[PLANÈTE BLANCHE #36] Les JO 2026 en Italie, Grange continue et la FIS Worldloppet Cup s’arrête

Thomas Bach a dévoilé ce lundi depuis Lausanne le nom de la ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver 2026. (© Fabrice Coffrini/AFP)

Jean-Baptiste Grange is back in the game ! Le slalomeur de Valloire, double champion du monde en 2011 à Garmisch-Partenkirchen et 2015 à Beaver Creek, a confirmé cet après-midi à nos confrères de Ski Chrono son envie de poursuivre sa carrière. Cela malgré une rupture des ligaments croisés contractée au début de l’année à Wengen. Avant ce coup du sort, le meilleur slalomeur tricolore de ses dernières années était revenu à son meilleur niveau avec une cinquième place à Lévi (Finlande) et un autre top 10 du côté d’Adelboden (Suisse). De quoi lui donner l’envie de continuer, encore, à 34 ans. « J’ai envie de remonter sur les skis, confie le skieur au média grenoblois. Quand j’ai vu tous les gars de ma génération, Thomas Fanara, Thomas Mermillod-Blondin, Steve Missillier, Felix Neureuther qui arrêtaient, j’ai eu pas mal de questionnements. Est-ce que je repars ou pas ? Mais je n’ai pas envie de finir sur une blessure. Et puis ma carrière est faite, j’ai la chance d’avoir le choix de décider, certains ne l’ont pas. Sans parler de résultat, je me suis dit que j’avais la chance de pouvoir finir sur mes deux jambes, alors oui, j’ai envie de continuer. J’ai la possibilité de refaire une saison, il faut en profiter. » Un choix fort pour celui qui avait disputé sa première Coupe du monde en 2004 à Chamonix… de retour au programme l’année prochaine ! « Quand j’ai vu le programme de la Coupe du monde, avec un slalom à Chamonix en février, j’étais trop content : c’est le petit truc en plus », s’enthousiasme l’homme aux 18 podiums au plus haut niveau pour 9 victoires, dont le mythique doublé Kitzbühel-Schladming en 2011. Avec Alexis Pinturault, Victor Muffat-Jeandet, Julien Lizeroux et Grange, l’équipe de France de slalom aura encore une fois fière allure l’hiver prochain. Surtout si le Lorrain Clément Noël, la météorite de la saison dernière vainqueur à Wengen, Kitzbühel et Soldeu, réitère ses prouesses entre les piquets serrés. Cette nouvelle tombe à pic pour les amoureux des sports d’hiver qui voyaient partir une à une leurs idoles en ce début d’été 2019. Fait nous encore un peu rêver Jibé. S’il te plaît. « Si je repars, je ne me donne pas de limite », conclut Grange sur Ski Chrono. Que de belles paroles. À traduire en actes sur les pistes de la Planète Blanche. Si son corps le veut bien en le laissant tranquille. Au moins un an.
Retour sur toute l’actualité des sports d’hiver dans ce 36eme numéro de la Planète Blanche : la désignation de la ville hôte des JO 2026 tient la une !

Les Jeux d’hiver 2026 auront lieu à Milan et Cortina d’Ampezzo

C’est à Lausanne, lieu du siège du CIO, que la ville hôte des Jeux Olympique d’hiver 2026 a été désignée ce jour. Thomas Bach, le président allemand de l’institution, a décacheté l’enveloppe renfermant le nom du vainqueur à 18h05. Et… c’est le duo italien Milan/Cortina d’Ampezzo qui l’emporte après le vote des membres actifs du CIO. C’est une victoire logique puisque la candidature transalpine était la grande favorite de ce vote face au tandem suédois composé de Stockholm et d’Äre. C’est par 47 voix contre 34 que Milan/Cortina l’a emporté face à la candidature suédoise. Si la Suède n’accueillera pas les Jeux d’hiver comme depuis leur création, c’est la troisième fois qu’ils reviennent dans la botte après 1956 à… Cortina d’Ampezzo et 2006 à Turin. Les cris ”Italia ! Italia !” pouvaient alors retentir dans l’assistance.

Cette victoire est donc logique parce que Milan/Cortina avait les faveurs de la commission d’évaluation du CIO, des sites connus du monde du ski et surtout un fort soutien de la population. Ces Jeux 2026 rentrent aussi dans le cadre de l’agende 2020 mis en place par Thomas Bach avec un budget de 1.5 milliards de dollars, un dossier écologiquement responsable et des installations déjà largement existantes. Il y a encore un an, huit candidatures (Graz, Calgary, Sapporo et Sion se sont retirés, Erzurum a été recalé) étaient encore en lice, loin du duel d’aujourd’hui. Cette XXVeme édition des Jeux Olympiques d’hiver aura lieu du 6 au 22 février 2026 quatre ans après la prochaine levée olympique hivernale à Pékin, lors de l’hiver 2022.

La FIS Worldloppet Cup, c’est fini : la Visma Ski Classics prend le monopole des longues distances en ski de fond

Un profond séisme a secoué le monde du ski de fond en début de semaine dernière. Après son assemblée générale – qui a eu lieu en Islande à Isafjordur, lieu de la Fossavatnsgangan remportée par la Française Marine Dusser cette année – le conseil des délégués des 20 courses membres a décidé d’arrêter la FIS Worldloppet Cup, la Coupe du monde des courses de ski de fond longues distances. Rien que ça ! Epp Paal, le président de Worldloppet, a réagi à cette décision sur le site internet de la compétition : « Nous estimons que nous devons nous concentrer davantage sur les skieurs populaires. »

Une nouvelle vision doit être mise en place, avec les coureurs amateurs au centre de ce projet. Un classement mondial pourrait même être mis en place, un peu à la manière des rankings mondiaux en tennis. Ce nouveau système prendrait en compte les circuits Worldloppet, Euroloppet, Russialoppet ou Visma Ski Classics… rassemblés dans un seul calendrier ! Une annonce en ce sens doit avoir lieu en août selon le communiqué fourni par Worldloppet. En attendant, la Visma Ski Classics est la grande gagnante de cette nouvelle puisqu’elle devient le seul circuit professionnel de grande envergure. L’autre gagnant, du côté de la France, est le team Jobstation (voir vidéo ci-dessous) qui avait décidé de se tourner vers la Visma à l’aube de l’hiver 2019/2020 avec un recrutement de haute volée.

Falla déjà en forme, Klaebo et Joahug aussi : la saison de rollerski est lancée en Norvège

Les Norvégiens prennent toujours de l’avance sur la concurrence. Même l’été. Maiken Caspersen Falla et Johannes Hoesflot Klaebo, les champions du monde de la spécialité sur neige, ont remporté le sprint rollerski du Grand Prix de Kirkebakken la semaine dernière à Hamar. Elle devance sur la ligne Tiril Udnes Weng, Kristin Austgulen Fosnaes et Therese Johaug, lui Even Northug et Alexander Bolshunov. Petter Northug Jr. était également présent.

Le lendemain, la crème de la crème des nordiques et des spécialistes de roller ski se retrouvaient sur les hauteurs d’Oslo pour l’Holmenkollen Ski Show 2019. Sindre Bjoernestad Skar l’emporte chez les hommes alors que Therese Johaug n’a laissé aucune chance à la concurrence, comme en hiver lorsque la neige tapisse les pistes. Harald Riiber et Gyda Westvold Hansen remportent les courses de combiné nordique.

La première Rolleurope pour Romano au col de la Bonnette

Le terrible parcours de 23 km pour 1 600 mètres de dénivelé que proposait la Rolleurope, la course la plus haute d’Europe avec une arrivée au sommet du col de la Bonnette (Mercantour) à 2 800 mètres, a réussi à l’Italien Lorenzo Romano, parrain de l’événement et vainqueur du 50 km classique des championnats d’Italie de ski de fond cette année. En 1h29’33” de souffrance sur les ski-roues, le jeune italien devance Benjamin Faivre de plus de 4 minutes, Christophe Gasche complète le podium. Blandine Meynier l’emporte chez les dames en 2h41’27”.

En bref…

Le plateau du MFNF se dévoile encore…

Les organisateurs du Martin Fourcade Nordic Festival ont annoncé de nouveaux noms pour leurs compétitions prévues le 31 août prochain sur le Pâquier d’Annecy. Les biathlètes Ekaterina Yurlova-Percht, Lukas Hofer, Benedikt Doll, Paulina Fialkova, Franziska Preuss, Dmitry Malyshko et Monika Hojnisz ainsi que les fondeurs Gleb Retivykh, Greta Laurent, Jovian Hediger, Nadine Fähndrich et Lauren van der Graaff seront de la partie.

Les Mondiaux 2022 de patinage auront lieu à Montpellier… c’est presque sûr !

Le Conseil de l’ISU (International Skating Union) a pris la décision d’attribuer les Championnats du monde de patinage artistique 2022 à Montpellier. Cette compétition reviendra en France pour la première fois depuis Nice en 2012 lorsque Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat décrochaient le bronze. Cette décision sera définitivement entérinée lors du prochain Conseil prévu en octobre prochain.

Domracheva ambassadrice des Jeux Européens de Minsk, J-199 pour les JOJ d’hiver de Lausanne

Les deuxièmes Jeux Européens battent actuellement leur plein en ce moment même du côté de Minsk, en Biélorussie. C’est l’ex-biathlète star du pays, Darya Domracheva, qui a été désignée ambassadrice de l’événement.

Le grand événement de l’hiver à venir, ce sont les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver organisés en Suisse, et un peu en France aux Tuffes. Le coup d’envoi de cette compétition sera donné dans exactement 199 jours, on fêtait les J-200 hier dimanche 23 juin 2018.

Hughes numéro 1 de la draft NHL, Koutcherov MVP

Les 21 et 22 juin a eu lieu la toujours très attendue draft NHL. Ce sont les Devils du New Jersey qui ont eu de la chance à la loterie et qui ont eu le premier choix en la personne de l’Américain Jack Hughes, 112 points en 50 matchs cette saison. Le Finlandais Kaapo Kakko, champion du monde cette année avec son pays avec 7 buts en 10 rencontres, numéro 2, part aux Rangers de New York alors que les Blackhawks de Chicago ont choisi le Canadien Kirby Dach. Le premier gardien, Spencer Knight, treizième, a été choisis par les Panthers de la Floride.

Concernant les récompenses individuelles, le titre le MVP de la saison est glané par le Russe Nikita Koutcherov des Lightning de Tampa Bay, meilleure équipe de l’histoire en saison régulière. C’est le deuxième russe après Aleksandr Ovetchkine à soulever le trophée Hart. Cette saison, il a inscrit 128 points lors des 82 rencontres de la saison régulière.

Le premier FFS Golf Trophy a eu lieu à Evian, l’AG du POOL des fabricants de la FFS aussi

Les concluantes inspections de la FIS pour les deux nouveaux sites de compétitions de snowboard au Canada

Les bosseurs s’adonnent au water jump dans le lac d’Annecy

L’article de Ski Chrono annonçant la poursuite de la carrière de Grange

Pour une séance rattrapage de la semaine précédente, cliquez juste en-dessous

A propos de Florian Burgaud 93 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*