NBA Off-Season Preview #2 : Memphis Grizzlies

Un avenir en pointillés pour Marc Gasol et les Grizzlies ... (Photo : Chris Young / The Canadian Press)

Jusqu’à la Draft NBA 2018, Agora Sports vous propose de revenir sur la saison NBA et de jeter un oeil sur l’été à venir. Aujourd’hui, direction le Tennessee avec les Memphis Grizzlies.

Résumé de la saison

Après les départs de Tony Allen, Zach Randolph et Vince Carter, une baisse dans les performances de l’équipe était attendue. Cependant, la majorité des fans espérait voir l’équipe être au minimum à la lutte pour les play-offs, pas au fin fond de la Conférence Ouest. La saison avait pourtant très bien commencé, avec des victoires face à Houston, Golden State ou New Orleans. Cependant, l’équipe s’est très vite écroulé, et Agora Sports était même revenu sur la situation au mois de décembre.

A partir du mois de janvier, le tank fut de sortie. Les Grizzlies ont donc terminé avec le deuxième pire bilan de la NBA, devançant seulement les Suns. Cependant, pour l’instant, le front-office de l’équipe ne semble pas bouger. J.B Bickerstaff a été maintenu au coaching. Limité en tant qu’entraîneur, il doit son salut à sa très bonne entente avec les joueurs. Chris Wallace, le General Manager, est lui aussi maintenu pour le moment. Il a affiché l’objectif de l’équipe comme étant de retrouver les play-offs la saison prochaine. Attention néanmoins, en cas de mauvaise gestion cet été, la saison prochaine pourrait être sa dernière.

La Draft

Les Grizzlies furent un peu le dindon de la farce le soir de la loterie de draft. En effet, malgré des très grandes chances d’obtenir un choix dans le Top 3, Memphis devra se contenter du quatrième choix. Cela ne pouvait pas arriver à pire moment pour les Grizzlies. En effet, l’équipe a énormément besoin de star-power, un joueur qui pourrait apporter tout de suite pour repartir de l’avant à la lutte pour les play-offs. Or, Marvin Bagley et Luka Doncic, les deux joueurs qui auraient pu apporter cela le mieux, ne seront sans doute déjà plus disponibles.

Que faire alors ? Les besoins de l’équipe semblent se trouver principalement sur les postes d’ailier et d’ailier-fort. Des joueurs comme Jaren Jackson Jr. et Michael Porter Jr. pourraient remplir ces besoins, mais les deux possèdent des interrogations, niveau développement pour Jackson et santé pour Porter. Ce qui semble être à l’ordre du jour est un mouvement dans la draft. Le front-office serait déterminé à monter dans le Top 2. En cas d’échec, Memphis pourrait alors choisir de descendre de quelques positions dans la draft. Selon les rumeurs, les cibles seraient alors les ailiers Miles et Mikal Bridges.

Marché des agents libres

La situation salariale de l’équipe est pour le moins compliquée. En effet, à eux-seuls, Marc Gasol, Mike Conley et Chandler Parsons englobent quatre-vingt pourcent du cap salarial. La marge de manoeuvre de l’équipe sera donc vraisemblablement très faible, et cela n’est pas une bonne nouvelle. En effet, Tyreke Evans, qui fut probablement le meilleur joueur de l’équipe la saison passée, est agent-libre, et il sera donc très difficile de le conserver.

Le seul autre agent-libre notable est MarShon Brooks, qui a terminé la saison avec l’équipe après avoir joué en Chine. Il devrait rester dans l’effectif, ayant la possibilité de continuer sur une bonne dynamique. De plus, il ne devrait pas recevoir de grosses offres d’autres équipes en NBA. Les ajouts devraient se faire rares étant donné le manque de flexibilité de l’équipe au niveau salarial.

La question : Faut-il transférer Marc Gasol ?

La question se posait déjà pendant la saison, elle se pose toujours maintenant. Marc Gasol fut pendant de nombreuses années le meilleur joueur de l’équipe, mais à trente-trois ans, l’espagnol a commencé à régresser. Il touchera vingt-quatre millions de dollars la saison prochaine, et pourra devenir agent-libre une fois la saison terminée via option de joueur.

Il est fort probable que Gasol n’apportera plus un niveau de jeu à la hauteur de son contrat la saison prochaine. Cependant, il reste un élément central pour l’équipe sur le terrain et dans les vestiaires, dont il sera difficile de se séparer. Etant donné son âge et son contrat, Memphis ne récupérera sans doute pas grand chose en cas de transfert. Néanmoins, un transfert signifiera sans doute qu’il sera temps de tourner la page de l’ère Grit and Grind dans le Tennessee. Affaire à suivre.

A propos de Lucas Heilmann 120 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*