Il y a 2 ans, l’Equipe de France de basket éliminait l’Espagne de sa Coupe du Monde

Crédit photo : Ouest France

Nous sommes le 10 septembre 2014, toute la France du basket est devant son poste de télévision pour supporter les Bleus. Une Equipe de France sans son leader Tony Parker qui a décidé quelques semaines plus tôt de faire impasse sur ce championnat du Monde de Basket en Espagne. Dans quelques heures, la France signera son succès probablement le plus important de son histoire. 

Quand on pense au mot  »rivalité » dans le sport, le duel France-Espagne est sans doute la rencontre qui nous vient à l’esprit en 1er. Depuis 2005 est une victoire française lors de la petite finale de l’euro en Serbie, les deux équipes ne se quittent plus. JO 2012, Euro 2015 en France, JO 2016, trois défaites très douloureuses pour l’équipe de France. Cette victoire à Madrid sonne comme l’une des plus belles victoires face à nos meilleurs ennemis. Elle viendra s’ajouter à celle obtenu l’année d’avant en demi-finale en Slovénie.

Invaincus depuis le début de la compétition, les Espagnols pensaient pouvoir marcher sur des français qui avaient balayer en match de poule (88-64). Portés par capitaine Babac, les Bleus infligent un cinglant 11-2 à l’armada espagnol en début de partie. Les 13.700 spectateurs madrilènes présents ce soir là pensaient assister à un massacre, mais les hommes de Vincent Collet ne souhaitent pas jouer les victimes. L’équipe de France se paye même le luxe de mener la danse à la mi-temps et de faire douter des Espagnols pas aussi serein que nous le pensions.

Au retour des vestiaires, la tension est très présente. Les esprits s’échauffent mais les français ne craquent pas sous la pression d’une ambiance très électrique. Les deux équipes se rendent coup pour coup dans ce 3ème quart-temps qui voit la France être mené d’un petit point à 10 min de la fin du match.

Les dix dernières minutes sonneront la naissance de deux membres importants de notre équipe de France d’aujourd’hui : Rudy Gobert et Thomas Heurtel. Le pivot français aura dissuadé toutes les attaques espagnoles. Tout le monde se souvient encore de ce contre extraordinaire à 5 minutes de la fin sur Pau Gasol, la référence dans le basket FIBA. Et que dire de Thomas Heurtel, frustré un an auparavant d’être dans l’ombre de Tony Parker. Le joueur formé à L’Elan Béarnais va sortir une action de grande classe qui restera à jamais gravée dans nos mémoires de basketteur. 1m05 à jouer, La France mène de 57-52. Thomas Heurtel remonte la balle, écran de Boris Diaw qui provoque un changement en défense et permet au meneur français de se retrouver face à la montagne Pau Gasol. Heurtel dégaine un 3pts dont il a le secret et fait lever de son poste de commentateur David Cozette auteur d’une phrase dont il a le secret « Thomas Heurtel donne moi ton short »..

La France tiendra le score jusque à la fin du match. Les Joueurs français se feront battre par la Serbie en demi-finale et finiront 3ème du championnat du Monde.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*