Milos Raonic fête aujourd’hui ses 26 ans

Milos Raonic, alias le bombardier canadien, fête aujourd’hui ses 26 ans. Doté d’un service surpuissant, il a su intégrer le gratin mondial en quelques années. Retour sur son parcours.

Milos Raonic est né le 27 décembre 1990 en Yougoslavie. Alors qu’il n’a que 4 ans, il rejoint le Canada où son talent pour le tennis va exploser. En 2008, il débute sa carrière professionnelle. Durant 3 ans, il prend ses marques tout en faisant déjà parler de lui. Ainsi, en 2011, il intègre le Top 100 mondial avec facilité, gagne son premier tournoi et commence à titiller les meilleurs mondiaux. Sa puissance de frappe fait beaucoup parler et il est vu comme l’avenir du tennis. En 2012, le Canadien confirme au plus haut niveau avec pas moins de 6 victoires sur un Top 10. De plus, il atteint les huitièmes de finale à l’US Open, avant d’être éliminé par le futur champion, Andy Murray et dispute deux quarts de finale de Masters 1000. Un an plus tard, Milos Raonic continue sa fulgurante ascension. Il intègre pour la première fois le Top 10 tout en s’adjugeant 2 titres. En 2014, son coup droit surpuissant et son service salvateur font toujours des dégâts. Malgré un début de saison mitigé, il réalise son meilleur parcours dans un Grand Chelem à Wimbledon où il se fait éliminer au stade du carré final. Même s’il ne peut encore faire tomber les Novak Djokovic et Roger Federer, il impressionne tout de même sur le circuit mondial.

Cependant, l’année 2015 marque un coup d’arrêt dans sa carrière. Milos Raonic, en effet, est touché au pied droit. Après un bon début de saison, le Canadien manque d’expérience. Alors qu’il devrait s’arrêter pour soigner sa blessure, il souhaite continuer à jouer. Mais les résultats ne sont pas là, il sort du Top 10 et se retrouve 14e à l’ouverture de la saison 2016. De retour à 100%, le Milos Raonic entame cette-dernière de forte belle manière. Dans un premier temps, il s’invite dans le dernier carré de l’Open d’Australie avant de réaliser quelques mois plus tard, un tournoi de Wimbledon quasi-exceptionnel. Porté par les conseils de John McEnroe, il profite d’un d’un début de tournoi à sa portée puis dispose de Federer. En finale, il ne peut cependant rien faire face au local Andy Murray. Mi-novembre, Milos Raonic dispute son premier Masters de fin de saison, qui regroupe les 8 meilleurs mondiaux. Il sort de la phase de poule mais en demi-finale, Andy Murray, encore lui, l’élimine dans un match dantesque (3h38 de jeu). Finalement, le natif de Podgorica termine l’année à la troisième place mondiale, son meilleur classement. À ce jour, il a remporté 8 titres pour 11 finales disputées (tous sur dur, sa surface de prédilection). En 2017, il tentera de décrocher pourquoi pas son premier titre de Grand Chelem en carrière.

Le 27 décembre est également le jour d’anniversaire d’Adil Rami (1985) ou encore de la sprinteuse jamaïcaine Shelly-Ann Frasier (1986). 

A propos de Jean Uminski 8 Articles
Fan de sports US et de handball notamment, j'écris des articles pour partager ma passion et pour progresser dans l'optique de devenir journaliste sportif. Bonne lecture !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*