Kevin Love fête ses 29 ans !

Californien de naissance, Kévin Love assume son rang de troisième roue du carrosse des Cav’s.

Né à Santa Monica en Californie, il est le fils d’un ancien joueurs NBA, Stan Love (de 1971 à 1975 entre Baltimore, Los Angeles et San Antonio). C’est au lycée que celui qui a un temps pu hésiter entre le baseball (Klay Thompson et lui jouaient l’un contre l’autre étant gamins) et le basketball va complètement exploser ! Il évolua pour le lycée Lake Oswegon dans l’Oregon, état dans lequel il aura passer la plus grande partie de son enfance. Il a marqué de son empreinte son lycée mais aussi le championnat de l’Oregon étant encore aujourd’hui, avec 2628 points inscrits au cumul de ses quatre saisons à Lake Oswegon le meilleur marqueur de l’état ! En quatre ans, il va emmener trois fois son équipe en finale ; finale qu’il remportera en 2006 faisant face à South Medford High School alors emmenée par Kyle Singler qui évolue actuellement à OKC. Il termine sa carrière lycéenne avec des statiques à faire pallir ses adversaires de 26.8 points et 14.5 rebonds par matchs pour un bilan de 92 victoires pour 21 défaites.

Une seule saison en université…

Love choisira la FAC de UCLA pour effectuer son cursus universitaire. Au terme d’un saison remarquable, les Bruins sont stoppés par les Tigers de Memphis en demi-finale de la March Madness.

Dans la foulée il est drafté en cinquième position par les Grizzlies de Memphis et envoyé directement aux Minnesota Timberwolves derrière des gros calibres de la ligue comme Derrick Rose (n°1) ou Russell Westbrook (n°4).

Si il a du mal à se faire pleinement sa place lors des deux premières saisons, il va littéralement exploser en début de troisième saison NBA avec une performance stratosphérique face aux New York Knicks et un surréaliste 31 points, 31 rebonds ! Il connaîtra sa première sélection all-star l’année suivante !

De Minnesota à Cleveland

Après une très grosse saison sur le plan personnel en 2013-2014 mais un fiasco collectif, Kévin Love quitte les Timberwolves sans jamais être parvenu à qualifier la franchise en play-offs. Il forme depuis deux saisons à Cleveland le « Big 3 » des Cav’s avec Lebron James et Kyrie Irving. Il est le troisième larron, le rôle ingrat ! Parfois annoncé sur le départ, parfois sauveur inattendu, Love peut tout de même se targuer d’être champion NBA 2016 et détenteur d’un gros contrat avec 110M$ sur cinq ans ! Cette année, le départ de Kyrie Irving pour les Celtics et l’arrivée en échange de Isiah Thomas dans l’Ohio changera peut-être son rôle.

Des titres internationaux

Kévin Love faisait partie de Team USA en 2010 et en 2012. En plus de son titre NBA obtenu en Juin dernier, l’intérieur Américain compte dans sa vitrine à trophée une médaille d’or olympique et une médaille d’or mondiale.

Les autres sportifs nés un 7 septembre : Eric Di Meco (54 ans), Marcel Desailly (49 ans), Gabriel Milito (37 ans), Vera Zvonareva (33 ans), Denis Istomin (31 ans), Valentin Porte (25 ans), Alexey Lutsenko (23 ans).

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*