RWC 2019 : Angleterre – Australie, un quart plein de doutes

Le duel, Owen Farrell - Michael Hooper, devrait faire des étincelles ce samedi. CP : Facebook Rugby Wolrd Cup

Angleterre – Australie, une belle affiche sur le papier mais avec très peu de certitudes sur le terrain. Ces deux nations n’ont pas forcément rassuré lors des phases de poule avec un jeu très poussif. Les Anglais font parti des favoris de cette coupe du monde avec la place de numéro 3 mondiale. L’Australie est quant à elle en reconstruction et occupe une sixième place au classement de World Rugby. Ce quart de finale s’annonce serré même si les Anglais restent favori en ayant terminé premier de poule au contraire des Australiens.

Une Angleterre aux deux visages

Le XV de la Rose a assuré l’essentiel dans cette phase de poule. Trois victoires contre les États-Unis, les Tonga et l’Argentine, toutes avec le bonus offensif. Une première place acquise grâce à ces points de bonus puisque le match entre la France et l’Angleterre a dû être annulé en raison du typhon Hagibis. Depuis le début de ce mondial, les hommes de Eddie Jones n’ont pas forcément impressionner les spécialistes. Sur chacune des rencontres, c’est une équipe anglaise très poussive qui a été vu sur ces pelouses japonaises. Durant ces trois matchs de poules, c’est une équipe qui s’est surtout reposée sur ses individualités plutôt que son collectif. Les performances les plus marquantes sont celles du centre Manu Tuilagi ou encore de Owen Farrell. Eddie Jones s’appuie sur une charnière forte avec Ben Youngs et George Ford. Le gros point fort de cette nation reste son bloc des huit avants qui a su faire un énorme travail avec de nombreux essais sur ballons portés.

Après cette phase de poule, les Anglais n’ont réellement pu se confronter à une nation de niveau phase finale, après l’annulation face au XV de France. Ils ont impressionné par moment avec des phases de haut niveau mais ils ont été parfois fébrile sur certaines périodes. L’Angleterre reste forte dans ses bases et sera sûrement élever son niveau de jeu au vu de ses talents pour ce quart de finale.

Les Anglais comptent bien élever leur niveau de jeu à présent en phases finales.
CP : Press Association Images / Maxppp

L’Australie sous surveillance

L’Australie a terminé deuxième de sa poule et a perdu son duel direct avec le Pays de Galles. Elle s’est imposée face à la Géorgie, aux Fidji et à l’Uruguay toujours avec le bonus offensif. Les Wallabies ont impressionner par leur profondeur de banc notamment qui a permit de sortir l’équipe de situations difficiles, principalement avec sa charnière et ces trois hommes : Nic White, Will Genia et Bernard Foley. Cette nation possède l’une des plus puissantes troisième ligne formée de David Pocock et Michael Hooper, le capitaine. Ces deux joueurs sont les deux véritables fers de lance et combattants pour mettre dans l’avancée cette équipe.

Les hommes de Michael Cheika ont su élever leur niveau notamment face au Pays de Galles. Mais sur l’ensemble de la phase de poule, cette nation a été bien trop irrégulière sur la durée des matchs pour espérer mieux. Cette formation possède le niveau pour ce quart de finale mais elle devra savoir être constante pour accrocher les Anglais pour la victoire.

L’Australie compte bien bousculé le favori des nations de l’hémisphère nord
CP : Getty Images

Une affiche indécise

Cette rencontre sera le premier quart de finale de cette coupe du monde 2019. Il se déroulera ce samedi à 9h15 au Oita Stadium. Ce match sera arbitré par le Français Jerome Garces, accompagné de Romain Poite et de Mathieu Raynal, un trio 100% français. Sur les cinq dernières oppositions entre ces deux nations, l’Angleterre a remporté l’ensemble de ces matchs en ayant inscrit un minimum de vingt points. L’Angleterre est donc bel et bien le favori de ce quart de finale 2019 et pourrait faire oublier le cauchemar de la coupe du monde 2015.

Joris Bertoïa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*