Maurice Manificat fête ses 32 ans !

Maurice Manificat, leader de l'équipe de France de ski de fond à Pyeongchang. Photo via sa page facebook.

En ce 4 avril, le fondeur français Maurice Manificat fête ses 32 ans, c’est l’occasion pour Agora Sports d’en apprendre un peu plus sur le double médaillé de Pyeongchang. 

“Momo”

Qui a dit que suivre une carrière de sportif de haut niveau et faire des études était impossible? En tout cas, pas celui que l’on surnomme “Momo”. En effet, Maurice a suivi des études en parallèle de sa carrière de sportif afin d’assurer l’ “après”. Au lycée, bien qu’il soit dans une classe ski, il obtient un bac scientifique avec mention assez bien.

Il poursuit ensuite ses études par une licence de biologie, où il bénéficie d’un aménagement dû à son statut de sportif de haut niveau. C’est d’ailleurs durant cette période qu’il fait sa première apparition en coupe du monde, puis qu’il monte pour la première fois sur le podium en 2009, sur le sprint 15km libre à Davos. Il a commencé un Master 1 de biologie mais ne l’a cependant pas encore terminé. En plus de ses études et du ski, Maurice fait de la course à pied en compétition, surtout en montagne. Depuis 2014, il est également papa d’Ethan.

Un palmarès bien rempli

C’est en 2010 qu’il remporte sa première victoire en coupe du monde sur la poursuite 30km de Lathi. Cette victoire en annonce beaucoup d’autres puisque dans sa carrière il en totalise neuf. Sur toutes les compétitions Coupe du Monde FIS (Fédération International de Ski) “Momo” c’est 30 podiums. En 2016, il réalise sa saison la plus aboutie en terminant à la deuxième place du classement de distance pour une cinquième place au général, son meilleur résultat. Il glane deux médailles aux championnats du monde de Falun en 2015, une en argent sur le 15km libre et l’autre en bronze sur le relais 4×10 km.

Cependant, la compétition phare d’un fondeur reste les jeux olympiques et Maurice en est triple médaillé de bronze. Bien qu’il soit passé près de la breloque en individuel avec deux cinquième places à Pyeongchang cette année, en relais lui et l’équipe de France brillent.

Tout d’abord en 2010, à Vancouver où la frustration est énorme, car les bleus terminent au pied du podium (sur le 4x10km). La prochaine olympiade sera la bonne pour cette équipe, qui prend sa revanche et monte sur la boite dans cette même discipline. Pyeongchang sera la consécration pour Maurice, qui malgré sa déception en individuel, mène le ski de fond français vers deux médailles de bronze, en sprint relais et toujours en 4x10km. Sa soif olympique ne s’arrête pas là, car il a déclaré dans un entretien au journal L’Equipe vouloir continuer jusqu’à Pékin… au moins!

A 32 ans aujourd’hui, Maurice constitue l’un des plus grands hommes et palmarès du ski de fond français, alors bon anniversaire Maurice !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*