Emil Zatopek, le plus grand marathonien de l’histoire, aurait eu 95 ans aujourd’hui

Credit photo : www.independentsportsnews.com

Emil Zatopek fait partie de ces athlètes précurseurs, que le panthéon de l’athlétisme remerciera à jamais pour ses performances hors du commun. Il né un 19 septembre 1922 à Kopřivnice (Tchécoslovaquie) et est mort le 22 novembre 2000 à Prague.

4 records du monde en une course !

En septembre 1951, ce spécialiste des courses de fond réalise la prouesse de battre en une seule course 4 records du monde différents. Considéré comme l’un des plus grands coureurs de tous les temps, il a marqué les esprits à la suite de son triplé historique lors des Jeux olympiques d’Helsinki où il a remporté successivement le 10 000 mètres, le 5 000 mètres et le marathon, distance qu’il courait d’ailleurs pour la première fois, performance qui n’a jamais été reproduite depuis. De 1948 à 1954, il dispute trente-huit 10 000 mètres sans jamais en perdre un seul !

Inventeur du fractionné…

Révolutionnaire dans ses méthodes d’entraînement en inventant la course fractionnée, désormais utilisée par la très grande majorité des athlètes de haut niveau, ou en pratiquant régulièrement un entraînement en hypoventilation, Zátopek possédait un style de course atypique, grimaçant et exprimant beaucoup de souffrance lorsqu’il courait. Paraissant épuisé durant ses courses, on lui a attribué le surnom de la « Locomotive ». Lorsqu’on l’interrogeait sur l’inélégance de son style, il répondait : « ce n’est pas de la gymnastique ni du patinage, vous savez »… Et oui, l’après-guerre aussi avait ses trashtalkers…

Un athlète politiquement impliqué

Après la fin de sa carrière, Zátopek, héros national, est discrédité après avoir soutenu les communistes en la personne d’Alexander Dubček durant le Printemps de Prague. Obligé à exercer des métiers manuels pendant près de 6 ans, Zátopek est réhabilité en 1975 puis honoré par Václav Havel en 1988 qui lui décerne l’Ordre du Lion blanc. Il décède en 2000 à la suite d’une pneumonie. Il est intronisé au Panthéon de l’athlétisme de l’IAAF en 2012.

Totalisant cinq médailles dont quatre titres olympiques et quatre médailles dont trois titres continentaux, il a également battu 18 records du monde sur des distances variées, devenant le seul homme à détenir simultanément 8 records du monde différents. Sa persévérance aura étonné plus d’un observateur, au point qu’il est considéré comme le plus grand coureur de tous les temps par certains. Une chose est sûre, l’athlétisme lui sera à jamais reconnaissante.

Sont également nés un 19 septembre : Pascal Dupraz (53 ans), Yannick Souvré (48 ans), Sonny Anderson (47 ans), Mariano Puerta (39 ans), Dimitri Yachvili (37 ans), Damiano Cunego (36 ans), Céline Goberville (31 ans), Sally Pearson (31 ans), Tyreke Evans (28 ans), Joshua Guilavogui (27 ans), CJ McCollum (26 ans)…

A propos de Clement Carton 65 Articles
- Créateur & Community Manager d'Agora Sports - 19 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif. Sports de prédilection : Basketball, Tennis, Sports d'Hiver. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*