[Mardi Rugby #1] La Coupe du Monde, c’est finie

Chaque mardi, Agora Sports revient sur la semaine écoulée dans le monde du ballon ovale. Les matchs, les rumeurs, les transferts de la semaine dernière (29 octobre au 05 novembre).

Un nom de plus inscrit, une ligne de plus d’écrite, une page qui se tourne. La coupe du monde 2019 au Japon se termine et déjà les regards se tournent vers les championnats nationaux.

Les infos du week-end :

L’Afrique du Sud remporte sa 3ème coupe du monde :Le trophée Webb Ellis appartient de nouveau à la nation Arc-en-ciel, suite à sa victoire face à l’Angleterre 12 à 32. 12 ans après la dernière victoire en coupe du monde face à ces mêmes Anglais. A l’époque se trouvait déjà dans la liste Springbok le montpelliérain François Steyn (plus jeune champion du monde à seulement 20 ans). Une victoire pour tant d’histoires différentes, de Siya Kolisi (premier joueur de couleur capitaine d’une équipe championne du monde) à l’ancien banni Faf De Klerk en passant par le fantasque Cheslin Kolbe petit gabarit d’abord incompris au pays avant d’en être le messie.

Trophée Webb Ellis Crédit Photo : Wikipédia

La Nouvelle-Zélande est en bronze :

A la suite d’une petite-finale maitrisée dans sa grande majorité 40 à 17, les All-Blacks ont ce samedi vengé l’affront du week-end passé et rentrent au pays avec une médaille de bronze autour du cou. Mais plus qu’une Coupe du Monde qui se termine, c’est un pan entier de l’histoire du maillot noir frappé de la fougère argentée qui s’en va : le capitaine Kieran Read, Sam Whitelock, Sonny Bill Williams, Ryan Crotty, Dan Coles et le futur palois Ben Smith. A eux six ils ont arborés à 477 reprises le maillot black et ont écrit certaines des plus glorieuses pages de son histoire.

Les vainqueurs des trophées décernés chaque année par World Rugby ont été annoncés ce dimanche 03 novembre :

-World Rugby Joueur de l’Année 2019 : Pieter-Steph Du Toit Afrique du Sud

-World Rugby Joueuse de l’Année 2019 : Emily Scarratt Angleterre

-World Rugby Révélation de l’Année 2019 : Romain Ntamack France

-World Rugby Entraîneur de l’Année 2019 : Rassie Erasmus Afrique du Sud

Le retour des internationaux français dans leurs clubs

Les internationaux français mondialistes arrivés à Paris le 21 octobre (ou 22 octobre pour les 4 joueurs arrivés durant le mondial : Cedate Gomes Sa, Christopher Tolofua, Piere-Louis Barassi et Vincent Rattez) ont rejoint l’entraînement avec leurs clubs respectifs. Durant leur absence leurs clubs ont connus des fortunes diverses. Le besoin de les voir revenir se fait ressentir pour certains clubs et notamment les 2 plus gros contingent de joueur du XV de France : le Stade Toulousain et ses 8 joueurs partient au Japon ainsi que l’ASM et ses 7 mondialistes. Les clubs franciliens aux débuts de saison catastrophiques espèrent également pouvoir compter sur leurs internationaux français dès le week-end prochain pour un derby qui s’annonce tendu et fermé.

Les grosses affiches à l’étranger :

Premiership :

Bath Rugby / Northampton 09/11 à 16 : 00

Gloucester Rugby / Saracens 09/11 à 16 : 00

Exeter Chiefs / Bristol Bears 10/11 à 16 : 00

Pro 14 :

Connacht / Leinster 08/11 à 20 : 35

Munster / Ulster 09/11 à 18 : 15

Les affiches du week-end en France :

Top 14 :

RC Toulon / Montpellier HR 09/11 à 15 : 30

Aviron Bayonnais / Section Paloise 09/11 à 18 : 00

Union Bordeaux-Bègles / SU Agen 09/11 à 18 : 00

Castres Olympique / CA Brive 09/11 à 18 : 00

Stade Toulousain / ASM Clermont 09/11 à 20 : 45

Lyon LOU / Stade Rochelais 10/11 à 12 : 30

Stade Français / Racing 92 10/11 à 16 : 45

Le match à ne pas rater :

Le remake de la dernière finale de Top 14. 5 mois après le stade Toulousain accueille au Stadium de Toulouse l’ASM Clermont. Si les deux équipes réalisent des débuts de saisons contrastés entre victoires éclatantes et défaites frustrantes, elles restent sans doute les plus talentueuses du championnat de France. Le spectacle sera en tout cas attendu puisque les deux équipes ne sont pas connues pour fermer le jeu. Pour rappel la saison dernière les affrontements entre les deux équipes en saison régulière avaient été serrés et animés : 20-20 au match aller puis 47-44 lors du match retour à Toulouse.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*