Euro 2018 (F) : les 16 qualifiés sont connus !

Le logo de l'Euro 2018 en France. (Crédits : handball-bretagne.com)

La semaine passée se disputait les dernières journées des éliminatoires de l’Euro 2018, qui se jouera dans l’Hexagone en décembre. Peu de surprises, la concurrence sera féroce pour glaner le titre tant convoité.

28 nations étaient regroupés dans 7 groupes de 4. Les deux premières équipes de chaque groupe se qualifiaient pour la France, ainsi que le meilleur troisième. En tout, 15 pays + l’Equipe de France, qualifiée automatiquement.

Norvège, Danemark et Monténégro faciles

Les tenantes du titre norvégiennes se sont aisément qualifiées pour la phase finale avec le maximum de points possibles. Six victoires sur six, une différence de buts de +71 et des cartons face à la Suisse (41-18) et l’Ukraine (35-22). Danoises et monténégrines ont imité la Norvège. Le plein de points et des premières places de groupe obtenues dans la facilité. Sans surprise, ce sont ces équipes qui seront les plus grands adversaires des françaises.

Crédits : handball planet

Ce fut plus compliqué pour la Serbie, l’Espagne et la Hongrie. C’est grâce au goalaverage particulier que les serbes terminent premières. En effet, elles se sont inclinées en Suède (31-30) mais ont su gagner à domicile par un plus gros écart (30-23). Encore plus limite car les hongroises ne doivent leur première place qu’au but à l’extérieur. Elles en ont marqué plus lors de la victoire 22-23 aux Pays-Bas (elles avaient perdu 18-19 à domicile).

L’Espagne s’en sort bien dans le Groupe 6. Largement défaites en Allemagne (33-24), elles obtiennent la première place grâce à leur victoire au match retour face aux allemandes et surtout, du match nul entre l’Allemagne et la Lituanie (26-26). Les deux équipes iront donc en France.

La Russie et la Slovénie d’un fil, l’Autriche déçue

Il aura fallu attendre le tout dernier match de qualification dimanche soir pour connaître tous les qualifiés. La République Tchèque accueillait la Slovénie. Le match nul qualifiait les deux équipes, une victoire en sacrifiait une. 30-30 sera le score final. Derrière le Danemark, ce sont les tchèques qui se qualifient directement et la Slovénie qui termine meilleure troisième. L’Autriche peut trouver ça cruel. Les autrichiennes devaient assurées un point lors de leur déplacement en Russie mais perdent dans les derniers instants (26-25). La Slovénie d’Ana Gros se qualifie grâce à son goalaverage plus favorable que l’Autriche (-8 contre -13). Cinq petits buts…

Crédits : Charles Platiau

Devant la Russie, dans le Groupe 4, c’est la Roumanie qui empoche la première place (une défaite en Russie). Derrière le Norvège de Stine Oftedal, intouchable, c’est la Croatie qui a composté son ticket pour la France. Les croates se sont fait peur en s’inclinant en Ukraine (26-22) et en écartant difficilement les suisses au match aller (32-28). La Pologne est la 15e nation qualifiée. Elle disposait d’un groupe abordable avec la Slovaquie et les modestes italiennes. Un quatre sur quatre face à ces équipes et 8 points.

Les 16 équipes qualifiées : France, Norvège, Monténégro, Danemark, Russie, Slovénie, République Tchèque, Roumanie, Croatie, Hongrie, Pologne, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Suède, Serbie.

Les villes hôtes de la compétition sont Montbéliard, Nancy, Nantes, Brest et Paris pour la phase finale. Le tirage au sort des groupes se tiendra le 12 juin prochain à Paris.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*