Il y a 15 ans, Richard Virenque remportait Paris-Tours

crédit photo : L'Equipe.

Richard Virenque est un champion d’exception, reconnu au sein du peloton et en dehors, c’est l’une des plus grandes icônes françaises, au même titre qu’un Bernard Hinault. Pour en arriver là, il a été l’auteur de grands exploits, notamment cette fameuse victoire lors du Paris-Tours 2001.

Le 7 octobre 2001 avait lieu la dernière classique professionnelle de la saison sur le sol français, Paris-Tours. Une course plate, destinée aux sprinteurs comme Oscar Freire, Thor Hushovd ou encore Erik Zabel qui fait parti des plus titrés avec 3 victoires, qui étaient présent ce jour. Mais cette année là, ce fut ni un sprinteur, ni un rouleur, ni un baroudeur, mais bel et bien un pur grimpeur. Richard Virenque venait de purger sa suspension de un an suite à ses aveux de dopages. Pensionnaire de l’équipe Belge, Domo-Farm Frites-Latexco, il est parti en échappée avec le célèbre baroudeur de l’équipe FDJ, Jacky Durand. Au terme de la course et contre toute attente, « Richard coeur de Lion » comme il est surnommé, s’est imposé avec seulement 2 petites secondes d’avances sur le peloton, réglé par le sprinteur espagnole, Oscar Freire.

C’est d’autant plus un exploit puisque, en plus d’être un grimpeur et donc sur un terrain le désavantageant, il n’avait repris la compétition que depuis quelques jours. Pas étonnant de le voir briller lors de prestigieuses étapes de la grande boucle, comme ce dernier exploit, le 14 juillet 2004, où il a remporté sa dernière étape sur un Tour de France, au terme d’un long raid….en montagne cette fois-ci.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*