[LUNDI TENNIS] Ugo Humbert ouvre son compteur à Auckland, Andrey Rublev double la mise à Adelaïde et la surprise Lloyd Harris

Ugo Humbert a soulevé son premier trophée sur le circuit ATP à Adélaïde (Twitter ATP Tour).

A la veille de l’Open d’Australie, Ugo Humbert et Andrey Rublev ont fait le plein de points et de confiance. Si le Russe a gagné son quatrième tournoi ATP à Adelaïde, le Français triomphe, lui, pour la première fois sur le circuit à l’issue d’une finale 100 % tricolore contre Benoît Paire à Auckland. Agora Sports vous résume la semaine tennis qui vient de s’écouler.

Ugo Humbert, plus jeune Français victorieux sur le circuit depuis 2007

Pour un baptême du feu en finale d’un tournoi ATP, Ugo Humbert aurait pu connaître pire. Le Français de 21 ans a déjoué les pronostics pour s’adjuger son premier titre sur le grand circuit après avoir sorti coup sur coup Shapovalov (7-5, 6-4), Isner (7-6, 6-4) et Paire (7-6, 3-6, 7-6). Après la finale de Corentin Moutet à Doha la semaine passée, la relève du tennis tricolore pose les bases d’une saison fructueuse.

Avec sa patte de gaucher, Humbert a fait montre d’une palette technique complète avec un service assez percutant pour s’offrir quelques points « gratuits » et des variations intéressantes dans son jeu. N’hésitant pas à user de l’amorti et du slice de revers contre Shapovalov notamment, le Français a proposé une balle différente à chaque point à ses adversaires, de quoi agacer le Canadien qui avait bien du mal à faire un coup gagnant. Benoît Paire a même pu se rendre compte de la formidable qualité de passing de son jeune compatriote comme lors du premier point du tie-break du troisième set (passing de revers en bout de course) et à 5-3 (lob de coup droit gagnant).

Aujourd’hui 43ème mondial, le Messin suscite désormais l’attention, notamment à l’approche des grands rendez-vous. Plus jeune Français à triompher sur le circuit ATP depuis Richard Gasquet en 2007, Ugo Humbert tentera à partir de demain de franchir le premier tour de l’Open d’Australie face à John Millman.

Andrey Rublev, un tsar en devenir

Qui peut se targuer d’être encore invaincu en 2020 à part Novak Djokovic ? Andrey Rublev, 22 ans, vient d’empocher son quatrième titre sur le circuit, le deuxième déjà en 2020, synonyme d’une huitième victoire consécutive. Car après avoir conquis Doha (en battant Corentin Moutet en finale), le Russe a étendu son territoire à Adélaïde.

Gros frappeur tant en coup qu’en revers, Rublev a continué son entreprise de démolition en Australie en dominant Sam Querrey (6-3, 6-3) ou encore Félix Auger-Aliassime (7-6, 6-7, 6-4) avant d’écœurer Lloyd Harris (6-3, 6-0), néophyte à ce niveau (voir ci-dessous), en finale. Issu de la génération dorée 1996-1997 venue du pays de l’Oural (avec Medvedev et Khachanov), le protégé de Fernando Vicente joue actuellement le meilleur tennis de sa carrière. En atteignant la seizième place mondiale grâce à ses deux titres en 2020, « Rubl » confirme toute la qualité qu’il a démontrée durant ses années juniors. Numéro un mondial et vainqueur de Roland-Garros en 2014, il faudra désormais compter sur sa présence durable dans le top 20 de l’ATP.

La surprise de la semaine : Lloyd Harris

Si le tennis masculin en Afrique du Sud reste limité à la renommée de Wayne Ferreira (ancien n°6 mondial) et de Kevin Anderson (double finaliste en Grand Chelem), il pourrait bien connaître une nouvelle figure de proue. Peut-être pas de la trempe de ses aînés, mais Lloyd Harris ne fait que débuter sa route vers le haut du classement ATP. Agé de 22 ans, le Sud-Africain a atteint cette semaine sa première finale sur le grand circuit, à Adélaïde, seulement battu par Rublev.

Adepte des surfaces rapides, Harris y a conquis ses meilleurs résultats en carrière. Vainqueur du Challenger de Launceston en 2019, demi-finaliste à l’ATP 250 de Chengdu, il a d’ailleurs pris un set à Federer au premier tour de Wimbledon. Sorti des qualifications à Adélaïde, l’actuel 72ème mondial a même éliminé trois membres du top 40 : Garin (7-6, 3-6, 6-4), Djere (7-6, 6-3) et Carreno-Busta (6-3, 6-3). Balayé par Medvedev au premier tour de l’Open d’Australie l’an passé, son entrée en lice demain contre la tête de série n°14 Diego Schwartzman servira de test pour le nouveau n°1 sud-africain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*