[JEUNE TALENT] Félix Lebrun, la jeunesse triomphante

Félix Lebrun affiche de belles ambitions pour la saison 2018/2019. (Source image : Michael Loveder)

Le joueur du Montpellier Tennis de Table est devenu cet été champion d’Europe par équipes avec les Bleus dans la catégorie cadets. Une ligne de plus dans un palmarès déjà bien garni pour un gamin de son âge. Car à 12 ans, Félix Lebrun ne compte pas attendre son heure arriver pour grimper les échelons du haut niveau. Présentation d’un phénomène rare de précocité.

Originaire de la région de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), Félix Lebrun est actuellement 490e joueur français selon le dernier classement national du mois d’octobre. Meilleur joueur du pays dans sa catégorie d’âge, il fait partie de la génération montante du ping. Issu d’une famille de pongistes, il ne semblait pas pouvoir en être autrement. Son père Stéphane, ancien n° 7 français, son oncle Christophe Legoût, ancien 14e joueur mondial, et son grand frère Alexis (15 ans), actuel 296e français, forment un socle incontournable pour la progression du petit dernier.

Cette progression s’est ainsi traduite par une saison 2018 exceptionnelle pour le pensionnaire du MTT. Outre un deuxième titre consécutif de champion d’Europe des moins de 12 ans, il s’est offert le doublé lors des championnats de France chez les minimes en simple et en double. Ce qui lui a ouvert les portes de l’Equipe de France Cadets avant d’obtenir une place dans la sélection tricolore pour les “Europe” en juillet dernier. Malgré le peu de temps de jeu accumulé lors de la compétition (un seul match disputé mais remporté en trois sets), il a pu se faire une place au sein de l’équipe et faire encore un peu plus connaître son style de jeu si particulier.

Sa particularité : une prise de raquette “à la Chinoise”

En parlant de style de jeu, beaucoup pourraient s’y perdre en regardant plus attentivement la prise de raquette de Félix Lebrun. Avec une prise porte-plume, le Montpelliérain brouille en effet les cartes face à des adversaires parfois habitués à affronter des joueurs à la prise orthodoxe ou européenne. La prise porte-plume reste néanmoins la propriété des joueurs asiatiques et fait de ces derniers des joueurs à part entière. C’est en regardant un Chinois justement que notre talent de la semaine a eu l’idée de reproduire cette particularité dans son jeu. Très amusante à manier, cette façon de tenir la raquette suppose une maîtrise technique, un contrôle et un toucher de balle subtils.

Cette manière de jouer est à l’image de son style de jeu. Très actif sur les jambes et utilisant la géométrie de la table, Félix Lebrun ne cherche pas à finir le point dès les premières frappes. Malgré un jeu privilégiant la prise d’initiative dans l’échange, il sait également s’adapter à l’adversaire en étant patient au cours du point et utilisant les moindres espaces libres pour s’y engouffrer. En contenant les topsins adverses grâce à un bloc efficace, il contre son rival en forçant ce dernier à jouer le coup de trop. A l’image de la finale des championnats d’Europe des moins de 12 ans (Eurominichamps) l’an dernier, le jeune Français fait déjouer l’Espagnol Daniel Berzosa en le poussant à commettre la faute grâce à une régularité dans l’échange et à un placement de balle optimal.

Ses récentes victoires lui permettent ainsi de s’inscrire comme l’un des chefs de file de la (très) jeune génération du ping français.

Son objectif : Paris 2024 dans le viseur

Il n’a pas peur de l’affirmer : son objectif majeur est de représenter la France aux Jeux Olympiques de Paris dans six ans. Malgré son jeune âge, il ne perd pas l’espoir de faire partie de la sélection tricolore en 2024. L’événement tant attendu par le sport français sera alors une belle rampe de lancement pour sa carrière internationale. Et sera l’occasion (espérons !) pour les Bleus de renouer avec le podium olympique, dont le dernier Français médaillé est Jean-Philippe Gatien en 1992 (médaille d’argent).

Devenir champion olympique passera très certainement par une saison 2018/2019 pleine de réussite. Actuellement, engagé en Nationale 1 (3ème division) avec son club, il va devoir faire face à une concurrence chez les adultes qui lui permettra d’engranger de l’expérience. Face à des joueurs plus forts physiquement et plus habitués à ce niveau, Félix Lebrun cherchera à poursuivre cette dynamique et ainsi poursuivre une carrière si bien partie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*