Marie-José Pérec fête ses 50 ans !

Marie-José Perec, l'un des plus beaux palmarès du sport français. ©Dicodusport

Née le 9 mai 1968, Marie-José Pérec, spécialiste du 200m et 400m est une légende du sport français au palmarès rarement égalé.

Une carrière hors norme

La française débute sa carrière professionnelle en 1988. Dès l’année suivante, elle obtient son premier titre aux championnats d’Europe en salle lors du 200m. Quelques mois après, elle remporte les jeux de la francophonie. Deux ans plus tard, c’est le monde qu’elle met à ses pieds, sur 400m cette fois. En 1995, elle glâne son deuxième titre mondial dans la même discipline.

La double championne du monde ne s’arrête pas là et décide de conquérir le Graal pour tous sportifs : les jeux olympiques. C’est d’abord en 1991, à Barcelone qu’elle décroche l’or pour la première fois. Avec les bleues du 4×100, Marie-José échoue au pied du podium. Quatre ans plus tard, celle que l’on surnomme “la Gazelle des Antilles” réalise le doublé. Elle s’adjuge alors le 200m en 22s12 puis conserve son titre sur 400m.

Aux jeux Sydney, les choses ne se sont pas réellement passé comme prévu pour la française. Ainsi, bien que qualifiée, elle ne prend pas le départ du 400m où elle était supposée défier l’australienne Cathy Freeman (qui va d’ailleurs l’emporter). En effet, la française avait décidée de ne pas loger au village olympique car il était pour elle trop agitée pour se concentrer sur sa course. Cependant, des journalistes trouvent son hôtel et la situation devient délicate. Elle raconte même avoir été victime de menace, c’est pour cela qu’elle quitte l’Australie avant même de commencer la compétition.

Un symbole

Malgré la mésaventure de Sydney, la gazelle reste une icone et a inspiré de nombreuses jeunes filles à commencer l’athlétisme. De plus, c’est l’une des premières sportives françaises à marquer l’histoire de son empreinte. Avec Laura Flessel, également double championne olympique à Atlanta, elles ont été de formidables ambassadrice pour le sport féminin.

C’est la seule sportive française de l’histoire à être triple championne olympique. Elle est également la première athlète tricolore à obtenir des titres européens, mondiaux et olympique.En 2003, elle prend officiellement sa retraite sportive après avoir subit de nombreuses blessures.

Depuis la fin de sa carrière, Marie-José est passée consultante et intervient régulièrement dans des médias comme RMC ou l’Equipe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*