Euro 2019 : L’Allemagne, nouvelle razzia sur l’Europe ? (8/9)

Timo Boll (à g.) et Patrick Franziska (à d.), ici en double lors des Jeux Européens 2019, lancent aujourd'hui leur campagne européenne. (Rémy Gros/ittf.com).

Du 3 au 8 septembre prochains, le monde de la petite balle jaune aura les yeux braqués sur Nantes, où 24 pays se disputeront le titre de champion d’Europe par équipes de tennis de table. Peu mise en avant et peu diffusée à une large audience, cette discipline olympique (il est bon de le rappeler) est certainement celle qui demande, au paroxysme de l’effort, une totale coordination entre physique, technique, mental et tactique. A l’aube de cette 38ème édition des « Europe », Agora Sports vous présente les favoris pour la médaille d’or, dans les tableaux masculin et féminin. Huitième épisode, l’équipe d’Allemagne masculine, tenante du titre et grandissime favorite à sa propre succession.

Lauréate de sept des neuf dernières éditions, l’Allemagne débarque à Nantes avec la ferme intention de faire le grand huit.

Cinq joueurs dans le top 40 : l’Allemagne en ordre de marche

C’est l’équipe la plus dense du plateau, et de loin. Avec un tel collectif (dont trois membres du top 15 mondial), l’Allemagne se présente comme l’ogre de ces championnats. Avec des joueurs de la trempe des Timo Boll (38 ans, 7ème mondial), Dimitrij Ovtcharov (31 ans, 12ème) ou Patrick Franziska (27 ans, 15ème), elle attirera tous les regards aujourd’hui lors de son entrée en lice face à la République Tchèque (16 heures). Secondés par Benedikt Duda (25 ans, 37ème) et Ruwen Filus (31 ans, 40ème), ils seront en quête du doublé continental après leur sacre aux Jeux Européens de Minsk en juin dernier (victoire contre la Suède en finale).

L’ancien numéro un mondial Dimitrij Ovtcharov est l’un des leaders de la Mannschaft. (Deng Xiaozhao/ittf.com).

En choisissant d’aligner les cinq meilleurs de son pays au classement ITTF, l’entraîneur Jörg Rosskopf montre que l’Allemagne, bien que vieillissante, demeure la place forte du ping en Europe. Avec une telle génération, difficile de se priver de deux anciens numéros 1 mondiaux. Boll et Ovtcharov seront ainsi les fers de lance d’une formation allemande en ordre de marche vers le titre européen.

Le joueur-clé : Timo Boll, l’homme aux dix-sept couronnes européennes

Le joueur du Borussia Düsseldorf est considéré comme l’un des plus grands champions de sa génération. Son armoire à trophées est une véritable mine d’or : double vainqueur de la coupe du monde, sextuple lauréat du top 16 européen, six fois champion d’Europe en simple, cinq fois en double, six fois par équipes, médaillé de bronze aux Mondiaux et d’argent aux Jeux Olympiques avec l’Allemagne. Leader du classement mondial pour la première fois en 2003, il est devenu l’an passé le plus vieux joueur à devenir numéro un au classement ITTF à 36 ans, effaçant des tablettes le Suédois Jan-Ove Waldner et ses 32 ans.

Son insolente réussite et sa capacité à durer dans le top 10 sont dues à un jeu basé sur l’attaque avec un excellent coup droit, tout comme son revers. N’hésitant pas à prendre l’initiative tôt dans l’échange, le gaucher allemand se met rapidement en position favorable pour conclure le point. Ce qui rend le jeu de Timo Boll très spectaculaire et s’attirant toute la lumière dans son pays malgré la présence de deux coéquipiers dans le top 15 mondial.

L’objectif : un huitième titre continental

« Nous sommes favoris et nous sommes capables de battre n’importe quelle équipe. Nous voulons gagner le titre ». Par ces mots, le plus grand joueur allemand de l’histoire affiche l’ambition de sa sélection. Forte d’une victoire à Minsk il y a trois mois, elle arrive avec la pancarte de favorite. La formation du champion d’Europe 2018 (entre autres) est celle qui a le plus brillé au cours des dernières semaines avec trois représentants en quarts de finale de l’Open de République Tchèque, dernier grand rendez-vous avant d’arriver à Nantes. Franziska, Boll et Ovtcharov se sont respectivement arrêtés en quarts, demie et finale. Un indice de plus concernant l’appétit de l’ogre allemand.

Calendrier du groupe de l’équipe d’Allemagne (groupe A)

03/09, 19 h : Russie 3-1 République Tchèque

04/09, 16 h : Allemagne-République Tchèque

05/09, 16 h : Allemagne-Russie

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*