Lara Gut fête ses 27 ans !

Lara Gut of Switzerland celebrates on the podium after winning the ladies' giant slalom of the FIS Alpine ski world cup in Soelden, Austria on October 22, 2016 / AFP PHOTO / APA / Johann GRODER / Austria OUT SKI-ALPINE-AUT-WOMEN-PODIUM

Née le 27 avril 1991 à Sorengo dans le canton du Tessin, Lara Gut est une skieuse alpine suisse spécialiste des épreuves de vitesse.

Des débuts brillants

Brillante junior, Lara Gut fait sa première apparition en équipe de Suisse en 2007, à l’âge de seulement 15 ans. Elle s’illustre rapidement parmi l’élite mondiale et en 2008, alors qu’elle n’a toujours pas 17 ans, elle réalise son premier podium mondial en terminant troisième d’une descente à Saint-Moritz. La saison suivante, elle remporte sa première victoire lors d’un super-G disputé à … Saint-Moritz de nouveau ! Dans le même temps, elle révèle son immense talent à l’ensemble des passionés de ski alpin en décrochant deux médailles d’argent lors des championnats du monde de Val d’Isère.

Des succès et des blessures

Victime d’une grave blessure la saison suivante, elle doit renoncer à la saison 2009/2010 et, par conséquent, aux JO d’hiver de Vancouver. De retour pour l’hiver 2010/2011, elle décroche quelques podiums les saisons suivantes avant de remporter sa première descente en coupe du monde à Val d’Isère et de finir deuxième du super-G des championnats du monde de ski alpin en 2013. A partir de ce moment, Lara Gut va enchaîner les succès et les podiums. En 2014, en plus d’une médaille de bronze lors des JO de Sotchi, elle remporte un “petit” globe de cristal en dominant le classement du super-G. Sa saison 2015 est plus difficile mais elle parvient malgré tout à glaner le bronze lors de la descente des championnats du monde de Beaver Creek. Mais c’est en 2016 qu’intervient la véritable consécration de sa carrière lors qu’elle remporte le “gros” globe de cristal en terminant première du classement général de la Coupe du monde de ski alpin. Elle est la première skieuse suisse à réussir pareille performance depuis Vreni Schneider en 1995.  Sa saison 2017 commence sur les mêmes bases mais, à la lutte pour la première place du classement général avec l’Américaine Mikaela Shiffrin, Lara Gut se blesse en février. Le verdict est lourd : déchirure des ligaments croisés et lésion du ménisque, ce qui met un terme à sa saison. De retour en 2018, elle échoue de peu à monter sur le podium du super-G olympique à Pyeongchang, devancée d’un centième par la skieuse du Liechtenstein, Tina Weirather.

Le 27 avril marque également l’anniversaire du nageur français Fabien Gilot (1984) ou encore du tennisman australien Nick Kyrgios (1995).

 

A propos de Clément Beaume 80 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif. Ball is life !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*