Miralem Pjanic fête ses 28 ans !

Miralem Pjanic a rejoint cet été la Juventus- (c) http://agorasports.fragorasports.fragorasports.frwww.goal.com

Né le 2 avril 1990, Miralem Pjanic est un footballeur bosnien. Après s’être révélé en Ligue 1 du côté de Metz puis de l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain évolue actuellement à la Juventus. 

Originaire de Zvornik en Bosnie-Herzégovine, Miralem Pjanic quitte son pays très tôt. Touché par la guerre, le père du jeune garçon choisit de rejoindre l’Allemagne puis le Luxembourg au début des années 1990. Après s’être bien installé dans son nouvel environnement, il va pouvoir démarrer le football. Repéré très tôt par le club luxembourgeois de Schifflange, le Bosnien va rejoindre les équipes de jeunes à l’âge de 10 ans. Doté d’une très bonne vision de jeu et habile balle au pied, le milieu de terrain va rapidement impressionner les entraîneurs. Le joueur va être catalogué comme l’un des plus grands espoirs du club, mais malheureusement plusieurs blessures vont l’empêcher d’évoluer pleinement.

Malgré cela, il va se faire repérer par le centre de formation du FC Metz. A l’âge de 14 ans, le joueur rejoint le club lorrain. En seulement deux saisons au sein des équipes de jeunes, Miralem Pjanic va convaincre les dirigeants de lui offrir un contrat élite de cinq ans. Alors que son équipe vient de retrouver la Ligue 1 en 2007, Francis De Taddeo le convoque pour la première fois dans le groupe professionnel face au Paris Saint-Germain. Lors de la seconde période, le milieu de terrain va effectuer ses premières minutes dans le championnat français. Dès son premier match, le joueur démontre ses qualités techniques bien au-dessus de la moyenne. Après avoir signé son premier contrat professionnel avec les Messins, la pépite va inscrire son premier but en Ligue 1. Malgré la défaite de son équipe face à Sochaux, le milieu de terrain ouvre son compteur avec les professionnels. Pour sa première année dans l’élite, le Bosnien totalisera 38 rencontres pour quatre buts inscrits. Le talent n’aura pas mis longtemps pour convaincre les grands clubs français.

Après avoir impressionné les dirigeants de l’Olympique Lyonnais lors des confrontations entre les deux équipes, les Rhodaniens décident de dépenser 7,5 millions d’euros pour convaincre le FC Metz de lâcher son talent. Cette année 2008 va marquer le début de la carrière internationale de Pjanic. Après avoir évolué avec les sélections de jeunes luxembourgeoises, il décide de rejoindre l’équipe nationale de Bosnie-Herzégovine. Quelques semaines après l’officialisation de son transfert à Lyon, le milieu de terrain effectue sa première cap face à la Bulgarie. A seulement 18 ans, il devient le plus jeune joueur à évoluer pour son pays.

Si Miralem Pjanic va évoluer durant trois saisons avec l’Olympique Lyonnais, il va monter en puissance au fil des années. Ses débuts ne sont pas faciles sous le maillot des Gones. Malgré un premier match en Ligue des Champions face au FC Barcelone, le joueur ne va pas se montrer vraiment décisif durant la saison des Lyonnais. Il termine l’année avec 24 rencontres mais surtout aucun but inscrit. Des standards bien loin de ce qu’il avait pu montrer du côté de Metz. Heureusement pour lui, la saison suivante s’annonce excellente. Cet exercice-là sera le plus réussi de la carrière de Pjanic en France. Le milieu de terrain prend beaucoup plus de poids dans l’entrejeu des rhodaniens. Après avoir inscrit son premier but en Ligue des Champions face à Anderlecht, le Bosnien va récidiver quelques jours plus tard en Ligue 1. Le Lyonnais va pleinement participer à la très bonne saison de son équipe. Avec une deuxième place en Ligue 1, les joueurs de Claude Puel ont réussi à accéder aux demi-finales de la Ligue des Champions. Leur meilleure performance encore à ce jour. Il terminera la saison avec 53 rencontres disputés pour 11 réalisations. Sa dernière saison avec l’OL restera d’un très bon niveau, avant que le Bosnien ne choisisse de découvrir un nouveau championnat.

A seulement 21 ans, Miralem Pjanic connaît son troisième club professionnel quand l’AS Roma décide de débourser 11 millions d’euros pour le faire venir en Serie A. Au fil des saisons au sein du club de la Louve, le joueur va s’imposer comme l’un des éléments-clés. Parallèlement, Miralem Pjanic et ses coéquipiers bosniens parviennent à qualifier leur nation pour la Coupe du Monde 2014. Une première dans l’histoire du pays.  Dès son retour en club et malgré les nombreux changements d’entraîneur à la tête du club romain, le milieu reste toujours considéré comme un titulaire. Disputant pas moins de 159 matches de Serie A en cinq saisons avec les Giallorossi, Miralem Pjanic aura même le luxe d’être sélectionné dans l’équipe-type du championnat italien en 2016. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de Serie A à son poste, Miralem Pjanic va rejoindre à la surprise générale la Juventus durant l’été 2017. Les dirigeants bianconeri n’hésitent pas à débourser 32 millions d’euros pour le milieu de 26 ans.

A la Juve, le Bosnien accède à la finale de la Ligue des Champions 2017 où il est titulaire sous le dispositif mis en place par Massimiliano Allegri. Si son transfert vers la Juventus peut être considéré comme une trahison envers les supporteurs de l’AS Roma, le milieu bosnien a pris une décision qu’il jugeait indispensable dans l’objectif de gagner des titres… Et ça paie, puisqu’il a remporté la Serie A en 2017 !

Le 2 avril marque également l’anniversaire du tennisman espagnol David Ferrer (1982) et du rameur français Jérémie Azou (1989).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*