Le Slalom Géant de Sölden pour Pinturault en ouverture !

Alexis Pinturault remporte le slalom de Sölden en ouverture de la saison 2016-2017 (F. Faugere/L'Equipe)

Lorsque l’on dit que Sölden n’est une course que seuls des champions remportent, on comprend instantanément pourquoi Alexis Pinturault fut sur la première marche du podium aujourd’hui. Le champion français a franchi un cap l’an dernier et concrétise en Autriche, avec une victoire au combien importante pour lancer sa saison.

La maîtrise d’une première manche

Avec une neige plus facile que ce à quoi ils s’attendaient, nos Frenchies ont réalisé une “géante” première manche. Alexis Pinturault a réalisé le meilleur temps de la première manche (1’04”38). Il était pourtant en retard au dernier intermédiaire sur Marcel Hirscher (+0”09), mais a réussi une fin de parcours superbe pour terminer avec 0”17 d’avance sur l’Autrichien. Quatre autres Français étaient dans les trente premiers : Thomas Fanara (8ème, à 1”04), Mathieu Faivre (11ème à 1”34), Steve Missilier (12ème, à 1”48) et Victor Muffat-Jeandet (24ème, à +1”89). Le Suisse Justin Murisier, 24 ans et de retour de blessure après 2 ligaments croisés, impressionnant de facilité, a signé le troisième chrono, à 0”20 du Français. Stephan Luitz fait également une très belle première manche (5ème, à 0″60).

L’apothéose en seconde manche

Alexis Pinturault, parti en dernier, avait 0”17 d’avance sur Marcel Hirscher au départ. L’Autrichien lui avait pourtant mis une pression terrible, malgré une petite faute et une glissade sur l’épaule. Mais la poudre a parlé. Il l’a dominé physiquement et moralement, le reléguant à 0”70. Felix Neureuther complète le podium, à 1″37. L’Allemand a réalisé une superbe remontée après un mur mal négocié, passant de la sixième à la troisième place. A noter la belle seconde manche de Benedikt Staubitzer (2ème), Zan Kranjec (4ème, 4ème au final), Luca De Aliprandini (5ème), Victor Muffat-Jeandet (6ème), et la superbe remontée de Ted Ligety.

L’exigence et la simplicité de Sölden en fait un must dans le calendrier 2016-2017. Dans le top 10, on retrouve les principaux cadors de cette future saison :

  1. Alexis PINTURAULT (FRA)       2’14”01
  2. Marcel HIRSCHER (AUT)                (+0”70)
  3. Felix NEUREUTHER (ALL)             (+1”37)
  4. Zan KRANJEC (SLV)                         (+1”44)
  5. Ted LIGETY (USA)                            (+1”65)
  6. Thomas FANARA (FRA)                  (+1”67)
  7. Justin MURISIER (SUI)                   (+1”78)
  8. Henrik KRISTOFFERSEN (NOR)  (+1”92)
  9. Mathieu FAIVRE (FRA)                   (+1”93)
  10. Luca DE ALIPRANDINI (ITA)        (+2”12)

Néanmoins, une tendance se maintient par rapport à la fin de saison dernière : Alexis Pinturault et Marcel Hirscher, malgré des petites fautes, ont écrasé la concurrence à Sölden, et il en sera de même à coup sûr toute la saison.

La découverte d’un futur grand : Marco Odermatt

Odermatt à la lutte sur une courbe difficile à Sölden (GIAN EHRENZELLER)

Ce fut sa deuxième course en Coupe du Monde après Saint Moritz en mars 2016. Mais depuis cette date, que de chemin parcouru. Le champion du monde junior de Géant a passé un cap de géant pour arriver à jouer le top 20 (17ème, 12ème de la première manche, 20ème de la deuxième). Le tout avec une facilité déconcertante, quelques fautes, mais que de maturité dans son ski. De grandes attentes sont désormais placées sur ses épaules… Marco Odermatt, 19 ans, retenez son nom.

 

S’il y a bien une discipline où la France domine, c’est bien le slalom géant. L’an dernier, les Français représentaient 4 des 6 meilleurs skieurs avec Alexis Pinturault, Mathieu Faivre, Victor Muffat-Jeandet et Thomas Fanara. Avec son leader Alexis Pinturault, elle a tout pour réussir une grande saison. Il signe sa seizième victoire en carrière, la septième en Slalom Géant, la première à Sölden, où il succède à Ted Ligety, vainqueur en 2015. Cela faisait 15 ans depuis la victoire de Frédéric Covili que l’on attendait une victoire Française à Sölden. Cette saison là, il avait remporté le petit globe de cristal de la discipline. Pour Alexis, ce sera le premier pas à faire pour aller chercher l’Autrichien au classement général de la Coupe du Monde.

A propos de Clément Carton 140 Articles
- Fondateur et Rédacteur en chef d'Agora Sports - 20 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif, EDJ Nice. Sports de prédilection : Tennis, Basketball. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*