[EAST PREVIEW] Philadelphia 76ers : le Process à la conquête de l’est

Joel Embiid et Ben Simmons, le duo magique des Sixers (photo : Bill Streicher-USA TODAY Sports)

Après plusieurs années de reconstruction, les Sixers ont enfin démarré leur ascension dans la Conférence Est. Le résultat fut une belle troisième place à l’est et une qualification pour les demi-finales de Conférence. Cette année, Phila espère faire encore mieux, et intéressons-nous donc à l’équipe.

Entraîneur : Brett Brown

Le cinq de départ probable : Ben Simmons, J.J Redick, Robert Covington, Dario Saric, Joel Embiid

Les joueurs clés du banc : Markelle Fultz, Wilson Chandler, T.J McConnell, Jerryd Bayless, Amir Johnson, Mike Muscala, Zhaire Smith, Emeka Okafor, Landry Shamet

Ce qui a changé

L’été a été relativement calme du côté de la cité de l’amour fraternel. Pourtant, lors de la draft, après avoir sélectionné Mikal Bridges en dixième position, les Sixers l’ont transféré à Phoenix contre Zhaire Smith. Choix surprenant sachant que la mère de Mikal travaille pour les Sixers et qu’il était un joueur prêt à contribuer immédiatement, surtout que Smith semble être un projet.

Pendant l’été, l’arrivée la plus significative fut celle de Wilson Chandler. L’ancien joueur des Knicks est arrivé via transfert depuis les Denver Nuggets. Ailier polyvalent, il peut jouer sur les postes 3 et 4. Le seul autre ajout notable est celui de Mike Muscala, qui pourrait avoir des minutes derrière Joel Embiid et qui pourra notamment apporter son shoot de loin.

Objectif

La saison dernière fut une révélation, avec un Ben Simmons exceptionnel dès sa deuxième première saison et un Joel Embiid all-star. A la clé, une troisième place dans la Conférence Est. L’objectif de cette saison est de passer un cap pour prétendre à la domination de l’Est. En effet, si les Sixers avaient assez facilement disposé de Miami lors du premier tour des play-offs, la série face aux Celtics fut une douche froide, avec une défaite 4-1 à la clé.

Heureusement pour les Sixers, le core de l’équipe est encore très jeune. Ben Simmons n’a que 21 ans, Embiid n’a pas encore 25 ans, Convington a 27 ans, Saric à 25 ans. Ils sont entourés de joueurs très expérimentés comme J.J Redick, Amir Johnson ou Wilson Chandler. Le facteur X de cette saison pourrait être Markelle Fultz. Très bon scoreur à l’université à défaut de jouer dans une grosse écurie (il vient de la fac de Washington), Fultz s’est vu limité à une petite dizaine de matchs en saison régulière l’an dernier à cause d’une étrange blessure à l’épaule, qui a également déréglé ses mécaniques de tir. Pour cette saison, il semble être de retour en pleine santé, et s’il retrouve son shoot, il sera un facteur important du succès de l’équipe.

Pronostic de la rédaction : 3e de la Conférence Est

A propos de Lucas Heilmann 120 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*