en Écosse, laissant le monde des sports automobiles dans le deuil, et un petit garçon dans la tristesse. En effet, si les sportifs connus provoquent toujours une petite pointe de tristesse lors de leur mort, celle de McRae m’a déchiré.

Quand on parle de Rallye, des noms reviennent. Sebastien Loeb, Richard Burns, Ari Vatanen, Tommi Makinen, Marcus Gronholm ou encore Peter Solberg. Mais on va s’attarder sur un Écossais qui a incarné le WRC dans les années 90. Actuellement, le nom de Colin McRae fait plus référence aux jeux vidéos portant son nom. Des jeux qui ont bercés des générations d’enfants, d’ados et d’adultes, notamment le 3ème du nom, sorti du PS2 et étant encore aujourd’hui un des meilleurs jeux de rallye de l’histoire.

Mais alors pourquoi Colin McRae pour incarner une licence de Jeu vidéo et pas Makinen par exemple ? Parce que McRae représentait ce que le rallye faisait de mieux. Offensif, spectaculaire, brillant, il était une figure de ce sport. Certes, son pilotage lui a valu de nombreux accidents spectaculaires. Mais dans chaque écurie ou il est resté, il donnait tout et incarnait cette écurie. Subaru tout d’abord. Il a permis à la firme Japonaise de dominer le classement des constructeurs tandis qu’il a pu remporter son premier et unique titre de champion du monde des pilotes en 1995. Suivront 2 deuxièmes places et une 3ème place.

En 1999, il devient le pilote le mieux payé au monde suite à son transfert chez Ford, ou il incarnera l’iconique Ford Focus pendant 4 saisons. Il loupera le titre en 2001, finissant 2ème derrière Richard Burns alors qu’il menait le championnat en arrivant en Grande Bretagne pour le dernier rallye de la saison. Mais il permettra à Ford de devenir la 2ème écurie la plus forte du championnat pour les années suivantes.

Car celle qui a dominé pendant plus de 10 ans c’est Citroën, et on retrouve là aussi McRae dans les bons coups. Présent pour la saison 2003, il va apporter son expérience à l’écurie mais aussi à son coéquipier. Un petit jeune du nom de Sebastien Loeb. Aucune victoire mais quelques bonnes places dont une 2ème lors du rallye de Monte-Carlo. Cette saison, Citroën gagnera son premier championnat constructeur tandis que Loeb finira 2ème derrière Solberg chez les pilotes.

Si les 2 dernières saisons de Colin sont oubliables, sa carrière ne l’est pas. 25 victoires en rallyes, 1 titre de champion du monde, plusieurs titres des constructeurs, un style et un caractère inoubliable. McRae c’était et ça restera toujours une certaine incarnation du Rallye. Il nous a quitté à l’age de 39 ans alors qu’il se préparait pour une possible ultime saison en rallye. Les circonstances auront été autres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*