NBA: Quels critères font un vrai MVP ?

Cette saison, la course au MVP fait rage. Entre Russell Westbrook, James Harden, LeBron James, Kawhi Leonard et Isaiah Thomas, les candidats se bousculent. Pour tenter de départager ces joueurs, nous allons utiliser plusieurs critères, en les classant sur chacun d’entre eux.

1er critère: Le Bilan

Depuis Michael Jordan en 1988, tous les MVP de NBA faisaient partie d’une équipe qui est première ou deuxième de sa Conférence. Avoir un bon bilan est une condition sine qua none pour remporter le titre de MVP. A ce sujet, les exemples sont nombreux, comme celui de Steve Nash en 2006, élu MVP alors que Kobe marquait 35 points chaque soir, mais galérait à emmener les Lakers en play-offs. Favori pour le titre de MVP, Russell Westbrook, sixième à l’Ouest avec Oklahoma City, risque le plus de souffrir de ce critère. James Harden, bien que troisième à l’Ouest avec les Rockets (46-21), possède un meilleur bilan que Isaiah Thomas (deuxième à l’Est, 42-25) et LeBron James (premier, 43-22). Parmi tous ces joueurs, c’est Kawhi Leonard et ses Spurs, avec 52 victoires et 14 défaites, qui possède donc le meilleur bilan.

Classement: Kawhi Leonard (1), James Harden (2), LeBron James (3), Isaiah Thomas (4), Russell Westbrook (5)
2ème critère: L’impact médiatique

Pour apparaître au yeux du public comme un candidat MVP, il faut que tout le monde parle de vous. Des joueurs comme Stephen Curry ont profité de l’engouement autour de lui et des Warriors pour devenir un double MVP. Les deux principaux bénéficiaires de cet argument sont bien sûr Westbrook et Harden, dont les performances émerveillent soir après soir. Isaiah bénéficie également de cet argument, défrayant la chronique par ses performances en fin de match. Au final, ceux qui souffrent le plus de cet argument sont Kawhi Leonard et, plus surprenant LeBron James, dont l’équipe est régulièrement ciblée par les critiques.

Classement: Russell Westbrook (1), James Harden (2), Isaiah Thomas (3), Kawhi Leonard (4), LeBron James (5)
3ème critère: Le scoring

En général, le titre de MVP est l’apanage des scoreurs. Il est difficile d’être MVP en tournant à dix points de moyenne. De ce côté, on pourrait croire que Westbrook, meilleur scoreur de la ligue cette saison, serait le meilleur de cette catégorie, mais il est le moins efficace de nos cinq candidats. Le pourcentage de James Harden n’est pas tellement meilleur, mais il force moins ses tirs, et préfère obtenir ses points sur la ligne des lancers. C’est également le cas d’Isaiah Thomas, qui est un scoreur tout de même plus efficace, en particulier dans les moments chauds. LeBron et Kawhi, bien qu’ayant de meilleurs pourcentages, sont tout de même un cran en dessous.

Classement: Isaiah Thomas (1), James Harden (2), Russell Westbrook (3), LeBron James (4), Kawhi Leonard (5)
4ème critère: L’impact sur le jeu

Un MVP est un joueur qui a un impact énorme sur le jeu, que ce soit au rebond, à la passe, en défense … . Ce critère a permit à Steve Nash d’être un double MVP, car même si il n’était pas le meilleur scoreur, son impact dans l’organisation du jeu était incomparable dans la ligue à l’époque. Evidemment, le joueur qui impacte le plus son équipe est Russell Westbrook. Sans lui, il est probable que le bilan du Thunder soit plus comparable à celui des Suns que celui des Grizzlies. James Harden a un impact quasi égal sur le jeu des Rockets, mais il a bénéficié (jusqu’à la trade deadline en tout cas) d’un effectif plus talentueux. Derrière eux suit LeBron James, qui est comme à son habitude le métronome des Cavaliers. Enfin, Kawhi Leonard, de part sa défense et sa capacité à faire gagner des matchs, et Isaiah Thomas, par son scoring dingue en fin de match, complètent le tableau.

Classement: Russell Westbrook (1), James Harden (2), LeBron James (3), Kawhi Leonard (4), Isaiah Thomas (5)
5ème critère: Le leadership

Comme tout candidat au titre de MVP qui se respecte, les joueurs se doivent d’être des leaders non-seulement sur le terrain mais aussi en dehors. En effet, sans réelles capacités de leadership, il est difficile pour une équipe de remporter beaucoup de matchs. Dans cette catégorie, impossible de contester la première place à LeBron James, qui est plus ou moins le vrai coach des Cavaliers. C’est lui qui mobilise ses équipiers chaque été pour préparer au mieux chaque saison, et c’est lui qui hausse le ton dans les moments importants. Cette saison, James Harden est devenu un vrai leader aux côtés de Mike D’Antoni. Dwight Howard parti, le barbu en profite pour s’éclater sans contrainte et mobiliser ses coéquipiers dès que l’occasion se présente. D’ailleurs, si il le faut, Harden n’hésite pas à sacrifier une partie de ses tickets shoots et à organiser le jeu pour ses équipiers. Kawhi Leonard et Isaiah Thomas ne sont pas forcément les leaders qui parlent le plus, mais ils compensent sur le terrain en prenant leurs responsabilités lorsqu’il le faut. Russell Westbrook, quant à lui, semble plus préoccupé par son triple-double de moyenne que par le leadership. Bien qu’effectuant dix passes décisives par matchs, ses passes ne sont pas forcément de bonne qualité, et lui permettent juste de valider ses triple-doubles. Il n’hésite pas, dans la même optique, à “voler” des rebonds à ses intérieurs. Enfin, Westbrook semble dirigé par son ego en fin de match. Ses coéquipiers ne voient littéralement plus le ballon. Il prend souvent des tirs terriblement mauvais. Si ils rentrent, le public crie au génie, mais ses nombreux manqués le rendent responsable d’une partie des défaites du Thunder pour cette seule raison.

Classement: LeBron James (1), James Harden (2), Kawhi Leonard (3), Isaiah Thomas (4), Russell Westbrook (5)
Bilan:

Au final, qui doit être élu MVP ? Cela dépend des critères pris en compte. Si pour vous, le MVP est avant tout un showman et une machine à stats, vous préférerez Westbrook. Si le MVP un joueur pas forcément flashy mais qui fait gagner des matchs, vous choisirez Kawhi Leonard ou Isaiah Thomas. Enfin, si pour vous, un MVP est avant tout un leader qui est présent dans (presque) tous les compartiments du jeu, votre choix se portera sur James Harden ou LeBron James.

A propos de Lucas Heilmann 127 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*