[PLANÈTE BLANCHE #1] Le retour du ski alpin confirmé et Desthieux meilleur que Fourcade à Arçon alors que l’hiver pointe le bout de son nez…

Simon Desthieux, devant, et Martin Fourcade à la bagarre à Arçon lors de la poursuite des championnats de France d'été (crédit : Nordic Magazine)

A l’heure où le soleil disperse ses dernier (chauds) rayons de soleil, les sportifs hivernaux revivent, comme nous amateurs de ski et de snowboard quand les flocons tombent en nombre sur nos somptueuses montagnes. La résurrection hivernale des champions n’est parfaite que si la préparation estivale est réussie. Cette dernière est loin d’être facile à réaliser : bosser seul dans son coin, ou en groupe lors de stages ponctuels, pendant le printemps et l’été avec le lointain horizon de l’hiver est une gageure pas donnée à tous. En ces mois de Phoebe écoulés, les bosseurs emmenés par la championne olympique Perrine Laffont sont allés en Australie trouver la neige alors que les alpins, comme d’accoutumée, se sont relayés à Ushuaïa, aux confins de l’Argentine. Le combiné Maxime Laheurte est même allé gagner les championnats d’Allemagne d’été à Hinterzarten ! En résumé, l’été ne fut pas de tout repos et l’hiver qui approche s’apparente presque comme un exutoire pour les forçats des mois hiémaux. Alors que la Coupe du Monde reprend le week-end prochain avec le traditionnel slalom géant de ski alpin de Sölden, retour sur l’actualité des sports blancs de la semaine écoulée. Eh oui, Une semaine sur la planète blanche est de retour pour une deuxième saison sur Agora Sports.

Les géants de Sölden confirmés, Sofia Goggia blessée !

Tous les ans à cette période de l’année, la décision de la Fédération internationale de ski (FIS) tombe, comme une sentence implacable des dégâts de l’été sur l’enneigement du glacier du Rettenbach de Sölden. Cette année doit être une bonne parce que la FIS a donné son feu vert aux géants d’ouverture de la saison 2018/2019 malgré les températures élevées relevées en Europe en ce mois d’octobre anormalement élevé. Les équipes de la station tyrolienne ont réussi à enneiger la seule piste de compétition, après un travail sans doute titanesque. Samedi, les filles donneront le coup d’envoi de la saison, dimanche ce sera les hommes. La Patrouille de France sera bien représentée : la FFS a annoncé la sélection il y a quelques jours, Tessa Worley emmènera les Bleues alors qu’Alexis Pinturault, Mathieu Faivre, Victor Muffat-Jeandet et Thomas Fanara seront présents du côté des Bleus. Notons, le grand retour de Steve Missillier, médaillé olympique à Sotchi en 2014, après une saison blanche.

Markus Mayr, de la FIS, (en bleu) lors de l’inspection de la piste de Sölden. (© Local OC)

D’ouverture de l’hiver, l’Italienne Sofia Goggia n’en sera pas. La championne olympique de descente s’est blessée à la malléole – elle est fracturée – à l’entraînement sur la glacier autrichien d’Hintertux. Obligée de rester cinq semaines la jambe droite dans le plâtre puis dans une attelle, la Transalpine ne reviendra pas sur les pistes avant le début de l’année prochaine. Get well soon Sofia ! 

Martin Fourcade battu à Arçon, Braisaz et Bescond championnes !

Alerte info. Martin Fourcade a perdu une course ! Le plus grand des olympiens français depuis les derniers JO a été devancé par Simon Desthieux lors de la poursuite des championnats de France d’été disputés à Arçon, dans le Doubs. Passé ce constat volontairement alarmiste, nous pouvons dire que Fourcade avait remporté, la veille, le sprint malgré une faute lors du tir couché, remportant par là-même son treizième titre national. Très rapide sur les skis, comme à son habitude, il avait devancé Desthieux et Fillon-Maillet, aussi auteurs d’un 9/10, de presque trente secondes. Mais cette marge n’a visiblement pas suffit lors de la poursuite au cadet des Fourcade, fautif une fois à chaque passage derrière la carabine, au contraire de Desthieux (18/20). Antonin Guigonnat, remonté de la sixième place, complète le podium. Finalement, cet automne, Martin Fourcade a remporté trois des quatre courses auxquels il a pris part et se dit en meilleur forme que l’année dernière au même moment. Place maintenant à du repos avant un dernier stage de préparation qui se déroulera en Norvège. La Coupe du Monde débute la première semaine de décembre à Pokljuka, en Slovénie. Le compte à rebours est d’ores et déjà enclenché…

Martin Fourcade
Martin Fourcade sur la piste du stade Florence Baverel d’Arçon lors du sprint. (© Nordic Magazine)

Chez les dames, Marie Dorin-Habert – qui a ouvert à Corrençon-en-Vercors Zecamp, un centre d’hébergement sportif, il y a quelques jours de cela avec son mari Loïs Habert et le fondeur Robin Duvillard, lieu qui a accueillit les copains de l’équipe de France – n’étant plus là c’est Justine Braisaz, vainqueur du sprint, et Anaïs Bescond, lauréate de la poursuite (son onzième titre national), qui ont pris le meilleur sur la concurrence à Arçon. Ces championnats nationaux d’été de biathlon ont été un grand succès populaire, les amateurs venant exhorter leurs champions en nombre sur les bords des pistes de ski-roues du stade Florence Baverel d’Arçon.

Justine Braisaz
Justine Braisaz, la championne de France d’été du sprint 2018. (© Nordic Magazine)

Lindsey Vonn se retirera à l’issue de la saison

C’est une nouvelle qui n’est pas bonne pour le ski alpin féminin. Sa rockstar planétaire, l’Américaine Lindsey Vonn va mettre un terme à sa carrière de skieuse professionnelle à l’issue des Finales de Soldeu (Andorre) disputées au mitan du mois de mars prochain. Son principal objectif sera de battre le record de victoires en Coupe du Monde du Suédois Ingemar Stenmark : elle en est à 82 alors que la légende nordique en compte quatre de plus. Etant donné que l’hiver passé elle a levé les bras à cinq reprises, cet objectif paraît atteignable pour la Speed Queen qui se consacrera uniquement à la descente et au Super-G au cours de son dernier hiver d’athlète.

“Si je l’obtiens  [le record], ce sera un rêve devenu réalité. […] Si je ne le fais pas, je pense que ma carrière a été suffisamment fructeuse [pour m’en contenter], je serai toujours la skieuse la plus gagnante de l’histoire.” (Lindsey Vonn à Nick Zaccardi de la NBC)

Lindsey Vonn
Lindsey Vonn dans la raquette d’arrivée du Super-G olympique en février dernier. (© Christophe Ena/AP)

En bref…

Sourire

Le skieur alpin français Victor Muffat-Jeandet arbora un nouveau sponsor sur son casque cet hiver. Il s’agit de la société de gestion d’actifs Tikehau Capital dont un des associés n’est autre que… François Fillon, grand amateur de courses automobiles. Il va devoir se mettre au ski, à moins qu’il n’y envoie (fictivement ?) Pénélope ? 

Victor Muffat-Jeandet, Tikehau Capital
Victor Muffat-Jeandet et son nouveau sponsor sur la casquette (© Facebook Victor Muffat-Jeandet)
Malchance

La biathlète allemande Laura Dahlmeier qui, malgré les rumeurs, a décidé de continuer sa carrière ne sera peut-être pas présente à Pokljuka pour le lancement de l’hiver 2018/2019. Effectivement, la championne bavaroise est tombée en VTT mais a surtout dû se faire opérer des dents de sagesse. Opération qui a entraîné une infection affaiblissant son système immunitaire et la mettant au repos forcé. “Maintenant, je dois juste écouter mon corps. Je suis certaine que je pourrai rattraper mon retard d’entraînement dès que je serai en état de faire des efforts.” a-t-elle dit à l’agence allemande SID. Espérons qu’elle se remette vite de ce vilain coup du sort.

Patins

La première étape des Grands Prix de patinage artistique avait lieu le week-end passé aux Etats-Unis à Everett à l’occasion du Skate America. Le local Nathan Chen l’a emporté chez les hommes ; Romain Ponsart est onzième. Relevons que le système de notation a été modifié cet hiver pour (essayer de) mettre fin, entre autre, à la multiplication des quadruples sauts lors des programmes libres.

Nathan Chen
Nathan Chen, le vainqueur du Skate Amercia 2018, a tout de même tenté cinq quadruples sur la glace d’Everett… (© Maddie Meyer/Getty Images)
Hommages sa mère

Le champion olympique 1960 français de descente, Jean Vuarnet (décédé en 2017) va faire son entrée au mussée olympique de Lausanne. Maurice Manificat a tweeté le camion de fartage de l’équipe de France de ski de fond : il “claque sa mère” selon le triple médaillé olympique.

Finissons sur une bien triste nouvelle qui est venue noircir l’été : il s’agit de la mort soudaine de la l’ex-fondeuse norvégienne Vikebe Skofterud sur l’île Sainte-Hélène à Hoveliken.

Vikebe Skofterud
Repose en paix championne. (© NTB/Scanpix)
A propos de Florian Burgaud 49 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*