[DIMANCHE BASKET #4] Sale ambiance à Golden State…

Les deux stars des Warriors, Draymond Green (à droite) et Kevin Durant, se sont embrouillées et insultées en début de semaine lors de la défaite face aux Los Angeles Clippers.

Chaque dimanche, Agora Sports revient sur la semaine écoulée en NBA. Des news, les meilleures performances et des statistiques sont au menu de cette semaine (11 au 18 novembre).

Les tensions au sein d’un vestiaire sportif de haut niveau sont monnaie courante. Particulièrement appréciées par les médias pour faire le buzz, la plupart d’entre elles sont anodines, mais certaines peuvent avoir des conséquences beaucoup plus importantes. S’il est encore trop tôt pour définir dans quel cas de figure se classe l’embrouille entre Draymond Green et Kevin Durant, celle-ci est néanmoins révélatrice de tensions internes, jusqu’alors insoupçonnées, chez les doubles champions en titre.

Pour en revenir aux faits, tout a commencé dans la nuit de lundi à mardi où les Los Angeles Clippers recevaient les Golden State Warriors sur leur parquet. A 106 partout et une dernière possession à jouer pour les Warriors, Green a perdu un ballon crucial empêchant ainsi les siens de remporter le match dans le temps réglementaire (perdu 121-116 après prolongation). Particulièrement remonté de ne pas avoir reçu le ballon pour la dernière possession, Kevin Durant l’a alors fait savoir assez vigoureusement à son coéquipier. Draymond Green, fidèle à sa réputation de grande gueule, est monté en pression et a réagi assez violemment aux reproches de son ailier.

Selon Yahoo Sports, ce dernier l’aurait insulté à plusieurs reprises et demandé d’aller voir ailleurs la saison prochaine (Durant étant potentiellement agent libre en 2019). C’est cette remarque de Green, au delà des insultes, qui aurait poussé les dirigeants de Golden State à le suspendre (un match) et le punir financièrement. En prenant cette décision, la franchise californienne s’est clairement positionnée du côté de Kevin Durant, qu’elle souhaite conserver la saison prochaine.

Il faudra attendre la fin de saison pour savoir si cette affaire a réellement eu des conséquences directes sur le choix, de rester ou non, de Durant. Draymond Green, joueur majeur de la réussite des Warriors de ces dernières années, peut également se sentir blessé par sa franchise, qui s’est directement opposée à lui en le punissant. En attendant, les Warriors, privés de Stephen Curry (blessé), viennent d’enchaîner trois défaites sur leurs quatre derniers matchs. Ils restent, malgré tout, en tête de la Conférence Ouest avec douze victoires pour cinq défaites.

La perf’ de la semaine : Kemba Walker

Dans la nuit de samedi à dimanche, le meneur des Hornets a réalisé un véritable chef d’oeuvre face aux Philadelphia Sixers. Il a compilé 60 points (21 sur 34 aux tirs), 7 rebonds, 4 passes, 4 interceptions (mais 9 balles perdues), établissant ainsi son nouveau record personnel de points inscrits au cours d’un match. Il a donc marqué plus de 50% des points de son équipe mais cela n’a pas été suffisant car les Hornets se sont finalement inclinés (122-119 après prolongation) à la dernière seconde sur un shoot du néo-Sixer, Jimmy Butler. Cruel pour Kemba Walker, qui s’est tout de même dit “fier” d’avoir réalisé une telle performance malgré une frustration évidente.

LeBron James dépasse Wilt Chamberlain

En inscrivant 44 points lors de la victoire des Lakers sur les Blazers mercredi, LeBron James est devenu le cinquième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA, reléguant ainsi Wilt Chamberlain et ses 31 419 points au sixième rang.

Personne, avant lui, n’avait atteint aussi tôt cette marque (il aura 34 ans le 30 décembre prochain). Désormais, LeBron James peut viser encore plus haut. Hors blessure, et en continuant sur sa moyenne (27 points par match), il devrait rapidement dépasser Michael Jordan et ses 32 292 points. Il peut même espérer, dans les saisons à venir, devenir le scoreur le plus prolifique de l’histoire de la NBA en atteignant les 38 387 points de Kareem Abdul-Jabbar…

Les affiches à ne pas manquer cette semaine

  • San Antonio Spurs – Golden State Warriors, le lundi 19 novembre à 1h.
  • Milwaukee Bucks – Portland Trail Blazers, le jeudi 22 novembre à 2h.
  • Golden State Warriors – Portland Trail Blazers, le samedi 24 novembre à 4h30.
A propos de Clément Beaume 82 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*