[PLANÈTE BLANCHE #44] Chisaki Maeda reine de l’herbe, l’adieu de Baud, le jubilé de Laheurte et Stoch vainqueur chez lui

Le Polonais Kamil Sotch remporte pour la première fois un concours à Zakopane, sa ville. (© FIS Ski Jumping)

Lundi dernier, le fondeur norvégien Sondre Turvoll Fossli a été victime d’un arrêt cardiaque alors qu’il conduisait sa voiture. Le vainqueur du sprint de Ruka en 2011, grâce aux secours vite arrivés sur place, n’a fait “que” frôler la mort. S’il s’en est sorti, cela n’a pas été le cas d’autres sportifs qui ont connu un sort tragique. La liste est longue et il serait à la fois triste et difficile de l’égrener exhaustivement. La semaine dernière l’espoir du cyclisme belge Bjorg Lambrecht perdait la vie sur les routes du Tour de Pologne après une chute. Un coup de poignard dans le cœur des amoureux de vélo, de sport, de la vie. Bjorg est parti bien trop tôt, comme David Poisson, Sarah Burke, Jules Bianchi, Marc-Vivien Foé, Marco Simoncelli ou Régine Cavagnoud. Tous sont décédés dans l’exercice de leur sport, dans leurs habits de héros égayant le quotidien du commun des mortels. Dorénavant, Fossli ne va plus voir la vie de la même manière. Il a la chance d’être encore parmi le monde des vivants. Qu’il s’en remette le mieux possible et qu’il profite de la vie. Le reste – son retour sur les skis et à la compétition – n’est que futilité.

Un tour d’horizon complet de l’actualité des sports d’hiver, même l’été ? C’est seulement dans la Planète Blanche d’Agora Sports. Ce 44eme, et dernier, numéro fait le bilan des Mondiaux de ski sur herbe mais revient aussi sur le jubilé de Laheurte, les Grands Prix de saut à ski, la retraite de Baud-Mugnier ou les courses de rollerski et ski de fond du week-end.

Chisaki Maeda cannibalise les Mondiaux de ski sur herbe, Frau sur le toit du monde huit ans après

Le Marbachegg, ses prairies, ses vues idylliques, ses vaches, son emmental et… son spot de ski sur herbe ! C’est au centre de la Suisse, dans le canton de Lucerne, que la fine crème du ski sur herbe mondial s’est donné rendez-vous la semaine dernière à l’occasion des Mondiaux de ce sport si particulier. Sur l’herbe du Marbachegg, à quelque 1 400 mètres d’altitude, une petite bombe japonaise a littéralement cannibalisé la compétition. Comme le grand Eddy Merckx – qui a perdu son rival de toujours Felice Gimondi il y a quelques jours – en son temps et comme… elle-même il y a quelques semaines aux Mondiaux juniors de Stitna nad Vlari (République Tchèque).

La sœur de Marino, bronzée en super combiné et super-G, remporte les quatre épreuves du programme : le super combiné, le géant, le super-G et le slalom. Le tout avec une marge impressionnante sur la concurrence. L’Autrichienne Jacqueline Gerlach, large leader du général de la Coupe du monde, prend l’argent en super combiné et géant, sa compatriote Daniela Krückel le bronze en slalom, la Tchèque Adela Kettnerova l’argent en super-G et la Japonaise Minori Tamura l’argent en slalom.

View this post on Instagram

💪🏻💪🏻💪🏻

A post shared by Grasski WM Marbachegg (@grasskiwm) on

Chez les hommes, l’Italien Edoardo Frau – 48 victoires en Coupe du monde et six gros globes de vainqueur du général – est (re) devenu champion du monde… huit ans après son dernier sacre ! En 2011, à Goldingen (Suisse), il avait remporté le slalom géant… alors qu’en 2005 il prenait l’or en super-G à Dizin (Iran). Cette année, le Transalpin – 18 médailles mondiales au total – a remporté le super combiné et le super-G à 39 ans. Les deux autres titres sont revenus aux Suisses Stefan Portmann (super-G) et Mirko Hüppi (slalom). Le Tchèque Martin Bartak, numéro 1 mondial, repart de Suisse avec une seule médaille : l’argent du géant. Retour de la Coupe du monde en fin de semaine en Iran.

View this post on Instagram

#ohwasfüreintag #champions

A post shared by Grasski WM Marbachegg (@grasskiwm) on

Laheurte jubile à Gérardmer, le duel Muhlethaler/Gérard fait rage

Gérardmer a fêté Maxime Laheurte le week-end dernier. À l’occasion du passage du Samse Summer Tour dans la station, le néo-retraité champion du monde 2013 dans la Val di Fiemme organisait son jubilé sur le tremplin du Bas Rupts. Pour son dernier envol, Laheurte termine deuxième d’un concours remporté par son jeune compatriote Jack White. La suite nous est magnifiquement conté sur le compte Facebook Vosges Saut à ski & Combiné nordique : “Max n’a pu faire autrement que remonter skis sur l’épaule après la compétition pour le rappel. Un dernier saut lumières éteintes dans l’élan, feu d’artifice à la table d’envol et, 70 mètres plus loin, traversée de la palette d’arrêt au milieu d’une haie d’honneur de sauteurs. La boucle est bouclée.” Bon vent Max !

Laurent Muhlethaler complète le podium lors du concours de saut. Le lendemain, le Jurassien a battu le record du tremplin, avec un bond à 76.5 mètres), de… Maxime Laheurte ! Lors de la course ski-roues, Antoine Gérard, parti à une minute de Muhlethaler, a pris le meilleur sur son concurrent. Quelques jours avant, à Autrans, c’était Muhlethaler qui s’était imposé, comme lors du concours de saut à ski spécial de Chaux-Neuve. Nul doute que ses deux-là vont se tirer la bourre toute la saison… pour se tirer vers le haut !

Stoch et Kriznar gagnent en Grand Prix, Pagnier enchaîne, Contamine solide en Coupe continentale

La campagne des Grands Prix FIS de saut à ski fait rage. Le week-end dernier, la caravane était à deux endroits en même temps. Les hommes ont enchaîné les records d’été du tremplin de Zakopane (Pologne), le Wielka Krokiew. Finalement, c’est Yukiya Satovainqueur avec ses compatriotes de la compétition par équipes, une première pour le Japon en Grand Prix depuis 1999 – qui est aujourd’hui recordman du tremplin, grâce à un bond stratosphérique de 145 mètres, le plus long jamais mesuré en Pologne. Pour ce qui est de la compétition individuelle, c’est l’idole de tout un pays, l’enfant de Zakopane, Kamil Stoch, qui l’emporte. Le Slovène Timi Zajc garde la tête du général des Grands Prix avant l’étape d’Hakuba (Japon) prévue le week-end prochain… avec le retour de Ryoyu Kobayashi sur les tremplins !

Les féminines, elles, refermaient leur été des Grands Prix à Frenstat (République Tchèque). La Japonaise Sara Takanashi, assurée de remporter le général pour la huitième année de suite, n’a pas fait le déplacement tout comme Maren Lundby, qui a chuté à l’entraînement pendant la semaine. En l’absence de la reine de l’été, c’est la Slovène Nika Kriznar qui a brillé : en battant, elle aussi, le record du tremplin elle devance l’Allemande Juliane Seyfarth et sa compatriote Ursa Bogataj. Joséphine Pagnier, seule tricolore présente dans le centre de l’Europe, termine à une très jolie huitième place après avoir terminé la qualification en deuxième position. Parallèlement aux compétitions féminines, se tenaient deux concours masculins comptant pour la Coupe continentale : le Norvégien Joakim Aune et le Polonais Pawel Wasek gagnent tandis que Mathis Contamine est 15eme du premier concours, marquant ses premiers points à ce niveau. Le Polonais Klemens Muranka est leader du général avant le week-end de Rasnov (Roumanie) prévu à la fin du mois.

Sömskar et Stadaas rois de l’Alliansloppet, Zuloaga et Waichler de l’Ushuaialoppet, le team Jobstation en sursis…

La plus grande course de rollerski du monde a eu lieu samedi dernier dans le sud de la Suède à Trollhätan. Cette course, c’est l’Alliansloppet, 48 kilomètres en style classique, troisième étape du Guide World Classic Tour (GWCT) et première levée du tout nouveau circuit Challenger de la Visma Ski Classics. La Suédoise Linn Sömskar, reine des Mondiaux de ski-roues de Madona, bat sa compatriote Hanna Falk, double vainqueur de l’épreuve, au sprint de quelques centimètres. La Norvégienne Astrid Oeyre Slind, leader du GWCT, complète le podium et se dirige vers la victoire finale avant la Toppidrettsveka prévue jeudi.

Si Andrew Musgrave, 13eme en Suède, se dirige également vers la victoire finale, l’homme qui a levé les bras sur la ligne d’arrivée n’a pas la banane du Britannique aujourd’hui… Le Suédois Anton Karlsson a sprinté magnifiquement dans la dernière ligne droite pour prendre le meilleur sur ses concurrents. Le problème est qu’il n’a pas emprunté le bon couloir pour l’emporter. Du coup, le jury de course l’a disqualifié et c’est le Norvégien Kasper Stadaas qui est sacré vainqueur de l’Alliansloppet 2019. Le Suédois Calle Halfvarsson monte sur le podium à la troisième place derrière Vegard Vinje.

Le lendemain avait lieu la première course de ski de fond de la saison… en Argentine ! La neuvième édition de l’Ushuaialoppet s’est déroulée sur la Terre de Feu dans des conditions idylliques. L’Argentin Matias Zuloaga et l’Américaine Claire Waichler remportent ce 50 kilomètres classique comptant, lui aussi, pour la Visma Ski Classics Challenger.

Parallèlement aux compétitions de la semaine, un coup de massue est venu mettre la tête sous l’eau du Team Jobstation, équipe française de ski de fond au recrutement ambitieux cet été. Effectivement, Jobstation, le sponsor principal de l’équipe, s’est retiré. Si le Team Jobstation ne trouve pas les financements, qui s’élèvent à quelque 250 000 euros selon Guillaume Bonnafond, son manager, l’équipe – présente sur l’Alliansloppet – ne pourra pas courir cet hiver.

Baud-Mugnier arrête sa carrière

La skieuse des Gets Adeline Baud-Mugnier a posté un long message sur les réseaux sociaux pour annoncer la fin de sa carrière. Spécialiste du géant, membre du top 15 mondial de nombreux mois et championne du monde par équipes, la Haute-Savoyarde n’en pouvait plus des blessures : elle s’est fait quatre genoux durant sa vie de sportive. En janvier dernier, son genou a une nouvelle fois lâché, la fois de trop : “Après ce nouveau coup dur, j’ai couvent entendu ‘tu continues, hein ? Il faut !’. Je leur réponds aujourd’hui que non, ‘il ne faut pas’ et que pour mon intégrité physique, je dois malheureusement tourner la page.”

En bref…

L’affiche du Critérium de la Première Neige dévoilée

Les organisateurs des Coupes du monde de Val-d’Isère, prévues en décembre prochain, ont dévoilé l’affiche – plutôt réussie – de la 64eme édition du Critérium de la Première Neige.

Shiffrin signe chez Adidas

Déjà sponsorisée par Barilla qui appose son logo sur son casque, l’Américaine Mikaela Shiffrin est désormais liée à la société allemande Adidas.

Brunner se fait les croisés

Pour la troisième fois en 17 mois, la skieuse autrichienne Stephanie Brunner s’est gravement blessée au genou gauche. C’est à Ushuaia (Argentine) lors d’un entraînement que cette énième catastrophe a eu lieu. Get well soon Stephanie.

La légende Tony Hawk pessimiste pour White aux Jeux de Tokyo

Il y a quelques jours, le snowboardeur Shaun White évoquait ses envies de Jeux de Tokyo 2020 sur un skate. S’il sait que le chemin vers la Japon sera difficile, White fait également face au scepticisme de Tony Hawk, légende planétaire de la planche à quatre roues, qui s’est confiée à L’Equipe : “Les épreuves prévues aux JO ne sont pas adaptées à son style. Pour se qualifier, il faudrait qu’il change son style et son approche. Il en est capable mais le challenge est très compliqué. Il est très bon mais je ne crois pas qu’il soit fait pour les Jeux.”

Une Coupe du monde américaine en saut à ski ?

Walter Hofer, le directeur de course la FIS, était aux Etats-Unis la semaine dernière. Il en a profité pour annoncer que faire revenir un événement en Amérique du Nord est une priorité de la Fédération Internationale (il n’y a pas eu de Coupe du monde de saut à ski depuis 2000). Si tout se passe bien, un concours aura lieu dans le Michigan en 2021 !

Jacquelin meilleur que Vittoz, Lapierre au repos, Fourcade fait 100 km avec Duvillard

Le Sentier des Ours, un trail de 13 kilomètres disputé à Autrans, a souri à Emilien Jacquelin : le biathlète l’emporte tandis que Vincent Vittoz, son coach en équipe de France, est troisième. Marie Dorin-Habert est première chez les féminines.

Pendant ce temps-là, on apprenait que Jules Lapierre avait été mis au repose total par le staff de l’équipe de France de ski de fond : il souffre d’une fissure au tendon d’Achille qui se résorbe très mal. le sprinter Renaud Jay est, lui, touché au tendon rotulien.

Enfin, comme il y a trois ans, Robin Duvillard et Martin Fourcade – accompagnés de Clément Arnault – ont réalisé une sortie en ski-roues d’une centaine de kilomètres dans le Vercors.

Muffat-Jeandet pêche les champignons

Les champions bornandins en mini-tracteurs !

Pour une séance rattrapage de la semaine précédente, cliquez juste en-dessous




Voilà, c’est fini… Rendez-vous sur Nordic Magazine !

Après 44 chroniques hebdomadaires, la Planète d’Agora Sports va devenir à partir de la semaine prochaine la Planète Blanche de Nordic Magazine. C’est avec une grande émotion que l’auteur de ses lignes écrit les derniers mots de cette dernière Planète Blanche made in Agora. Rendez-vous sur Nordic Magazine pour de nouvelles aventures !




A propos de Florian Burgaud 93 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*