Eidur Gudjohnsen fête ses 39 ans !

Eiður Guðjohnsen et un jeune fan (c) Eiður Guðjohnsen - Source "fourfourtwo.com"

Le vétéran islandais Gudjohnsen fête aujourd’hui ses 39 ans. La retraite approche, ou pas…

Né le 15 septembre 1978, Eiður Guðjohnsen n’a toujours pas arrêté le football. Pendant que la plupart des joueurs qu’il a côtoyé coulent des jours paisibles loin du terrain (ou au bord), lui, il résiste et continue son petit bonhomme de chemin sur le terrain, en club comme en sélection.

Son chemin débute au  Valur Reykjavik. A  17 ans à peine et déjà 7 buts en première division islandaise, il s’envole pour l’Ajax Amsterdam. L’occasion pour lui de jouer avec Ronaldo. L’expérience tourne court, une blessure à la cheville l’empêche de performer et le contrait à rentrer au pays. Après quelques matchs au KR Reykjavík, il rejoint Bolton. L’aventure anglaise commence doucement mais Guðjohnsen s’impose finalement comme titulaire et inscrit 21 buts lors de sa deuxième saison. Assez pour convaincre Chelsea de miser sur lui. Utilisé comme attaquant ou un cran en dessous, l’Islandais reste titulaire pendant 6 ans et permet au club londonien de remporter deux fois le championnat, deux fois la coupe de la Ligue ainsi que deux fois le Community Shield. La consécration arrive lorsqu’il est acheté par Barcelone en 2006. Au cœur d’un effectif de qualité, « Guddy » trouve sa place en tant que Joker de luxe malgré les réticences de Guardiola. Ces 4 saisons sont moins prolifiques mais il devient quand même le 1er Islandais vainqueur de la Ligue des Champions en plus de la Liga, la Copa del Rey et la Supercopa. La saison 2008-2009 marque une des dernières saisons de Guðjohnsen sur le devant de la scène. Il débute ensuite un parcours de Globetrotter, jouant successivement à Monaco, Tottenham, Stoke, Fulham, Athènes, Bruges (Cercle et FC). Il retrouve Bolton où il effectue une bonne saison (6 buts, 2 passes). Malgré tout, il décide de rejoindre la Chine et le Shijiazhuang Yongchang (pour la prononciation, on repassera) en 2015. Disparu des radars et même de celui du sélectionneur Islandais, il s’envole pour la Norvège et Molde l’année suivante puis effectuer une pige rapide et retrouver la sélection en vue de l’Euro. Après un bref passage au FC Pune City en Inde, il évolue aujourd’hui avec les jeunes du HK Kópavogur, club de seconde division islandaise.

Sa carrière internationale n’est pas très palpitante, l’Islande étant souvent absent des grands rendez-vous. Il détient tout de même le record de but de la sélection (26) ainsi que plusieurs anecdotes assez insolites. La plus connu étant l’entrée en jeu à la place de son paternel  Arnór en 1996 avec l’équipe Islandaise. Une histoire qui pourrait se renouveller puisque le fils d’Eiður est attaquant des U19 de la terre de glace et ses deux frères jouent au Barça et l’Espanyol.

Si vous aussi, vous avez vu le jour un 15 septembre, vous n’êtes pas le seul sportif à souffler vos bougies ce jour-là. Aujourd’hui, les fans du ballons ronds pourront tenter de dribbler Aly Cissokho (30 ans) et Murat Yakın (43 ans) ou former un 5 de rêve avec Mike Dunleavy Jr (37 ans), Dennis Schroder (24 ans) et Jason Terry (40 ans).

A propos de Alexis Polette 18 Articles
Rédacteur pour un Jour un Sportif. Aussi sur le foot, le cyclisme et le tennis. Sur Twitter : @i42Alexis

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*