Kaká fête aujourd’hui ses 35 ans

Kaká fête aujourd'hui ses 35 ans

Le milieu offensif brésilien, ancien ballon d’or, termine actuellement sa carrière aux Etats-Unis. Retour un parcours riche.

Kaká, ou plutôt Ricardo Izecson dos Santos Leite, est né le 22 avril 1982 à Brasilia. Issu d’une famille aisée, il grandit à Sao Paulo. Il intègre le centre de formation de la ville à l’âge de huit ans. Il y fait ses gammes durant son adolescence où les observateurs voient déjà en lui un futur numéro 10 de classe mondiale. En effet, on le compare à des joueurs comme Socrates, figure mythique de la Seleção. À ses 18 ans, il signe son premier contrat professionnel. À la même époque, sa jeune carrière a failli être brisée avant même de commencer : en vacances chez ses grands-parents, il heurte brutalement le fond d’une piscine et se brise la sixième vertèbre. Alors qu’un tel accident aurait pu le rendre paraplégique, il guérit miraculeusement. Il explique par ailleurs que cet évènement est la source de sa foi en Dieu.

Pour sa première saison professionnelle, il confirme tout son talent :  12 buts, et 4 passes décisives en 27 matchs. Son style de jeu, une forme d’élégance balle au pied, accompagné d’une vision du jeu extraordinaire, fait de lui un joueur qui fait briller ses coéquipiers.

À la même époque, en 2002, il est sacré Champion du Monde avec son équipe nationale, bien qu’il ne soit pas titulaire.

Après trois saisons pleines au sein du club de Sao Paulo, il est transféré au Milan AC en 2003 pour 8,5 millions d’euros, sous l’impulsion de Leonardo. Il change de dimension : il va côtoyer des stars comme Andryi Shevchenko, Alessandro Nesta ou Paulo Maldini. À leurs contacts, il progresse très rapidement et il est sacré meilleur joueur étranger de Série A dès sa première saison, en marquant 10 buts.

Ces six saisons au sein du club Milanais vont être très régulières : avec une moyenne de 44,8 matchs joués par saison, il est titulaire indiscutable. C’est aussi durant ces années-là qu’il va inscrire les premières lignes à son palmarès : sacré champion d’Italie en 2004, il remporte la Supercoupe d’Italie la même année, ainsi que la Ligue des Champions en 2007. Toujours en 2007, après une saison incroyable, il est sacré ballon d’or.

Après deux ans de tergiversations sur son départ, il quitte le club et rejoint le Real Madrid en juin 2009 pour un transfert estimé à 68 millions d’euros. Il signe en même temps que Karim Benzema ou Cristiano Ronaldo. Malheureusement, ses saisons madrilènes sont moins convaincantes : il sera constamment handicapé par des problèmes physiques récurrents et la concurrence de Mezut Ozil. La demi-finale de Ligue des Champions 2012 contre le Bayern Munich est tout un symbole : alors qu’il est remplaçant, il entre en jeu à la place de Mesut Ozil et rate son tir durant la séance des tirs au buts.

Très critiqué par les supporters, il reste néanmoins une saison de plus. Mais ses performances en deçà de son statut et son salaire très conséquent, motive le Real Madrid de Carlo Ancelotti à le céder gratuitement au Milan AC. Cette saison est meilleure que les précédentes : avec 30 matchs joués en champions, pour 7 buts et 4 passes décisives, il est le meilleur joueur d’une équipe qui termine à une triste 13ème place. Ce retour à Milan ne dure qu’un an puisqu’il est transféré à Orlando City, aux Etats-Unis. Dans la foulée, il est prêté à Sao Paulo, son club formateur. Il y joue six mois avec des performances en dent de scie, avant de retourner au sein du club américain. La faiblesse de ce championnat rend difficile l’analyse de ses performances, mais il est certainement parmi les meilleurs joueurs.

En fin de carrière et au vu de son âge, Kaká a été un joueur extraordinaire de la dernière décennie. Ses dernières années, gâchées par ses blessures et ses choix de carrières, ne doivent pas éclipser tout son talent.

À noter les anniversaires du footballeur néerlandais Mark Van Bommel (1977) et du nageur français Camille Lacourt (1985).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*