[PLANÈTE BLANCHE #31] La relégation pour les hockeyeurs, la retraite pour Dahlmeier et une station rouverte en Autriche

L'Equipe de France de hockey-sur-glace est reléguée du Mondial Elite pour la première fois depuis 2008. (© IIHF)

BREAKING NEWS : il n’y a plus de saison. Normalement au mitan du mois de mai, la neige n’est plus mais alors plus du tout légion en Europe continentale. Cette année, l’or blanc s’offre des prolongations si bien qu’une station autrichienne a rouvert ses portes aux skieurs le week-end passé, du jamais vu ! Signe d’un dérèglement climatique certain ou d’une envie de Mère Nature de revoir des skieurs dévaler les pentes enneigés un week-end de la mi-mai plus d’un mois après la fermeture de la station du centre de l’Autriche ? La vérité se situe sans doutes entre ses deux extrêmes. En tout cas, il n’y a pas qu’en Autriche que des perles blanches sont tombées la semaine passée : la Corse a également été touchée par le phénomène. La neige n’en finit plus de tomber, et avec elle les souvenirs de l’hiver passé resurgissent. Pour notre plus grande joie. Vive la neige, vive la neige en mai…
Retour sur l’actualité des sports blancs dans ce 31eme numéro de la Planète Blanche : il sera question de hockey-sur-glace, de retraites (encore) et de listes de l’équipe de France de ski.

Les Bleus du hockey-sur-glace descendent…

Malgré six défaites pour débuter le championnat du Monde 2019 de hockey-sur-glace (nouveau triste record), les Bleus avaient toujours l’espoir de se maintenir avant de jouer la Grande-Bretagne ce jour à Kosice. Un match comme un bourbier, une guerre de tranchées. Un match comme un voyage au bout de l’Enfer. Un match où les Bleus menaient 3-0 avant de se faire remonter. Un match où les Bleus n’ont pas maîtrisé grand-chose. Un match que les Bleus n’ont pas su gagner face au Petit Poucet de la compétition. Un match perdu 4-3 après la prolongation à trois contre trois et un nombre incalculable d’occasions quelques secondes avant le but vainqueur. Un but venu planter une flèche de désespoir, voire de honte, dans le cœur du hockey-sur-glace français. Au vu des performances livrées par les hommes de Philippe Bozon, la France ne méritait pas de descendre d’un échelon. L’équipe de France, privée de nombreux cadres (Antoine Roussel, Pierre-Edouard Bellemare, Stéphane Da Costa, etc.), a montré, dans l’ensemble, un bon niveau. Seulement, il y avait toujours une erreur (de jeunesse principalement) pour faire écrouler tout le bon travail effectué auparavant. Largement menée par la Slovaquie et le Canada, la France est revenue à un petit but… avant de craquer à nouveau. Ce Mondial était une compétition d’apprentissage aussi bien pour les jeunes tricolores que pour leur coach, novice à ce niveau lui aussi, il a pris la relève après la longue mandature du druide Dave Henderson. Les Blues ne verront pas la Suisse en mai prochain, mais le Mondial IA. Une descente pour mieux repartir ? On l’espère. En attendant, c’est le God Save The Queen qui a retenti à Kosice a l’issue du match… Un hymne pour fêter un maintien juste après une montée historique. Sorry good game.

Les listes des équipes de France 2019/2020 dévoilées par la FFS

La Fédération Française de Ski (FFS) a dévoilé vendredi dernier les listes officielles des équipes de France 2019/2020. Découvrez ci-dessous les athlètes présents en Equipe de France A la saison prochaine.

Anaïs Chevalier bien que présente dans la liste des sélectionnées pour le prochain hiver, ne courra pas. Effectivement, la biathlète des 7 Laux attend un heureux événement.

Encore du lourd à la retraite…

Une fois n’est pas coutume, la semaine a été marquée par des annonces de retraite. Et là, c’est du lourd qui s’est retiré. La biathlète allemande Laura Dahlmeier, double championne olympique à PyeongChang en 2018, septuple championne du monde et vainqueur du gros globe en 2017, quitte le grand cirque de son sport à seulement 25 ans. C’est les larmes aux yeux que la patineuse de vitesse sud-coréenne Lee Sang-Hwa a annoncé sa retraite : la double championne olympique du 500m et recordwoman du monde de la spécialité, blessée au genou, jette l’éponge à 30 ans. Enfin, le fondeur tricolore Damien Tarantola – vainqueur cet hiver de la FIS Worldloppet Cup, circuit longue distance de la Fédération Internationale de Ski – ne remettra plus un dossard en compétition.

En bref…

La station autrichienne d’Hochkar rouvre le temps d’un week-end !
Des Winter X Games à Calgary

S’il n’y aura pas de Mondiaux l’hiver prochain, il y aura une double dose de Winter X Games ! En plus de l’habituel et célèbre rendez-vous d’Aspen et d’Oslo, la ville canadienne de Calgary et Shanghai accueilleront des épreuves selon Ski Chrono.

Pour une séance rattrapage de la semaine précédente, cliquez juste en-dessous

A propos de Florian Burgaud 84 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*