Coronavirus : Patrick Mouratoglou lance un tournoi de tennis à huis clos

L’initiative de Patrick Mouratoglou interroge mais semble rassurer sur les conditions sanitaires et ravir les fans. © DR

L’entraîneur français a annoncé le lancement de l’Ultimate Tennis Showdown, un tournoi de tennis sans public diffusé en ligne. Créée pour permettre aux professionnels de continuer à jouer, cette nouvelle ligue devrait contenter les fans en manque de sport à la télévision.

L’annonce a eu l’effet d’une bombe. Samedi 18 avril, l’entraineur français de Serena Williams, Patrick Mouratoglou, a annoncé à Tennis Major la création d’une nouvelle ligue de tennis indépendante des circuits ATP et WTA pour réunir les stars du tennis mondial, alors que le déconfinement n’est pas encore acté dans de nombreux pays. Son nom : l’Ultimate Tennis Showdown (UTS). Son objectif : reprendre le jeu à huis clos, alors que l’incertitude pèse sur le retour des circuits professionnels, suspendus au moins jusqu’au 13 juillet. 

Le lancement de ce nouveau circuit est imminent. 10 matchs sont au programme chaque week-end, a priori dès ce samedi 16 mai, et ce pendant cinq semaines au moins. Ils devraient avoir lieu au sein de la prestigieuse académie de Patrick Mouratoglou à Biot, près de Nice. « Ce n’est pas un one shot, l’UTS est un championnat qui va durer toute la saison et pendant plusieurs années. Les joueurs gagneront des points, de l’argent et il y aura un champion », précise l’entraineur français, tout en assurant que ce nouveau circuit ne viendra pas concurrencer les tournois ATP et WTA.

Pas de public, des tests, des gants… Des conditions sanitaires « irréprochables »

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, l’organisateur assure prendre toutes les précautions pour garantir la sécurité des joueurs et des personnes présentes sur le tournoi. Pas de public, pas de croisement sur le court, les ramasseurs de balles porteront des gants et les joueurs ne disposeront que d’une seule balle personnelle… Telles sont les conditions nécessaires au bon déroulement de la compétition. « La dernière chose que nous voulons, c’est que quelqu’un tombe malade, affirme-t-il. Nous testerons tout le monde avant de commencer ».

La ligue fonctionnera ainsi dans le respect total des exigences sanitaires fixées par la réglementation en vigueur, mesures de distances sociales et gestes barrières comprises. Les matchs se joueront donc à huis clos et seront diffusés en direct aux spectateurs du monde entier sur le site utslive.tv. Des discussions sont également en cours avec certains diffuseurs français.

Une expérience immersive avec de belles têtes d’affiches

Nouveauté : les fans de tennis pourront interagir en temps réel avec les joueurs, écouter les conversations entre les joueurs et leurs coachs et vivre une expérience inédite depuis chez eux, derrière leurs écrans. « Nous voulons être un laboratoire où nous pourrons expérimenter tout ce que nous voulions : coaching, interactions avec les fans, expression des émotions. L’UTS est tout simplement une alternative à ce qui est proposé aux fans en termes de diffusion », expose Patrick Mouratoglou.

La première rencontrée, fixée ce samedi 16 mai, devrait opposer le Belge David Goffin, 10e joueur mondial, et Alexei Popyrin, 20 ans, considéré comme l’un des futurs grands noms de la discipline, dont le père est co-organisateur de la compétition. Fabio Fognini, Benoit Paire ou Lucas Pouille seront notamment présents dans le tableau masculin. Stefanos Tsitispas et Daniil Medvedev pourraient également suivre très rapidement. Côté féminin, la présence de Serena Williams ne devrait pas faire de doute. Les Françaises Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ont également laissé entendre qu’elles pourraient prendre part à la compétition. Voilà de quoi occuper les fans de tennis, depuis la maison.

A propos de Clément Carton 164 Articles
- Fondateur d'Agora Sports depuis septembre 2016 - 21 ans, Lyonnais, M2 Journalisme Sportif à l'EDJ Nice. Envie de partager ma vision du sport. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*