Tennis de Table : Fan Zhendong, dominateur sans partage à la Coupe du monde

Le vainqueur Fan Zhendong entouré de Timo Boll (à gauche) et Lin Gaoyuan (à droite). (Rémy Gros/Ittf.com)
Le vainqueur Fan Zhendong entouré de Timo Boll (à gauche) et Lin Gaoyuan (à droite). (Rémy Gros/Ittf.com)

Le Chinois Fan Zhendong a remporté la Coupe du monde de tennis de table pour la deuxième fois de sa carrière, dimanche 21 octobre 2018, à Disneyland Paris. Il s’est imposé en finale contre l’Allemand Timo Boll, au terme d’un week-end marqué par le bon parcours des Français dans une ambiance exceptionnelle.

Si Kylian Mbappé a un équivalent au tennis de table, il s’agit très certainement de Fan Zhendong. Déjà vainqueur de la Coupe du monde en 2016, vice-champion du monde l’an passé et actuel numéro 1 mondial, le Chinois de 21 ans partait avec la pancarte de favori lors du rendez-vous parisien. Malgré la présence d’anciens vainqueurs de la compétition dans le tableau, le suspense se résumait à deviner l’identité du finaliste qui oserait se mettre sur la route du prodige Zhendong.

Sur la ligne de départ, vingt pongistes venus des cinq continents dont deux Français. Emmanuel Lebesson, champion d’Europe 2016 et invité par l’organisation, ainsi que Simon Gauzy, n° 16 mondial. Ils se sont extirpés de la phase de poules piégeuse du vendredi à laquelle les huit têtes de série du tournoi n’ont pas pris part car elles étaient directement qualifiées pour le tableau final. Si Gauzy a montré un excellent niveau de jeu pour terminer en tête de son groupe, son compatriote a lui concédé une défaite face au Biélorusse Vladimir Samsonov, triple lauréat de la compétition, après s’être offert le scalp du 11e joueur mondial Hugo Calderano.

Les favoris répondent présent, les Français accrocheurs

L’entrée en lice des Chinois, Allemands et autres Sud-Coréens, figurant parmi les prétendants au titre, a haussé le niveau de jeu lors de la deuxième journée. Parmi les huit meilleurs joueurs du monde, seul le Hongkongais Chun Ting Wong est tombé dès les huitièmes de finale, face à Samsonov, qui s’affirme alors comme l’un des hommes à surveiller. A l’inverse, le parcours d’Emmanuel Lebesson est stoppé par Timo Boll, n° 3 mondial (4 sets à 1).

Le dernier espoir tricolore Simon Gauzy a donné des frissons au public parisien en malmenant le Sud-Coréen Sangsu Lee, 7e mondial. Malgré un avantage de 3 manches à 2 et après avoir mené 5-2 dans le dernier set, le Français a rendu les armes et s’incline finalement 4 manches à 3.

Sans joueurs locaux présents en quart de finale, l’ambiance n’en est pas moins retombée. Les qualifications pour le dernier carré des deux Allemands (Boll et Ovtcharov, tenant du titre) et des deux Chinois (Zhendong et Gaoyuan) étaient annonciatrices de duels disputés et fratricides et au cours de la dernière journée.

Le gratin du jeu, un carré d’as de ping

Dès la première demi-finale, le ton est donné. Les deux joueurs d’outre-Rhin offrent cinq premiers sets acharnés avant qu’Ovtcharov ne décline son niveau dans la dernière manche permettant à son compatriote Timo Boll de filer en finale pour la 6e fois de sa carrière. Les Chinois poursuivent sur ce rythme et Lin Gaoyuan propose une farouche opposition à Zhendong. Il se procure ainsi trois balles pour mener 2 sets à 0 et a de nouveau deux balles de set lors de la 3e manche. Après avoir sauvé ces occasions, Fan Zhendong prend le dessus et s’assure une place en finale.

Après un match pour la 3e place qui tourne court en faveur de Gaoyuan (4-1) contre Ovtcharov, les deux favoris du tournoi se retrouvent pour se disputer le titre. Si le score tourne largement en faveur de Fan Zhendong, le niveau de jeu affiché par les deux protagonistes est spectaculaire, à l’image du point offrant le 3e set au Chinois. Malgré un sursaut d’orgueil dans la 4e manche, Timo Boll ne peut rien contre la tornade Zhendong, qui devient pour la deuxième fois champion du monde de tennis de table. Avec seulement deux sets perdus au cours du tournoi, le n° 1 mondial se présentera en grandissime favori des Grandes Finales du circuit international, regroupant les 15 meilleurs joueurs de la saison, du 13 au 16 décembre prochain.

1 Comment

  1. Super compte-rendu d’une finale de tennis de table ou Ping-Pong comme on veut, qui a sûrement été palpitante et pleine de rebondissements! Le reporter nous fait ici un résumé qui nous fait bien revivre l’ambiance qu’il devait y avoir! Impeccable!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*