Jean-Baptiste Grange fête aujourd’hui ses 32 ans

(c) AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI

Né le 10 octobre 1984 à Saint Jean de Maurienne, dans une famille de skieurs, Jean-Baptiste alias JB Grange a inscrit son nom dans le cercle restreint des champions du monde de ski alpin. Retour sur un parcours semé d’embûches mais riche en émotions…

Fils d’anciens skieurs membres de l’équipe de France de 1973 à 1977, il baigne depuis tout petit dans le milieu du ski et c’est tout naturellement sur les pistes de Valloire qu’il se destine à la compétition et très vite au slalom.

Il participe aux mondiaux juniors 2003 où il obtient une dixième place puis effectue ses débuts en Coupe du monde en 2004. Il décroche une médaille de bronze lors des Championnats du monde 2007 à Åre pour sa première participation. Après les retraites de Jean-Pierre Vidal et d’Antoine Dénériaz en 2006, il prend le leadership de l’équipe de France masculine de ski alpin aux côtés de Julien Lizeroux. À l’issue de la saison 2008, Grange termine second du classement du slalom en Coupe du monde derrière l’Italien Manfred Moelgg. La saison suivante, il dispute les Championnats du monde 2009 à Val d’Isère sans connaitre la réussite, mais remporte le globe de cristal de slalom au terme de la Coupe du monde 2009.

En décembre 2009, il se blesse au genou et doit mettre un terme à sa saison, ratant notamment les Jeux olympiques de Vancouver. La saison 2010-2011 est celle de sa consécration : en janvier, il remporte coup sur coup les slaloms de Kitzbühel et de Schladming, et enchaîne sur le titre de champion du monde, le 20 février 2011 à Garmisch-Partenkirchen.

Après son premier titre mondial, il traverse une période de quatre années gâchées par des blessures à l’épaule, aux genoux et au dos, sans monter sur les podiums. Lors des Mondiaux 2015 à Beaver Creek, le 15 février 2015, il réalise le cinquième temps de la première manche (dominée par Marcel Hirscher) avec le dossard n°14 puis se montre le plus rapide sous la neige en deuxième manche et s’impose devant les Allemands Fritz Dopfer et Felix Neureuther. On en a encore des frissons…

Cette année, il régalera encore de ses performances et ira chercher une nouvelle médaille aux championnats du monde. Ce militaire de l’armée de terre, en bon vivant qu’il est, aime faire la fête mais aussi se dépasser dans tout ce qu’il fait : moto trial, tennis, beach volley, chasse et ski hors-piste…

Le 10 octobre, sont également nés Joël Chenal, vice-champion olympique de géant à Turin (43 ans), l’athlète Sergey Shubenkov (26 ans) mais également le cycliste Pierre Rolland, qui passe un cap aujourd’hui puisqu’il fête ses 30 ans !

A propos de Clement Carton 65 Articles
- Créateur & Community Manager d'Agora Sports - 19 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif. Sports de prédilection : Basketball, Tennis, Sports d'Hiver. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*