[WEST-PREVIEW] Minnesota Timberwolves : Des loups décidés à se faire pousser des cornes

Gibson, Butler, Towns and Wiggins (c) Dunking with Wolves

Depuis les drafts de Wiggins et Towns, la hype n’a jamais lâché les Minnesota Timberwolves. Pourtant, les résultats du young core peinent à se faire sentir. Lors de la saison dernière, on a vu des progrès mais l’équipe de Thibodeau a vécu d’énormes trous. Toutes les attitudes défensives n’ont pas toutes été appliquées et l’attaque était parfois stagnante. Mais Thibs et ses hommes en ont marre d’attendre. Les moyens ont donc été mis en place pour passer la vitesse supérieure.

Résumé de l’été

L’ntersaison fut bien agitée dans le Minnesota. Dès la draft, Thibodeau choisit de tenter une nouvelle approche pour Jimmy Butler. Contrairement à l’année précédente, il fait mouche et envoie donc LaVine, Dunn (déjà voulu par les Bulls l’an dernier) et un swap de picks pour récupérer son ancien joueur. Avec le 16ème choix, Les Wolves draftent Patton, un pivot prometteur.

Autre mouvement important, Minny se sépare de son meneur titulaire de longue date, Ricky Rubio, juste avant le début de Free Agency afin de signer Jeff Teague (57M$/3ans) en agent libre. Et les emplettes ne sont pas finies. Pour renforcer son banc, la franchise engage Taj Gibson (28M$/2 ans), Jamal Crawford, Aaron Brooks et Marcus Georges-Hunt. De plus, Muhammad revient pour un an avec sa Qualifying Offer.

Enfin sur la fin de l’été, le Front Office décide d’offrir une extension au max à Andrew Wiggins (s’il promet qu’il va progresser). Apparemment, un accord est conclu entre toutes les parties, mais le joueur qui a viré son agent il y a peu, n’a pas encore apposé sa signature au contrat.

arrivées : Jeff Teague, Jimmy Butler, Taj Gibson, Jamal Crawford, Aaron Brooks, Justin Patton, Marcus Georges-Hunt

départs : Ricky Rubio, Zach LaVine, Kris Dunn

Le joueur à suivre : Karl-Anthony Towns

Towns est la face de la franchise mais cette saison il ne sera plus l’unique atout des Timberwolves. En effet, l’arrivée de Butler rabat totalement les cartes dans le Minnesota. Malgré le terrible bilan des Wolves, KAT n’a pas grand chose à se reprocher sur son apport lors de la saison 2016-2017. En effet, il sort d’une année sophomore à 25 points, 12 rebonds à 54% de réussite. Il n’a peut-être pas été aussi efficace défensivement mais bon, il est probablement déjà aujourd’hui dans le top 5 des meilleurs intérieurs de la ligue.

Il n’ya pas beaucoup de mots pour qualifier Towns tant on a parfois l’impression que tout son jeu est déjà en place. Jouer avec Dieng l’an dernier l’a parfois écarté de ses spots préférentiels sous le panier. Sur la saison, il prend presque autant de trois pts que de shoots à mi-distance. Ce n’est pas problématique en soi mais on peut se demander quels shoots il aurait pris avec plus un “stretch four” à ses côtés.

Karl-Anthony Twons (c) Star Tribune

 

Il sera intéressant de connaître sa complémentarité avec Taj Gibson. Espérons qu’il puisse prendre le leadership dans le cours de saison (il a travaillé avec KG l’an dernier). Teague et Butler ne sont pas forcément des vets (le leadership de Butler a été questionné à Chicago) mais ils ont tous les deux de l’expérience à revendre également.

Si l’on devait fixer des objectifs à Towns, on viserait plus une place de All-Star (malgré la cohue à l’Ouest) qu’un bond statistique, les ballons risquant de se faire un peu plus rare cette saison.

 

Cinq de départ

Jeff Teague – Jimmy Butler – Andrew Wiggins – Taj Gibson – Karl-Anthony Towns

C’est un cinq bien meilleur que celui avec lequel les Minnesota Timberwolves a débuté la saison dernière. En ça, l’été fut bien plus que réussi. Mais ce 5 (et tout le roster) pose quelques questions. Comment l’équipe va s’articuler ? Teague et un meneur slasheur qui touche beaucoup le ballon. Butler a besoin du ballon, Wiggins est proche niveau style de Butler. ET enfin Towns est (au moins identitairement) le chef de meute.

Parlons déjà défense. L’an dernier le Wolves étaient la 27ème défense selon le Defensive Rating (source Basketball-Reference), un comble pour une équipe coaché par Thibs. Cela était surtout dû à d’énormes breakdowns de l’équipe en 2nde MT. Les arrivées de Butler et Gibson vont donc remettre tout le monde dans le moule Thibodeau. Reconstruire une défense comme les Bulls d’antan est une priorité. Tout en sachant qu’il y a aussi des athlètes pour courir en transition, nouveauté par rapport à l’an dernier.

Niveau hiérarchie, Butler et Towns devraient se partager les premiers rôles. Une question sera faite selon l’utilisation de Wiggins qui a des spots similaires à Jimmy Buckets mais est moins bon dans tous les compartiments. Teague lui aura pour rôle de maintenir tout le monde content tout en étant une solution viable pour sanctionner de loin (ce que ne pouvait pas faire Rubio). Taj Gibson se contentera des miettes vu la profusion de talents.

Le pronostic de la rédaction : 6ème de la conférence ouest

Pas de bêtises pour les Wolves. Ils devraient aller en Play-offs quoi qu’il arrive. L’apport en talent réalisé cet été devrait l’amener à être dans une caste propre. A la cinquième place, les Loups seront en effet assez loin du Big Four de la conférence. Mais ils seront aussi assez tranquille par rapport aux dernières équipes du top 8. La saison risque malgré tout de ne pas être un fleuve tranquille, il y a une défense à construire, une attaque à trouver, et donc beaucoup d’interrogations pour ces Wolves. 

Rien que découvrir les Playoffs seraient déjà une victoire pour la franchise au final. Les interrogations et la façon dont Thibodeau (l’un des derniers coachs/general manager après cette intersaison) y trouvera des réponses définira de l’avenir à moyen terme des Timberwolves. Car là est le vrai objectif des Loups, arriver au niveau nécessaire pour concurrencer et battre les Warriors. Thibs a décidé de donner encore plus une identité Bulls à cette équipe, quand la ligue va dans une direction différente. Towns et sa future domination apparaît comme la clé d’un puzzle dont les pièces ne s’imbriqueront pas sans effort.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*