Remi Garde fête aujourd’hui ses 51 ans

Ancien joueur de football professionnel et aujourd’hui entraîneur, Rémi Garde est devenu une vraie personnalité du football français.

Une carrière de joueur honorable

Né le 3 avril 1966 dans une petite commune du Rhône, Rémi se passionne dès son plus jeune âge pour le football. Il effectue l’ensemble de sa formation au sein de l’Olympique Lyonnais. Il intègre le club pro à ses 18 ans, ou il se voit jouer en équipe réserve pendant 4 ans. En 1988, il intègre l’équipe première, alors entraînée par Raymond Domenech. Joueur de devoir au fort caractère, il obtient dès sa première saison le capitanat. C’est un succès puisque le club obtient le titre de champion de deuxième division  ce qui permet à Rémi de goûter à la première division dès la saison suivante. C’est cependant le seul titre qu’il obtient avec l’Olympique durant sa carrière de joueur. Il quitte le club rhodanien en 1993 pour le RC Strasbourg où il reste jusqu’en 1996. Il n’obtient pas de titre durant cette expérience mais côtoie des joueurs comme Franck Leboeuf ou Alexandr Mostovoi. Le seul fait relativement marquant durant son passage à Strasbourg est la finale de la Coupe de France de 1995, qu’ils perdent contre le Paris Saint Germain (but de Paul Le Guen). En 1996 il rejoint son dernier club en tant que joueur : Arsenal. Arsène Wenger, qui connait son tempérament, lui donne quasi immédiatement le capitanat, ce qui n’est pas rien : il est en effet le premier étranger à porter le brassard d’Arsenal. Rémi Garde étoffe son palmarès avec un doublé championnat / FA cup en 1998. La saison suivante, il prend sa retraite, à 33 ans.

 

Un entraîneur prometteur

Il retourne à l’Olympique Lyonnais en 2003 au sein du staff. Il va notamment devenir l’entraineur adjoint de Paul Le Guen et de Gérard Houllier. Cette expérience dans l’équipe technique lui permet d’apprendre beaucoup tactiquement, si bien qu’au licenciement de Claude Puel en 2011, il prend les rênes de l’équipe assez naturellement. L’objectif de Jean-Michel Aulas est simple : se baser sur le centre de formation de Lyon pour améliorer l’effectif. Cette philosophie va être appliquée par Rémi Garde, et de façon efficace : la saison 2011-2012 est prometteuse avec une 4ème place (derrière Montpellier, le Paris Saint Germain et Lille) et l’éclosion de nombreux jeunes comme Maxime Gonalons ou Alexandre Lacazette. La saison suivante est encore meilleure avec une 3ème place synonyme de la qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Cependant, la saison 2013-2014 est moins bonne en terme comptable et dans le jeu produit avec une décevante 5ème place. Rémi Garde refuse alors de prolonger et quitte le club le 12 mai 2014.

Il est également consultant dans les médias, et notamment à Canal + où ses analyses seront souvent pertinentes.

Après un break d’un an et demi, il retrouve un poste entrainement à Aston Villa le 2 novembre 2015, en Premier League. Le challenge est quasi impossible : le club est dans une situation catastrophique puisque bon dernier du championnat. Malgré ses changements tactiques, Rémi Garde ne redresse pas la situation du club et quitte son poste le 29 mars 2016. En fin de saison, Aston Villa est relégué avec seulement 17 points.

Rémi Garde fait partie de la nouvelle génération d’entraîneurs français. Prometteur et ambitieux, il nous tarde de voir ses prochains résultats lorsqu’il retrouvera un banc de touche.

A noter les anniversaires des joueurs de football professionnel Zoumana Camara (1979) et Romain Alessandrini (1989) et du tennisman français Nicolas Escudé (1979).

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*