Hockey féminin: Direction l’élite!

Au terme d'un tournoi maîtrisé, les bleues filent vers l'élite mondiale pour la première fois de leur histoire. Crédit: Olivier Brajon.

Ce samedi, les Bleues de l’équipe de France de hockey ont remporté le tournoi D1A, synonyme d’accès à la plus haute division mondiale, celle où évoluent le Canada ou encore les Etats-Unis…

En route vers l’élite

La D1A, c’est l’antichambre du hockey mondial, là où s’affrontent les nations encore en dessous des plus grandes, mais qui désirent rejoindre ce groupe élite. Ainsi dans cette bataille, les Bleues, pensionnaires de D1A depuis quelques temps avaient fortes à faire. Six équipes se disputaient le droit de rêver pour une seule place qualificative.

C’est un événement dans l’histoire le hockey féminin français, qui va disputer pour la première fois les championnats du monde l’année prochaine! Nos Bleues rejoignent la Finlande, le Canada, les États-Unis, la Russie, la Suède, l’Allemagne, le Japon, la Tchéquie et la Suisse. C’est une belle récompense pour la capitaine et joueuse des canadiennes de Montréal Marion Allemoz qui a fêté sa 200e sélection la semaine dernière ainsi que pour toute l’équipe.

Un tournoi à rebondissement

Si cette victoire est magnifique, elle n’a pas été de tout repos et les Bleues ont montré leurs vrais visages: une équipe soudée et combative à chaque instant.

Tout commence contre le Danemark, où les filles sont menées au score dès la première période, puis malgré qu’elles recollent au score avant la fin de celle-ci, les danoises reprennent l’avantage au deuxième tiers (2-1). Ainsi la France s’est fait peur mais se montre plus solide dans les dix dernières minutes et inscrits deux nouveau buts, le premier par Estelle Duvin et le second à cinquante secondes du terme grâce à Chloé Aurard (meilleure marqueuse des bleues à l’issue du tournoi). Score final: 3-2.

Lors du deuxième match face à la Norvège, les Bleues commettent leur seul faux pas. Un doublé d’Andréa Dalen empêche nos françaises de remporter la victoire. Score final: 1-2 (but de Lore Baudrit, dans le dernier tiers).

Avec un bilan d’une victoire et d’une défaite, la victoire contre l’Autriche est donc impérative pour croire à l’élite et c’est avec un scénario incroyable qu’elle vont l’obtenir. Quand on voit le début de match ont se dit alors que cela va être compliqué, au bout de trois minutes les Bleues encaissent deux buts. Quelques minutes plus tard Chloé Aurard réduit la marque. Après être revenu au score dans le deuxième tiers, la tension est palpable, le public de Vaunjany retient son souffle quand à cinq secondes d’une éventuelle prolongation, Emmanuelle Passard délivre les bleues et les spectateurs venus en nombre pour l’occasion. Score final: 3-2.

Quatrième match contre la Hongrie, adversaire direct des Françaises pour la montée. Estelle Duvin trouve deux fois les filets et rapproche son équipe de la qualification plus que jamais auparavant. Cette victoire place la France en ballottage très favorable puisqu’elle prend trois points d’avance sur ses principaux poursuivants. Score final: 2-1.

Ainsi, avant même de jouer leur dernière rencontre la Slovaquie, les filles sont qualifiés grâce à la victoire de l’Autriche sur la Norvège. Pour fêter dignement ce titre, elles s’offrent un récital, des buts en pagaille ! Avec notamment des doublés pour Chloé Aurard ainsi que pour Lore Baudrit, les hockeyeuses françaises clôturent de la plus belle des manières un tournoi exceptionnel. Score final: 7-1.

Individuellement, mentions spéciales à Gwendoline Gendarme élue meilleure défenseure de la compétition ainsi qu’à Caroline Baldin, deuxième meilleure gardienne qui ont largement contribué à la très bonne défense française. Les filles de Grégory Tarlé ont remplis leur contrat et ont prouvé qu’en montrant un véritable esprit d’équipe et de combativité, tout était possible.

Maintenant, place à la fête, puis au repos, car nul doute que dans un an, les filles seront prêtes pour le combat face aux meilleures…

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*