Marta fête ses 32 ans !

Crédit photo : sites.duke.edu

Né le 19 février 1986, Marta Vieira da Silva, appelé plus communément, “Marta”, est une footballeuse professionnelle brésilienne. Considéré comme la plus grande joueuse de l’histoire, elle a marqué les années 2000 en remportant à cinq reprises, le titre de meilleure joueuse de l’année, décerné par la FIFA, et ce cinq fois d’affilée. 

Découverte à l’âge de 14 ans, elle passe professionnelle à l’âge de 16 ans, au sein du petit club de Santa Cruz, où elle ne reste que deux petites saisons, mais assez pour marquer les esprits, puisqu’elle inscrit 16 buts en 38 matchs. En 2003, elle est sélectionné pour la première fois, à seulement 17 ans. Mais c’est à son passage dans le club suédois d’Umea IK, en 2004, qu’elle se révèle aux yeux du grand public puisqu’elle remporte cette année là, la Ligue des Champions. La saison suivante, elle remporte le championnat de Suède en étant invaincu, exploit que les joueuses du club suédois vont réitérer l’année suivante.

En 2007, c’est en finale de Ligue des Champions qu’elles échouent, mais elles remportent tout de même, le championnat et la coupe de Suède. Cette même année, elle remporte les Jeux Panaméricains qui se déroule au Brésil. Meilleure buteuse de la compétition avec 12 buts, elle est bel et bien la meilleure joueuse du monde. Statut qu’elle confirme l’été 2007, lors de la Coupe du Monde, où elle inscrit un but spectaculaire en demi-finale, meilleure buteuse de la compétition avec 7 buts et également meilleure joueuse, elle porte le Brésil à elle seule. Malgré une défaite en finale, c’est déjà une première pour le Brésil à ce niveau là de la compétition. En 2008, pour sa dernière saison au sein du club d’Uema IK, elle remporte à nouveau le championnat. En 103 matchs avec le club suédois, la brésilienne aura inscrit la bagatelle de… 111 buts !

En 2008, elle rejoint le club américain, Los Angeles Sol, où elle brillera d’entrée avec une victoire au championnat lors de la saison régulière mais perd en finale du championnat. Elle n’aura disputé que 20 matchs pour 10 buts, puisqu’elle s’envole vers le Brésil dès la fin de la saison pour jouer la Copa Liberta Dores durant l’intersaison du championnat américain. Elle s’engage avec le club de Santos, son premier club de sa carrière. A la fin de la saison, Marta repart avec la Copa Libertadores et la Coupe du Brésil en ayant marqué 26 buts en seulement 14 matchs. Elle s’engage avec le club de FC Glod Pride qui rachète le club de Los Angeles Sol, en pleine difficulté financière. Elle ne reste qu’une petite saison, mais c’est suffisant pour permettre à la talentueuse brésilienne de remporter la saison régulière, la finale du championnat et marquer 19 buts en 24 matchs.

De nouveau en difficulté financière, le club américain libère ses joueuses, Marta est donc libre de tout contrat. Elle décide de signer à Santos pour l’intersaison afin de conquérir à nouveau la Copa Libertadores et la Coupe du Brésil. A la fin de la saison brésilienne, elle repart aux Etats-Unis, où elle s’engage, en janvier 2011, avec le club des Western New York Flash. Elle dispute 14 matchs et inscrit 10 petits buts, remporte encore le championnat, que ce soit la saison régulière ou la finale. En 2012, elle revient en Suède, dans le club de Tyresö FF avec qui elle remporte le titre de championne de Suède mais perd les finales de Coupe et de Supercoupe. En 2014, elle rejoint le club suédois, le FC Rosengard pour remporter la ligue des Champions. Eliminée par le Barça en 2017, elle décide de rejoindre le club d’Orlando Pride pour relever un nouveau défi aux Etats-Unis.

En plus d’un palmarès hors du commun, elle a inscrit 108 buts en 128 matchs avec sa sélection, tandis qu’en club, elle aura participé à 326 matchs et inscrit pas moins de 287 buts. Impressionnant !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*