Il y a 2 ans, la Suisse de Federer remportait la Coupe Davis pour la première fois

AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

La finale de la Coupe Davis du 21 au 23 novembre 2014, opposant la France à la Suisse au Stade Pierre-Mauroy de Lille, a laissé un souvenir amer aux supporters français mais elle a surtout marqué la consécration de l’immense champion qu’est Roger Federer.

La Coupe Davis était l’un des rares trophées que Roger Federer n’avait encore jamais remporté, tout comme la Suisse n’avait jamais remporté la compétition de son histoire. En ce 23 novembre 2014, Roger Federer est entré un peu plus dans la légende du tennis en amenant le troisième point décisif à la Suisse lors de la finale contre la France (victoire 3-1 des Suisses) suite à sa victoire face à Richard Gasquet (6-4, 6-2, 6-2). Ce titre est une véritable consécration pour le Suisse qui a désormais tout gagné (il lui manque un titre olympique) et ce qui lui permet d’enrichir son gigantesque palmarès : 17 titres du Grand Chelem, six Masters, 302 semaines comme numéro un mondial…

A 33 ans et numéro deux mondial à l’époque, Roger Federer a privé la France d’une dixième Coupe Davis (la dernière en 2001) et les tennismen français restent désormais sur trois échecs en finale de la Coupe Davis. Cependant, plus que la défaite française ou le triomphe suisse, ce qui restera avant tout de cette finale, c’est la consécration de Roger Federer qui remporte cette compétition mythique qu’il convoitait tant, lui qui est considéré comme le « le plus grand joueur de tous les temps ».

Depuis quelques années maintenant, Roger Federer est sur le déclin et semble se rapprocher de la retraite. Son immense talent, unanimement reconnu, lui a permis d’être un immense champion et la victoire en Coupe Davis en 2014 l’a fait rentré un peu plus dans la légende du tennis.

 

A propos de Clément Beaume 52 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif. Ball is life !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*