[DIMANCHE BASKET #3] Jimmy Butler file à Philly !

Les Philadelphia Sixers tiennent leur "Big Three" - Bleacher Report

Chaque dimanche, Agora Sports revient sur la semaine écoulée en NBA. Des news, les meilleures performances et des statistiques sont au menu de cette semaine (04 au 11 novembre).

C’est l’information de la semaine ! Après avoir rendu public sa volonté d’être transféré il y a plusieurs mois, Jimmy Butler a enfin obtenu gain de cause. Les Minnesota Timberwolves ont décidé de l’envoyer, avec Justin Patton, aux Philadelphia Sixers en échange de Robert Covington, Dario Saric, Jerryd Bayless ainsi qu’un deuxième tour de choix de draft.

Avec ce transfert, révélé par Shams Charania, les 76ers de Philadelphie possèdent désormais un “Big Three” des plus redoutables de la ligue, en la présence de Ben Simmons, Joel Embiid et Jimmy Butler. Un renfort de poids, donc, pour des Sixers qui semblent plus armés que jamais pour jouer les premiers rôles à l’Est, voire même le titre NBA. L’intégration de Butler ainsi que les résultats de l’équipe seront primordiaux dès cette saison pour convaincre l’ailier, dont le contrat se termine en juin prochain, de prolonger à Philly. Du côté des Minnesota Timberwolves, les arrivées de Dario Saric et Robert Covington sont intéressantes, bien qu’elles ne puissent compenser totalement le départ d’un joueur du standing de Butler. Leur effectif est sûrement trop juste pour espérer jouer les Playoffs cette année, mais la franchise dispose d’une bonne base pour rester compétitif dans les années à venir.

C’était la semaine des “Big men”

Dans une NBA toujours plus portée sur le shoot extérieur, les intérieurs ont du s’adapter pour ne pas se faire oublier. Désormais aussi adroits à l’extérieur qu’à l’intérieur de la raquette, les Joel Embiid, Nikola Jokic et autres Karl-Anthony Towns ont démontré toute leur importance cette semaine. Dans la nuit de vendredi à samedi, les trois joueurs cités ont dépassé le seuil des 35 points et 15 rebonds. Il fallait remonter à novembre 1992 pour trouver trace de trois joueurs ayant atteint, ou dépassé, les 35 points et 15 rebonds lors d’une même journée NBA !

Mais ils ne sont pas les seuls intérieurs à s’être mis en évidence cette semaine. Hassan Whiteside a réalisé jeudi un match à 29 points, 20 rebonds et 9 contres (!) lors de la victoire du Heat face aux Spurs. Andre Drummond atteint régulièrement la barre des 20 points et 20 rebonds depuis le début de saison… Bref, les “Big Men” ont toujours un rôle prépondérant en NBA même si leur style de jeu a du évoluer ces dernières années.

Toronto au sommet, Cleveland au plus mal

A bientôt quatre semaines de compétition, des tendances commencent à se dégager entre les franchises. Au sommet de la NBA se trouvent les Toronto Raptors, leader de la conférence Est, qui n’ont été défaits qu’une seule fois en 13 matchs, soit le meilleur bilan de la ligue. Les hommes de Nick Nurse, pour sa première année en tant que coach principal, vivent un début de saison idyllique en s’étant parfaitement adaptés au départ de DeMar DeRozan et à l’arrivée de Kawhi Leonard. A l’inverse, les Cleveland Cavaliers, finalistes l’an passé, errent dans les tréfonds du classement avec seulement une victoire au compteur. Le vide laissé par le départ de LeBron James est trop grand et Tyronn Lue en a fait les frais en étant limogé au début du mois.

Le Français de la semaine : Evan Fournier

Malgré une adresse au tir encore perfectible (41% de réussite depuis le début de saison), l’arrière du Magic d’Orlando a été le meilleur français sur les parquets NBA cette semaine. Il a cumulé 18.3 points, 2.8 rebonds et 5.3 passes décisives de moyenne lors de ses quatre derniers matchs, s’offrant même une pointe à 27 points lors de la défaite contre les Detroit Pistons mercredi, la seule de la semaine. Evan Fournier a également été l’auteur d’un énorme “buzzer beater” face à Cleveland en début de semaine ! A regarder sans modération.

Les affiches à ne pas manquer cette semaine

  • Denver Nuggets – Milwaukee Bucks, le lundi 12 novembre à 2h.
  • Houston Rockets – Golden State Warriors, le vendredi 16 novembre à 2h.
  • Boston Celtics – Toronto Raptors, le samedi 17 novembre à 1h.
A propos de Clément Beaume 82 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*