Droits TV. Mauvais pour le football amateur ?

Les stades municipaux vont-ils se vider ? (Crédit photo : DDM/P.M.)

Ce mercredi 25 avril 2018, la Ligue de Football Professionnel a présenté une nouvelle répartition des matches de championnat en Ligue 1 et en Ligue 2. L’occasion de faire le point sur les informations et de regarder son impact sur le football amateur.

A partir de l’été 2020, la majorité des matches de Ligue 1 devrait avoir lieu le dimanche après-midi. Avec le décalage du multiplex à 15h le dimanche, la LFP veut proposer des matches premium trois soirs de rang. Autre innovation : le match de 13h. Testé il y a quelques semaines, il a dû satisfaire les organisateurs car il va être pérennisé. Voilà donc la future répartition.

Ainsi, on remarque aussi que le décalage du multiplex permet un retour des matches de Ligue 2 au samedi soir (19h). Une demande insistante des supporters ces dernières années, et notamment des associations ultras. C’est d’ailleurs la seule modification pour ce championnat.

Quel impact pour le football amateur ?

En Ligue 1, avec le déplacement du multiplex, sept matches se joueront le dimanche. Parmi eux, cinq auront lieu à la même heure que les équipes seniors des championnats amateurs. Evidemment, la Ligue de Football Professionnel pensant d’abord au football professionnel. C’est bien normal mais cette modification peut devenir néfaste pour le football amateur.

Aujourd’hui, les matches du samedi (20h) ne se mélangent pas avec les matches amateurs, à l’exception des championnats nationaux (N2 et N3). Avec un décalage au dimanche (15h), le multiplex empiéterait sur les championnats régionaux et départementaux qui représentent plus de 98% des clubs français (15 000 selon la FFF). Entre un match de Ligue 1 dans la ville voisine ou un match de Régional 2 dans la commune, que choisir…

Et oui ! Souvent, ce sont les joueurs qui ne peuvent pas assister au match qui sont mis en avant. Mais qu’en est-il des spectateurs ? Même si le prix des places n’est pas énorme dans les championnats amateurs, il peut apporter quelques euros aux clubs locaux. C’est peut-être cela le plus dommageable… car les supporters quitteront le football amateur.

L’adaptation pour le football amateur ?

Une autre idée que l’on peut entendre après cette évolution. Dans ce cas-là, c’est au football amateur de s’adapter pour continuer à vivre. Comment ? Un match le dimanche matin ? Un match le vendredi après-midi ? Et pourquoi pas le mardi midi pendant la pause déjeuner ?

Pierre Le Goff

A propos de Pierre Le Goff 43 Articles
> Amateur de sport en général et de football en particulier > Administrateur du forum www.footballsupps.com/forum/ > Correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan > Joueur de badminton > Supporter du FC Lorient (même en Ligue 2).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*