[LUNDI TENNIS] Tomic et Nishioka de retour au top, Sabalenka nouvelle star du circuit féminin

Vainqueur de son premier tournoi depuis 3 ans, Tomic pouvait être fier de sa semaine... (AFP)

Ca y est, c’est parti pour le lundi-tennis ! Chaque lundi, Agora Sports reviendra sur les meilleurs moments de la semaine sur la planète de la balle jaune.

Cette semaine, la tournée asiatique s’arrêtait en Chine. Caroline Garcia allait défendre son titre de Premier 5 à Wuhan, tandis qu’Andy Murray tentait de lancer sa saison à l’ATP 250 de Shenzhen, en vain.

Les vainqueurs de la semaine

Chez les femmes, Aryna Sabalenka n’a pas vraiment souffert à Wuhan. Se débarrassant facilement d’Anett Kontaveit en finale, la Biélorusse de 20 ans est allée conquérir son deuxième tournoi de l’année en 1h12′ (6-3, 6-3). Après avoir déjoué en trois sets les pièges de deux premiers tours costauds (Suarez-Navarro, 22e mondiale, au premier, Svitolina, 6e, au deuxième), elle a déroulé. Finaliste à Lugano en avril et à Eastbourne en juillet, elle a ensuite remporté New Haven en août et revient à l’équilibre avec ce nouveau trophée, le troisième de sa carrière sur le circuit principal.

Chez les hommes, Aljaz Bedene l’a emporté au Challenger d’Orléans (indoor) et Michael Mmoh à celui de Tiburon (dur). Tandis que les tournois de Shenzhen et Chengdu ont réservé quelques surprises (voir ci-dessous)…

Les perf’ de la semaine : Bernard Tomic et Yoshihito Nishioka

Tous deux issus des qualifications, ils ont tous deux remporté un tournoi ATP 250 cette semaine, respectivement à Chengdu et Shenzhen (Chine) sur dur.

Pour Bernard Tomic, 123e mondial avant le tournoi, l’histoire est d’autant plus belle qu’il est passé à trois reprises à quelques points de l’élimination lors de ses trois premières rencontres. En qualification contre Egor Gerasimov, puis Bradley Klahn et Lloyd Harris au 1er et 2nd tours. Puis la machine s’est mise en marche. Écartant facilement Félix Auger-Aliassime et Joao Sousa (7), il s’est retrouvé en finale d’un tournoi professionnel pour la première fois depuis février 2016, à Acapulco. Face à la tête de série numéro une, Fabio Fognini, 13e joueur mondial, il a su piéger son adversaire au bout du troisième set, dans un tie-break où l’Italien s’est procuré quatre balles de match. Chapeau ! Avec ce premier titre depuis 2015, il va progresser ce lundi de 47 places pour atteindre le 76e rang mondial.

Quant à Yoshihito Nishioka, il a connu la semaine rêvée. Très physique, il a fait craquer ses adversaires :
(q) Filip Peliwo : 6-2, 6-0
Denis Kudla : 6-1, 6-3
Denis Shapovalov (6) : 7-6, 3-6, 7-5
Cameron Norrie : 7-6, 6-2
Fernando Verdasco (5) : 1-6, 6-3, 7-6
Pierre-Hugues Herbert : 7-5, 2-6, 6-4

“Les conditions de jeu étaient les mêmes que toute la semaine, chaudes et humides. Mais c’est certain que j’ai peiné physiquement. J’ai ressenti les efforts que j’avais dû produire contre De Minaur, et tout au long de la semaine. Nishioka est un joueur qui exige beaucoup de physique et beaucoup de concentration pour arriver à le manœuvrer. En face, j’avais l’impression qu’ils étaient huit. Nishioka courait partout et ne ratait pas une balle. Moi, j’étais limite à l’agonie au bout de cinq frappes. Ce n’était pas la finale rêvée au niveau des sensations”

Pierre-Hugues Herbert (battu en finale du tournoi de Shenzhen)

Les promesses de la semaine : Anastasia Potapova et Bu Yunchaokete 

Finaliste à Tashkent contre sa compatriote Margarita Gasparyan, la Russe Anastasia Potapova, âgée tout juste de 17 ans, entre pour la première fois de sa carrière dans le Top 100 au classement WTA. Il y a tout juste deux mois, elle disputait, face à celle qu’elle avait battue en finale des Petits As, Olga Danilovic, sa première finale sur le circuit WTA à Moscou. La vainqueure de Roland Garros Juniors 2016 sera lundi 93e mondiale, soit la deuxième plus jeune du classement, juste une place derrière Amanda Anisimova, 17 ans et 92e joueuse mondiale.

Titré à Pékin lors d’un Grade 2 Event sans avoir perdu le moindre set, comme ce fut régulièrement le cas cette année, le Chinois Bu Yunchaokete en est à son huitième titre de l’année chez les Juniors. Issu de la génération 2002, il sera lundi le troisième plus jeune du classement ITF junior et pourrait faire ses débuts sur le circuit professionnel avant la fin de l’année.

Les Frenchies de la semaine

Pierre-Hugues Herbert, finaliste à Shenzhen, devra encore attendre avant de soulever son premier trophée en simple messieurs. Mais il pourra se consoler car il atteint ce lundi son meilleur classement en carrière : 53e. 

Il en est de même pour Antoine Hoang. Finaliste malheureux à Orléans, il a été tout proche de signer le meilleur résultat de sa carrière. Le Français de 22 ans, qui n’a jamais remporté de titre en Challenger ou battu un joueur membre du Top 100, a failli doubler la mise en finale à Orléans. Contre Aljaz Bedene, il a d’abord servi pour le match avant d’obtenir une balle de match dans le jeu décisif du troisième set. Mais le Slovène a tenu et a finalement remporté le titre (4-6, 6-7, 7-6 [6]). Il n’en a pas moins réussi une très belle semaine. Il atteint également ce lundi son meilleur classement : 169e (+24 places).

Chez les filles, Caroline Garcia, avec sa défaite pour son entrée en lice à Wuhan contre Siniakova, recule au 8e rang mondial. Elle devra encore défendre 800 points cette semaine à Pékin…

Par ailleurs, Clara Burel n’est pas passée loin de remporter, à 17 ans, son premier titre chez les “grandes”. Après ses deux finales en Grand Chelem chez les Juniors cette année (Open d’Australie et US Open), elle est passée à l’échelon supérieur cette semaine. Au tournoi ITF de Clermont-Ferrand pour lequel elle avait reçu une invitation, elle s’est inclinée en finale ce dimanche, après pratiquement 2h de jeu. Classée 952ème et alors qu’elle n’avait auparavant jamais remporté le moindre match à ce niveau, la Bretonne n’avait pas lâché un seul set sur sa route pour aller jusqu’en finale. Face à Lesley Kerkhove, Clara Burel a systématiquement couru derrière le score et a fini par céder (6-3, 4-6, 6-4). Elle réalise une très belle progression au classement WTA (+? places).

La polémique de la semaine : une joueuse omanaise, victime de racisme lors du tournoi ITF de Clermont

Fatma Al Nabhani a envoyé un mail à la Fédération internationale de tennis (ITF) dans lequel la joueuse omanaise, 422e mondiale, affirme avoir été victime de racisme pendant le tournoi de Clermont cette semaine. Les organisateurs se défendent de toute attitude malveillante à son égard. Elle a ensuite réagi sur les réseaux sociaux. Plus d’informations à venir.

Voir l’article complet sur L’équipe.

Le fait de la semaine : Andy Murray met un terme à sa saison

Andy Murray, éliminé en quarts à Shenzhen ce vendredi, n’ira finalement pas à Pékin comme prévu. Il avance une légère blessure à la cheville pour justifier son changement de programme et dit vouloir se concentrer sur la préparation de la saison 2019.

Revenu aux affaires au Queens en juin dernier, après une année blanche consécutive à une opération de la hanche, il n’aura participé qu’à six tournois en 2018. L’ancien n°1 mondial a atteint les quarts de finale à deux reprises, à Washington et Shenzhen, et a subi deux défaites au premier tour. Il figurera cette semaine au-delà du 250e rang mondiale.

Le chiffre de la semaine : 1

Quand les grands joueurs perdent tous en début de tournoi, nous sommes en droit de nous poser des questions. A Wuhan, une seule tête de série était encore présente en quarts de finale, il s’agissait d’Ashleigh Barty, tête de série numéro 16.

Les têtes de série à Wuhan :
❌ Halep
❌ Wozniacki
❌ Kerber
❌ Garcia
❌ Kvitova
❌ Svitolina
❌ Osaka (Forfait)
❌ Pliskova
❌ Stephens
❌ Ostapenko
❌ Goerges
❌ Bertens
❌ Kasatkina
❌ Muguruza
❌ Mertens
✅ Barty

Le joueur à suivre cette semaine : Juan Martin Del Potro

En l’absence de Nadal, Federer et Djokovic, le numéro 4 mondial a une chance de retourner sur le podium du classement ATP s’il s’impose à Pékin… Il devra passer outre entre autres Karen Khachanov, Borna Coric ou encore Fabio Fognini.

A propos de Clément Carton 141 Articles
- Fondateur et Rédacteur en chef d'Agora Sports - 20 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif, EDJ Nice. Sports de prédilection : Tennis, Basketball. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*