[DIMANCHE NBA #15] La NBA à Paris, Rudy Gobert nouveau roi du dunk

La mairie de Paris s'affichait aux couleurs de la NBA cette semaine - DR

Chaque dimanche, Agora Sports revient sur la semaine écoulée en NBA. Des news, les meilleures performances et des statistiques sont au menu de cette semaine (24 au 30 mars).

La NBA de retour en France

Dix ans plus tard, la NBA fait son retour dans l’Hexagone. Le 24 janvier 2020, l’AccorHotels Arena de Paris accueillera pour la première fois de l’histoire un match de saison régulière. Deux équipes de la conférence Est, les Charlotte Hornets et les Milwaukee Bucks, s’affronteront lors de cet événement. L’occasion pour le grand public français de voir certaines stars de la NBA. Hors blessure ou transfert, les Charlotte Hornets seront menés par les Français Tony Parker et Nicolas Batum tandis que Giannis Antetokounmpo, l’un des meilleurs joueurs de la ligue, guidera les Milwaukee Bucks.

Record NBA pour Rudy Gobert

Cette semaine, l’intérieur du Jazz d’Utah est devenu le joueur réussissant le plus de dunks au cours d’une saison. Depuis que la NBA comptabilise les dunks (en 2000-2001), Dwight Howard détenait le record avec 269 réussites lors de sa saison 2007-08 au Magic d’Orlando. Alors qu’il lui reste encore 6 matchs à disputer, Rudy Gobert en compte déjà 280. De quoi améliorer encore un peu plus le record.

Chris Bosh et Manu Ginobili célébrés

Deux franchises NBA ont rendu hommage à la glorieuse carrière d’anciens joueurs passés dans leurs rangs. Mardi soir, le Miami Heat a honoré Chris Bosh en retirant et accrochant son maillot flanqué du n°1 au sommet de l’American Airlines Arena. L’ancien intérieur All-Star n’a jamais pu retrouver les parquets après de graves problèmes de santé survenus en 2016. Chris Bosh a remporté deux titres avec la franchise floridienne (2012 et 2013) aux côtés de Dwyane Wade et LeBron James.

Jeudi soir, ce sont les San Antonio Spurs qui ont célébré une dernière fois Emmanuel Ginobili. Pour l’occasion, ces anciens coéquipiers comme Tony Parker et Tim Duncan (avec lesquels il forme le trio le plus victorieux de l’histoire de la NBA) ou encore son ancien coach Gregg Popovich étaient présents pour lui rendre hommage. Au terme d’une cérémonie émouvante, le fantasque argentin a vu son maillot n°20 être retiré et accroché au plafond de l’AT & T Center. En remportant quatre titres de champion (2003, 2005, 2007 et 2014), Manu Ginobili a marqué à jamais l’histoire de la franchise texane.

Devin Booker, scoreur loser

Scoreur extraordinairement talentueux, l’arrière de 22 ans a déjà dépassé la barre des 50 points inscrits au cours d’un match à trois reprises dans sa carrière. Cette semaine, le joueur des Phoenix Suns a même franchi ce total deux fois consécutivement (59 points face au Jazz d’Utah lundi puis 50 face aux Wasington Wizards mercredi). En 2017, le jeune arrière avait même collé 70 points aux Boston Celtics ! Le problème ? Phoenix a perdu à chaque fois que Devin Booker a cartonné. En devenant le premier joueur de l’histoire à perdre les trois premiers matchs de sa carrière à plus de 50 points, l’arrière commence à se bâtir une petite réputation de perdant. Hier encore, il a marqué 48 points face aux Memphis Grizzlies… En vain (défaite 120 à 115).

Les grosses affiches de la semaine :

  • Golden State Warrios – Denver Nuggets, le mercredi 3 avril à 4h30.
  • Indiana Pacers – Boston Celtics, le samedi 6 avril à 2h.
A propos de Clément Beaume 92 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*