[TES] Etape 17 : Le Wanda Metropolitano, le nouvel écrin de l’Atletico !

Le Wanda Metropolitano compte près de 68 000 sièges, ce qui le place dans le top 20 européen.

Le tour d’Europe des stades est de retour dans la capitale espagnole. Après Santiago Bernabéu, on retrouve le flambant neuf Wanda Metropolitano, terre d’accueil de l’Atletico. Une nouvelle page s’ouvre pour les Colchoneros après avoir vécu de très belles dernières années du côté de Vicente-Calderón. Rentable et moderne, il a tout pour réjouir les fans et faire de l’Atletico l’un des top clubs européens.

D’un stade d’athlétisme à un stade nouvelle génération !

Contrairement à de nombreuses nouvelles enceinte européennes comme le Groupama Stadium, le Wanda Metropolitano est un nouveau stade bâti sur les fondations d’un stade : la Peineta. Cet ancien stade d’Athlétisme était pressenti pour devenir le futur stade olympique dans le cas où Madrid aurait obtenu les JO 2020. Ces derniers étant finalement attribués à Tokyo, c’est l’opportuniste Atletico qui a foncé pour obtenir le stade dès 2008 et le réaménager totalement. Au final, après 6 ans de travaux (2011-2017) et 300 millions d’euros investis, l’écrin est apte pour la saison 2017-2018.

Multifonctions, l’enceinte a toute la panoplie du stade demain, de ses loges VIP dernier cri jusqu’à sa pelouse bichonnée à la luminothérapie. À l’inverse de Vicente-Calderón, les tribunes sont mieux aménagées, grâce, entre autre, au retrait de la piste d’athlétisme. Côté business, les dirigeants espèrent le rentabiliser en 6 à 7 ans et visent un chiffre d’affaire annuel de près de 400 millions d’euros à partir de 2020. Une véritable machine à sous.

Le Wanda Metropolitano aux couleurs de l’Atletico (Source : cruzyortiz.org)

Il organisera la finale de Ligue des Champions 2019

Le stade n’était même pas inauguré qu’il postulait déjà pour l’obtention de la finale de la coupe aux grandes oreilles. Malgré la concurrence avec le stade Olympique de Bakou (Azerbaïdjan), c’est la solide candidature du Wanda qui l’emporte le 20 septembre 2017, quatre jours seulement après l’inauguration. La finale aura lieu le 1er juin 2019. Il s’agira de la 5ème finale à Madrid dans l’histoire de la C1. Bakou se consolera en organisant la finale de la ligue Europa le 29 mai 2019.

 

Wanda Metropolitano, un naming fructueux

L’Estadio Metropolitano n’a pas conservé son nom longtemps. Actionnaire à 20% de l’Atletico, le groupe chinois Wanda a remporté l’appel d’offre à hauteur de 100 millions d’euros sur 10 ans. De quoi rentabiliser une bonne partie des 300 millions investis. Le stade se nommera donc Wanda Metropolitano jusqu’en 2027, à minima.

Le MATCH : 16 septembre 2017 : LIGA : Atletico de Madrid – Málaga CF (1-0) : Griezmann premier buteur au Wanda Metropolitano

Après plusieurs années d’attente, le stade est fin prêt pour le début de saison 2017-2018. Après 3 rencontres à l’extérieur, l’Atletico reçoit Málaga pour inaugurer son récent joyau. Un jour de fête que ne manque pas Felipe VI, roi d’Espagne… Et Griezmann, de retour de suspension.

Devant plus de 63 000 spectateurs, l’Atletico reste timide durant plus d’une mi-temps. En difficulté, les occasions se font rares. Au retour des vestiaires, les Colchoneros vont mieux. A l’heure de jeu, Griezmann trouve l’ouverture ! Après un débordement sur l’aile droite, l’argentin Correa remise au centre vers le point de pénalty. “Grizou”, lancé dans la surface, reprend du pied droit et trompe Jimenez sur sa gauche (1-0, 60ème). L’attaquant des Bleus rentre un peu plus dans l’histoire des Rojiblancos en devenant le premier buteur du nouveau stade. L’Atetico gère la fin de match et s’offre un premier succès au Wanda Metropolitano malgré un match peu spectaculaire (1-0, score final).

Griezmann a inscrit le tout premier but au Wanda et le seul de la soirée ! (Source : Republica.com)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*