Malgré Pitchford, Hennebont toujours en difficulté à domicile

Liam Pitchford a fait son match contre Dzialdowo. C'était insuffisant pour s'imposer. (Crédit photo : Bruno Perrel / Le Télégramme)

Avec deux matches à domicile en 48 heures, Hennebont avait la possibilité de repartir du bon pied dans sa salle. Malheureusement, après quatre matches salle Charles-Abraham, ce sont autant de défaites que les Hennebontais ont subi. Mardi, Rouen a profité d’un bon Emmanuel Lebesson pour s’imposer (3-1). Jeudi, malgré un excellent Liam Pitchford, les Polonais de Dekorglass Dzialdowo ont conclu une semaine compliquée pour la Garde du Voeu (3-2). Retour sur ces deux matches.

Comme face à Jura Morez, les Hennebontais de Boris Abraham ont vécu un match compliqué. Mardi soir, ils étaient menés (0-2) à la pause. Pourtant, ils avaient réussi à renverser la vapeur dans les troisième et quatrième duels. Finalement, le Français Emmanuel Lebesson, champion d’Europe 2016, prenait le meilleur sur Jiang Tianyi (3-1) et offrait la victoire à son club, étonnant promu. Le manager hennebontais ne disait pas autre chose : “Sur les deux premiers duels, nous devons au moins en prendre un. Comme contre Morez une semaine plus tôt, nous sommes trop passifs d’entrée de jeu. Nos premiers sets n’ont pas été bons. Nous savions que ce serait compliqué et ce match l’a été. Il faut déjà corriger nos débuts de match”.

Liam Pitchford en grande forme

Deux jours plus tard, pour la réception de Dzialdowo en Ligue des Champions, c’était chose faite. Le Britannique Liam Pitchford lançait la rencontre dans un duel passionnant face au Slovaque, Wang Yang (n° 66 mondial) . Il remportait le match à la belle (11-8) et permettait à la GVH de ne pas arriver à 0-2 à la pause. Heureusement, car le match suivant tournait à la démonstration. Le Hongkongais Chun Ting Wong (n° 10 mondial) dominait Cédric Nuytinck en trois sets secs et remettait les équipes à égalité.

Après la pause, Quentin Robinot devait se défaire de l’étonnant tchèque Jiri Vrablik (n° 160 mondial). Le joueur de Dzialdowo ne quittait pas le périmètre de la table. Le Français était, lui, obligeait de ramener les balles qui revenaient sur lui telles des boomerangs. S’il réussissait à prendre deux sets, il s’inclinait à la belle (10-12) et l’équipe polonaise prenait l’avantage. Pitchford se retrouvait ensuite face à Wong pour un duel, encore une fois, de haute volée. Le Britannique posait des problèmes au Hongkongais et, après avoir concédé le deuxième set, s’imposait en quatre matches. Au troisième set (11-3 !), il inscrivait neuf points consécutifs avant de conclure (11-7) et d’offrir un cinquième match à une salle Charles-Abraham comble !

Cédric Nuytinck sans solution

La lourde tâche de conclure revenait à Cédric Nuytinck. Le Belge, déjà battu (0-3) lors de son match en début de soirée, ne trouvait pas non plus la solution face à Wang et repartait bredouille (11-7, 11-8, 11-9). Les Polonais pouvaient exulter avant un retour au pays.

En novembre, les Hennebontais ont trois matches au programme.

03/11 : déplacement à Pontoise-Cergy (Pro A).
21/11 : réception de l’AS Chartres (Pro A).
24/11 : réception du Borussia Düsseldorf (Ligue des Champions).

Pierre Le Goff.

A propos de Pierre Le Goff 49 Articles
> Amateur de sport en général et de football en particulier > Administrateur du forum www.footballsupps.com/forum/ > Correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan > Joueur de badminton > Supporter du FC Lorient (même en Ligue 2).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*