[EAST-PREVIEW] Milwaukee Bucks : des daims craquants !

Feb 26, 2017; Milwaukee, WI, USA; Milwaukee Bucks guard Malcolm Brogdon (13), forward Giannis Antetokounmpo (34) and guard Khris Middleton (22) reacts after beating the Phoenix Suns 100-96 at BMO Harris Bradley Center. Mandatory Credit: Benny Sieu-USA TODAY Sports

Ils étaient plus attendus mais les Bucks de Milwaukee n’ont pas déçu lors de la saison 2016-2017. Terminant sur un bilan honorable de 42 victoires pour 40 défaites et une belle 6ème place au sein de la conférence Est. La saison a pourtant été, une nouvelle fois, marquée par les blessures de plusieurs cadres. Khris Middleton et Jabari Parker ont, par exemple, joué respectivement 29 et 51 matchs de saison régulière. Malgré toutes ces embûches, Jason Kidd a pu compter sur un Giannis Antetokounmpo titanesque, doublement récompensé par une première sélection au All-Star Game et le titre de MIP. Malcolm Brogdon, sélectionné en 36ème position, a lui aussi impressionné, au point d’être élu rookie de l’année en juin dernier.

Entre un franchise player qui se rapproche du niveau des tous meilleurs, des jeunes qui s’affirment de plus en plus et une conférence Est qui semble moins relevée, les Bucks s’apprêtent à vivre une saison palpitante.

Résumé de l’été

Très peu de mouvements cet été pour la franchise de Wisconsin. Le General Manager John Hammond, œuvrant pour la franchise depuis 9 ans, est parti du côté d’Orlando. Jon Horst, qui travaillait déjà pour les Bucks, a été nommé pour le remplacer. Tony Snell et Jason Terry ont été prolongés. Le premier continuera d’apporter sa densité physique en défense. Le second, qui vient d’avoir 40 ans, transmettra toute son expérience dans un effectif très jeune. Joël Anthony et Gerald Green, invités pour le training camp, pourraient eux-aussi se voir offrir un contrat pour la saison. Enfin, les Bucks ont utilisé leur 17ème choix pour drafter DJ Wilson (2m07), poste 4 de 21 ans, réputé bon rebondeur et capable de s’écarter à 3 points (36,3 % de moyenne lors de ses 3 saisons universitaires).

C’est donc un été bien calme, mais pas forcément mauvais, qui se termine pour Milwaukee. Jason Kidd va pouvoir continuer de travailler, dans la discrétion, avec le même noyau de joueurs. Alors que d’autres concurrents pour les play-offs semblent s’être affaiblis (Pacers, Raptors, Hawks,…), les Bucks devraient largement se satisfaire de leur intersaison.

Le joueur à suivre : Giannis Antetokounmpo

Que les fans des Bucks se rassurent, les quelques arrivées de l’été ne voleront pas la vedette à Giannis cette année. Absolument monstrueux tout au long de la saison dernière, il l’avait terminé avec des moyennes énormes : 22,9 points, 8,8 rebonds, 5,4 assists, 1,6 interceptions et 1,9 contres. Difficile, donc, de faire plus complet. Il possède pourtant encore une importante marge de progression sur son tir extérieur (27,2 % de moyenne la saison dernière).

Résultat de recherche d'images pour "giannis antetokounmpo"
Le basket, c’est facile (source nba.com)

Il a récemment déclaré vouloir devenir MVP rapidement, ce qui paraît tout à fait crédible s’il parvient à augmenter sa moyenne de points et qu’il porte les Bucks jusqu’au top 4, voir jusqu’au podium de la conférence Est. Il sera donc intéressant de suivre la progression de celui qui est désormais devenu le visage de la franchise et jusqu’où peut-il aller individuellement tant son potentiel, offensif et défensif, semble sans limite. Sous contrat avec les Bucks pour les 4 prochaines saisons, Giannis Antetokounmpo sera-t-il capable de ramener les Bucks jusqu’aux Finales NBA ? La dernière fois que la franchise a atteint ce niveau, c’était en 1974. Un bien beau défi pour le monstre grec…

Cinq de départ

Le cinq de départ ne devrait pas être chamboulé cette saison. Malcolm Brogdon qui avait terminé la saison en tant que meneur titulaire devrait, de nouveau, être aligné aux côtés de Khris Middleton. En attendant le retour, prévu pour février, de Jabari Parker, Tony Snell devrait débuter les matchs sur le poste 3. Enfin Giannis Antetokounmpo et le tout jeune Thon Maker seront vraisemblablement alignés sur les postes 4 et 5.

Malcolm Brogdon (PG) – Khris Middleton (SG) – Tony Snell (SF) – Giannis Antetokounmpo (PF) – Thon Maker (C)

Le banc des Bucks est de qualité et devrait aider Jason Kidd à gagner des matchs. L’axe 1-5 entre Dellavedova et Monroe est intéressant. Pour les entourer, le shooteur Teletovic, l’expérimenté Jason Terry ou l’athlétique John Henson auront tous un rôle important. Des jeunes, comme Rashad Vaughn ou le rookie DJ Wilson devront saisir les quelques opportunités données par Kidd.

Pronostic de la rédaction : 5ème de la conférence Est

Une nouvelle fois, les Bucks devraient être portés par un Giannis Antetokounmpo de plus en plus fort. N’ayant pas d’EuroBasket dans les jambes, on attend une saison complète du grec, qui pourrait aller plus loin que le simple premier tour de play-offs.

L’écart de niveau entre les deux conférences n’a, semble-t-il, jamais été aussi important. Par chance, Milwaukee se trouve dans la plus faible d’entre elle. Les Bucks n’ont pas perdu d’éléments majeurs cet été, au contraire des Hawks, des Pacers ou encore des Bulls. Néanmoins, cela nous semble encore un peu juste pour aller accrocher le top 4 et ainsi bénéficier de l’avantage du terrain pour le premier tour des play-offs. Le retour à la compétition de Jabari Parker sera primordial. S’il revient rapidement à son meilleur niveau, les fans pourraient rêver d’une fin de saison radieuse dans le Wisconsin.

A propos de Baptiste Regnier 18 Articles
Né il y'a 17 ans dans le foot, vis désormais dans le basket, passionné de sport en général. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter : @Baptistee39

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*