[FOCUS] L’Ocean Racing, un sport en plein développement

Angie Le Roux, Bretonne et championne d'Europe. (Crédit photo : Le Télégramme)

Titrée en 2014 et battue en 2016, Angie Le Roux a récupéré son titre de championne d’Europe en Ocean racing au début du mois lors d’une course à Alicante, en Espagne. Un objectif qu’elle s’était fixée et un des nombreux titres obtenus par les Français cette année !

Pompier professionnelle, elle avait annoncé qu’elle souhaitait récupérer son titre aux championnats d’Europe de cette année. La Bretonne Angie Le Roux est l’une des nombreuses Françaises à avoir été couronnées. A ses côtés, Lisa Gras (U23) et Anouk Strohmann (U18). D’ailleurs, ces championnats d’Europe sont une belle réussite pour les compétiteurs français. Il faut noter le podium 100% tricolore chez les moins de 23 ans masculins : Noé Pelizza (1), Hector Henot (2) et Pierre Vilella (3).”Mon objectif cette année”Après avoir perdu son titre acquis en 2014, Angie Le Roux n’avait qu’une envie en cette année 2018 : “C’était une course que j’avais mise à min programme depuis longtemps. J’avais beaucoup d’envie et c’était clairement mon objectif de la saison. En plus, les conditions ont été plutôt favorables pour moi. C’est un secteur où j’avais déjà navigué mais pas sur le parcours du jour J.”

Une réussite qu’elle a pu prolonger à son retour en Bretagne, avec la Breizh Ocean Race, sur la presqu’île de Quiberon. “J’ai réalisé une bonne course à la maison, s’enthousiasmait-elle. Le vent s’est levé pendant le parcours et le courant était face à nous. Il a fallu cravacher un peu plus. Pour les Mondiaux, mon départ rêvé serait de Gâvres pour rejoindre la presqu’île. Un parcours qui n’a jamais eu lieu à cause des conditions météorologiques.”

Cette course reconnue a attiré plus d’une centaine de participants en ce samedi 20 octobre 2018. S’il s’agit déjà de la neuvième édition (la cinquième à Quiberon), il y a une autre raison bien plus pragmatique : les championnats du Monde de septembre 2019 auront lieu ici. Parmi les participants, les nombreux Français titrés à Alicante et plusieurs outsiders. Et un grand nom, loin d’être outsider : Sean Rice. Le Sud-Africain, champion du Monde en titre, était venu pour tester le circuit. Bien lui en a fait ! 

“C’était très important pour moi de venir tester le site, l’eau et mes sensations, expliquait Sean Rice à l’issue des 17 kilomètres de course. C’est la première fois que je viens à Quiberon et j’ai beaucoup aimé le circuit. Nous, concurrents, nous voulons toujours plus de vagues mais c’était un très bon parcours.”

Autre concurrent masculin bien présent, Noé Pelizza. Le Français est satisfait de sa saison : “Mon année est terminée sur cette course. J’ai réalisé un sacré bon départ mais j’ai vu les têtes de série me dépasser après quelques kilomètres. J’étais en poursuite avec Valentin (Henot) et un Sud-Africain, Fenn, qui commence à faire parler de lui aussi. J’espère qu’un jour j’arriverai à concurrencer Rice et Harbrecht sur ce type de course. Aux championnats d’Europe, j’ai terminé deuxième au général et premier U23, c’était un parcours qui me convenait.”

Valentin Henot, justement, signe son grand retour à Quiberon ! “J’ai été longtemps blessé cette année donc je suis vraiment content de pouvoir revenir sur l’eau et de terminer bien ici. Je retrouve petit à petit mes sensations. J’ai tenté quelque chose à 100 mètres de l’arrivée et je prends la troisième place. Aux championnats d’Europe, je termine neuvième. J’espère faire une année pleine en 2019. En février, il y aura l’épreuve de Lanzarote, en Espagne. Et surtout Quiberon en septembre.” Ocean Racing, un duel franco-espagnol ?

Depuis plusieurs années, les compétitions européennes semblent opposer les Français et les Espagnols. D’ailleurs, en regardant les podiums des derniers championnats d’Europe de la discipline. Seuls trois des 19 places ne sont pas revenues dans l’escarcelle des deux pays. Une domination ? Probablement. Et, les nombreuses plages dans l’océan Atlantique et la mer Méditerranée ont certainement aidées au développement de l’Ocean Racing.


Pierre Le Goff.

A propos de Pierre Le Goff 53 Articles
Amateur de sport en général et de football en particulier, je supporte le FC Lorient. Je joue dans un sport à la fois individuel et collectif : le badminton. Je suis également correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan et administrateur d'un forum sur le football (www.footballsupps.com/forum/).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*