NFL : Gagnants et perdants du premier tour de la draft 2018

Roger Goodell a levé le voile sur les choix du premier tour de la Draft NFL 2018 (photo : baltimoresportsandlife.com)

Pendant la nuit du 26 au 27 avril se déroulait le premier tour de la Draft 2018 de la NFL. Il y a eu du suspense, quelques trades et beaucoup de surprises. C’est donc le moment de parler de quelques gagnants et quelques perdants du premier tour de la Draft 2018.

Gagnant : New-York Jets

Lorsque les New-York Jets ont lâché beaucoup de tours de draft dans un transfert pour monter du sixième au troisième choix de la draft, les ambitions de l’équipe étaient clair : récupérer un Quarterback. De manière un peu inespérée, Sam Darnold, que beaucoup attendaient en première position, est tombé jusqu’au troisième choix. Une très bonne opération pour les Jets. Âgé d’à peine vingt ans et ayant un des potentiels les plus élevés de cette draft, il aura le temps de grandir dans une équipe en reconstruction. La présence dans l’effectif de Josh McCown, vétéran qui pourra prendre Darnold sous son aile, et de Teddy Bridgewater, qui maintiendra de la concurrence sur le poste, sont des éléments positifs supplémentaires.

Gagnant : Tampa Bay Buccaneers

Ce n’est pas un trade, c’est un véritable braquage. Tampa Bay, qui possédait le septième choix de la draft, a décidé d’échanger son septième choix, accompagné d’un choix au septième tour à Buffalo, et a en échange non-seulement récupéré le choix numéro douze, mais aussi deux seconds tours de draft (cinquante-trois et cinquante-six). De plus, si on en croit Ian Rapoport de NFL Network, Vita Vea, le defensive tackle sélectionné en douzième place par Tampa Bay, aurait été le joueur récupéré par les Bucs avec le septième choix de toute façon.

Gagnant : Arizona Cardinals

Les intentions d’Arizona de récupérer un Quarterback étaient connues. Et lorsque Josh Rosen sortit de manière assez surprenante du Top 8 de cette draft, les Cardinals se sont jetés sur l’occasion, montant un transfert avec les Oakland Raiders pour récupérer le choix numéro dix. Pour cela, il fallut abandonner le choix quinze, plus un troisième et un cinquième tour de draft. Cependant, si on considère le talent de Rosen, qui pourra apprendre avec Sam Bradford et Mike Glennon, et le fait que les Miami Dolphins pouvait possiblement le sélectionner avec le onzième choix, ce trade apparaît comme logique et devrait porter ses fruits dans le futur.

Perdant : Cleveland Browns

Ce premier tour ne fut pas horrible pour les Browns, contrairement à ce qu’internet aimerait nous faire croire, mais il pose question. Plutôt que Sam Darnold, les Cleveland Browns ont jeté leur dévoulu sur Baker Mayfield comme Quarterback avec le premier choix. Ce joueur pose un peu question, notamment pour sa relative petite taille pour un Quarterback (1m84) et par son caractère bien trempé. Ensuite, avec le quatrième choix, les Browns ont choisi le Cornerback Denzel Ward. Si ce poste était un grand besoin pour l’équipe et que Ward vient de l’université d’Ohio State, le quatrième choix paraît haut pour un joueur que beaucoup d’analystes voyaient sortir du top 10.

Perdant : Buffalo Bills

Le deuxième trade que l’équipe a faite, lâchant le choix vingt-deux et un troisième tour de draft contre le choix seize et un cinquième tour, effectué avec les Baltimore Ravens, n’est pas mauvais. Le choix du Linebacker Tremaine Edmunds à cette position est d’ailleurs un très bon choix. Cependant, c’est le premier trade avec Tamba Bay qui pose Buffalo en tant que perdant. Lâcher deux seconds tours de draft pour monter du douzième au septième sport est déjà très cher payé, mais quand ce trade-up est réalisé pour récupérer Josh Allen … Allen est un bon Quarterback, poste que les Bills voulaient, mais si on considère qu’Allen est un projet à risque relativement élevé, que Buffalo ne possède pas vraiment de Quarterback vétéran pour l’aider à se former, et que Josh Rosen était encore disponible, il devient difficile de justifier les actions du front-office de Buffalo sur ce coup.

Perdant : Oakland Raiders

De l’autre côté du transfert avec les Cardinals cité précédemment, on a réellement du mal à comprendre les Raiders. L’équipe avait désespérément besoin d’aide en défense, et malgré le trade-down du dixième au quinzième sport, Derwin James, un candidat quasi-parfait pour renforcer la défense d’Oakland, était encore disponible. Néanmoins, les Raiders ont préféré renforcer leur ligne offensive, et sélectionner le Tackle Kolton Miller. Non seulement le joueur pose question sur sa capacité à jouer du côté aveugle du Quarterback, mais il n’était pas attendu avant la toute fin du premier tour de la draft …

A propos de Lucas Heilmann 74 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*